Management, recettes et illusions

Livres managementJ’ai fait un mauvais rêve cette nuit.  J’observais un manager qui était un véritable livre de recettes. Il avait réponse à tous les problèmes grâce à de superbes concepts techniques tous plus obscurs les uns que les autres. A l’écouter, il n’était pas nécessaire de suivre l’actualité des nouvelles pratiques du management, l’entreprise la subissait.

Une organisation en mouvement

En effet, l’organisation voguait sur les flots de telle ou telle méthode à la mode. Elle devenait centrée client, puis 100% supply chain,  enfin « agile ». Pour être « agile », elle l’était ! Ou plutôt devrait-on dire qu’elle devenait agitée… La situation pouvait paraître ridicule. Si ce n’est que derrière tout ceci, des femmes et des hommes trimaient pour satisfaire l’appétit de renouveau du dirigeant. Ce dernier fondait sa légitimité dans le changement. Pour lui, si des nouveaux concepts voyaient le jour, c’est qu’ils étaient meilleurs que les précédents ! Alors oui : l’entreprise était dynamique. Mais au bout de tout ceci, quelle était la véritable valeur créée ? Quel était le coût humain et financier de ce changement permanent d’approche managériale ? Pourtant l’entreprise était prospère. Quels seraient ses résultats si toute cette énergie était utilisée à bon escient ?

Un management qui se résume à l’utilisation d’une boîte à outils

« A chaque problème ses outils » répétait-il inlassablement. Pour lui, il suffisait d’ouvrir sa « caisse » pour sortir LA méthode pour LE problème managérial. Sinon à quoi cela servirait-il de payer des formations si couteuses à ses cadres ? Il leur disait souvent : « des consultants ont réfléchi pour vous ; il vous ont mâché le travail en mettant à votre disposition toutes les méthodes qui vont bien pour vous aider dans votre métier de manager. Il ne vous reste plus qu’à trouver le bon outil et suivre la recette ! » Soit dit en passant, pour trouver le « bon outil », il faut déjà avoir cerné le véritable problème…

 

De telles attitudes n’existent pas dans la vraie vie. Tout le monde sait qu’un manager doit être à l’écoute de son équipe, intégrer les outils, les adapter à la situation pour les utiliser en toute pertinence. Un outil reste un outil. Il s’agit d’un moyen et non d’une fin. Rien ne remplace la subtilité et la finesse d’analyse des problèmes par le manager. Nous sommes tous conscients que chaque situation est différente et demande une réponse adaptée. Nous savons tous que le management de l’homme ne peut pas être mis en équation.

Heureusement, il s’agissait bel et bien d’un cauchemar… Quoique…

 

Crédit photo : © utemov – Fotolia.com