Actualités et réflexions sur le management et l'entrepreneuriat

Nouveaux modes de management : la grande confusion

new-management
© DOC RABE Media – Fotolia.com

Nous remercions aujourd’hui chaleureusement Catherine Barbon, Associée/Co-fondatrice du Gymnase du Management, qui nous fait le plaisir de nous faire part de son point de vue quant à l’innovation en matière de management…

« Pour tous, il faudra faire de la création une ambition, de l’invention une exigence, du nouveau une nécessité ! » – Jacques Attali – Lignes d’horizon (1992)

Si l’on trouve aisément des définitions de l’innovation managériale, on ne trouve pas de modèle « prêt à appliquer ». L’actualité nous livre des exemples couronnés de succès avec croissance reboostée, turn-over en chute, motivation regonflée. On lit « déhiérarchisation, fixation libre des salaires et des horaires, autonomie des équipes »… Exemples spectaculaires bousculant les codes de nos modèles managériaux et d’organisation du travail, ils déstabilisent néanmoins. S’ils proviennent d’univers industriels, ou high-tech, peut-on être sûrs qu’ils fonctionneraient dans tout type d’entreprise ?

Aucune garantie.

Les repères traditionnels sautent. D’où une grande confusion en terme d’innovation managériale :  sans mode opératoire adapté à chaque contexte, difficile de reproduire ces exemples et impossible de se raccrocher à un siècle de théories managériales.

Vers où regarder pour trouver de nouveaux gabarits ?

Les pionniers de ces pratiques innovantes éclairent un point. Chaque « succès » part de la conviction profonde du dirigeant : l’innovation a un vrai sens pour sa société et ses équipes. Sens qu’il sait définir, avant de déployer toute stratégie. Pour cela, il questionne sa vision du monde et de l’entreprise en s’inspirant des disciplines inhabituelles comme la sociologie, l’anthropologie, en se tournant vers les philosophes, les universitaires ou en s’appuyant sur son expérience de la vie et de ce qui « marche »…

On note aussi une impulsion commune de ces dirigeants à l’origine des démarches d’innovation : leur conception de la performance économique. Pour eux, elle passe par le bien-être des salariés, bien-être qui s’enracine dans une nouvelle liberté au travail. Quel cadre mettre à la liberté ? Débat vertigineux au regard de la pression du temps et de l’envie que ça « aille vite ».

Impossible d’exiger l’immédiateté des résultats. C’est ce que nous apprennent là encore les pionniers. Réfléchir, tenter, échouer, retenter, chasser les vieux réflexes, rester vigilant sont les clefs de la mise en place d’une innovation managériale. Et les conditions pour participer, en ce 21ème siècle, à écrire une nouvelle histoire du management…

 

Retrouvez cet article dans notre Mag’ du Manager dédié aux nouveaux modes de management !

26_nvo-management2

2 réactions pour “Nouveaux modes de management : la grande confusion

  1. Bonjour,

    Vous écrivez « S’ils proviennent d’univers industriels, ou high-tech, peut-on être sûrs qu’ils fonctionneraient dans tout type d’entreprise ? ».
    Est-ce que vous connaissez un modèle universel ? Le fait de ne pas être universel n’enlève aucune qualité aux méthodes de ceux qui ont réussi dans l’innovation managériale, je pense.
    Je crois qu’on est aujourd’hui revenu des modèles « prêt à appliquer » (qui enrichissent leurs auteurs avant tout » et vous plaidez en faveur du sur mesure dans la suite de votre article.

  2. Bonjour,
    je pense qu’il n’y a pas de management universel ou de modèle prêt-à-porter. Le bon manager pour moi, c’est celui qui arrive à faire comprendre et appliquer sa méthode à ses collaborateur alors que le grand manager, c’est plutôt celui qui est capable de faire une étude psychotechnique de ses collaborateurs aux fins d’adapter sa méthode à la leur et en tirer les éléments nécessaires à l’atteinte des objectifs personnels et collectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.