La réussite de la petite entreprise

Pascal Viaud nous a proposé un exemplaire de son livre les « 25 fondamentaux de la réussite d’une petite entreprise« .

Cet ouvrage aborde de très nombreuses questions que peut se poser le dirigeant : la gestion des priorités, l’importance de la satisfaction client, la construction de l’offre, le pilotage, la performance de l’équipe, la maîtrise de la trésorerie, l’organisation de la production… Ces points fondamentaux sont regroupés en 5 grands axes. Le choix de ces axes n’est pas anodin. Pour l’auteur ils représentent un modèle selon lequel  la performance de l’entreprise peut-être assimilée à un tabouret : le commercial, la gestion et la production étant les pieds, l’organisation l’assise et le pilotage, le dossier.

Du concret, rien que du concret… C’est ce qui saute aux yeux en en feuilletant cet ouvrage. De nombreux exemples viennent illustrer les conseils prodigués par Pascal Viaud : le pilotage de l’activité d’un caviste, l’organisation d’une entreprise d’une petite entreprise de fabrication d’objets publicitaires, la recherche de gains de productivité d’une tpe (3 personnes) de vente et d’installation de climatiseurs…

Nous avons voulu en savoir plus. Nous avons donc posé quelques questions à l’auteur :

Monsieur Viaud, pourquoi avoir écrit cet ouvrage ?

Ce livre est un recueil de témoignages de dirigeants de petites entreprises, issues de tous secteurs d’activité. Au fil du temps, j’ai constaté que ces centaines de dirigeants évoquaient des difficultés communes à réussir leur projet, certains sachant les résoudre pendant que d’autres restaient à quai. D’où l’idée de rédiger un livre susceptible d’aider le dirigeant de petite entreprise à se poser les bonnes questions et à y apporter les bonnes réponses.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le concept (les 5 composantes de la réussite) autour duquel s’articule le livre ?

Je fais une analogie avec le corps humain. Ce dernier est constitué d’organes vitaux (cœurs, poumons, foie, etc.) tous aussi importants les uns que les autres. Ne semblerait-il en effet pas incohérent de courir quotidiennement pour entretenir son cœur … tout en oubliant ses poumons en fumant 4 paquets de cigarettes par jour ? Il en est de même pour une entreprise : dirige-t-on correctement lorsque l’on consacre son temps, son énergie et ses ressources à une fonction (la Production par exemple) au détriment des autres (Gestion, commerciale, RH, etc.) ? D’où ce concept de tabouret constitué de 3 pieds (Commercial, Production, Finance), d’une assise (Organisation) et d’un dossier (Pilotage) : de l’équilibre de ces 5 composantes dépendra la réussite.

 

Quel est le portrait-robot de la petite entreprise performante ?

Une entreprise est performante lorsque son dirigeant est performant, c’est-à-dire qu’il exerce avec brio son vrai métier : chef d’entreprise. Brio signifie qu’il pilote non pas une ou deux fonctions, mais l’ensemble des fonctions de son entreprise en ayant un œil sur la performance de chacune. Bien évidemment, cela ne signifie pas qu’il fait tout en lieu et place de ses salariés, surtout pas. Ainsi, le dirigeant performant atteint au moins 3 objectifs : amélioration de la rentabilité de l’entreprise, fonctionnement de l’entreprise autonome du dirigeant, et pérennité du modèle économique. Ce n’est pas facile, mais beaucoup y arrivent, comment le montrent les nombreux témoignages du livre, simplement empruntés à la vie réelle.

Merci monsieur Viaud.

 

Pour vous procurer l’ouvrage, rendez-vous chez notre partenaire FNAC : « 25 fondamentaux de la réussite d’une petite entreprise« . Vous le trouverez également dans d’autres libraires en ligne comme Décitre.