Actualités et réflexions sur le management et l'entrepreneuriat

L’ennéagramme, outil de management d’actualité 3/3

enneagramme-rrApports de l’ennéagramme au management

Cet article de Jérôme Poguet, Formateur à l’Institut Rhin-Rhône de l’ennéagramme et manager depuis 15 ans, fait suite aux 2 précédents (1/3 et 2/3).

Des objectifs communs

Comme le manager, l’ennéagramme s’intéresse aux motivations. Un même comportement peut être compatible avec les orientations de plusieurs ennéatypes. Par exemple : le 1 peut terminer un travail en retard car il n’est jamais assez parfait, le 2 car il préfère aider un autre à finir le sien, le 3 car il n’est pas assez porteur de succès, le 4 car à force d’y travailler il a perdu tout son attrait, le 5 car il manque encore des informations, le 6 car il hésite encore, le 7 car il papillonne entre trop de sujets passionnants, le 8 car il veut voir comment va réagir son chef, le 9 car il a passé trop de temps à des activités périphériques.

C’est un outil de connaissance de soi, qui permet d’identifier nos atouts et d’anticiper les situations génératrices de stress, lorsque notre compulsion s’active. Il nous aide à observer et à travailler sur notre pilote automatique pour ne pas lui laisser trop d’importance, surtout dans les turbulences d’un monde complexe. Il nous incite à nous appuyer sur les trois centres d’intelligence dont nous disposons plutôt que de tout miser sur un seul.
Il permet de comprendre que nous ne fonctionnons pas tous avec les mêmes ressorts de motivation, que chacun a des talents sur lesquels on peut s’appuyer, et sa propre zone de panique. Il permet d’adapter l’environnement de travail des collaborateurs en limitant les situations qui activent inutilement la compulsion de chacun, et répartissant les rôles en fonction des talents.

C’est un outil de communication qui facilite au quotidien les interactions entre nos différentes visions d’une même réalité.
Une formation approfondie en ennéagramme permet de comprendre comment chaque type se comporte en entreprise, en position de manager, de managé, ou d’équipier, et plus généralement comment il aborde une négociation. Elle permet d’aussi d’étudier comment une équipe ou une entreprise développe à son niveau certains traits de personnalité correspondant aux 9 ennéatypes.

Des responsabilités communes

Un poste de management, tout comme l’utilisation de l’ennéagramme, donne chacun à leur manière une forme de pouvoir. Dès lors, avant de s’en servir, la clarté de l’intention est primordiale. L’institut Rhin-Rhône de l’ennéagramme adhère aux codes éthiques de l’international Enneagram association, et à celui de l’université de Stanford.
Ce dernier attire notre attention sur le fait que l’ennéagramme n’est pas une fiche de poste, et que l’aptitude à remplir une fonction particulière dépend plus de la façon dont chacun vit son ennéatype que de l’ennéatype lui-même.

 

>> En savoir plus sur l’ennéagramme <<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.