Actualités et réflexions sur le management et l'entrepreneuriat

Les qualités qui font un bon manager

Karine AUBRY, Kolibry coaching, vient aujourd’hui partager sa vision d’ equipeun « bon » manager.

Facilitateur de la réussite de l’équipe, catalyseur de sa motivation, bon gestionnaire qui relaie le projet d’entreprise au niveau opérationnel, le manager a sûrement besoin de réelles qualités pour réussir sa mission. Mais lesquelles ?

Certains diront qu’il y a des qualités types pour tout meneur d’hommes. Sens des responsabilités, capacité d’animation, sens de l’organisation, écoute…

D’autres diront que le “bon” manager est situationnel : capable de déléguer avec des collaborateurs engagés, directif avec ceux qui ont besoin de cadre, etc. Il s’agirait de s’adapter au niveau de maturité de l’équipe, c’est-à-dire à la résultante de sa motivation et de sa compétence.

A ce compte-là, on finirait par se dire que toutes les qualités sont requises : savoir être structuré ici et souple là, capable de contrôle aussi bien que de lâcher-prise, d’empathie et de fermeté, d’être meneur et suiveur.

Alors quelles qualités aident spécialement un manager à réussir sa mission ?

S’il n’en restait qu’une, ce serait peut-être la compétence et l’appétence pour la gestion. Gestion des objectifs, des projets et des hommes, gestion dans tous les cas. Voilà la valeur ajoutée du manager, notamment dans sa collaboration avec le leader. Ajoutons à l’idée de gestion, un nécessaire équilibre dans l’attention du manager aux objectifs d’une part et aux hommes de l’autre : un manager efficace est orienté équipe autant que résultats.

A partir de cette clé, invitons les managers, face à la diversité des situations, à développer leur faculté d’adaptation tout en s’autorisant leur style personnel.

Car s’affranchir de la norme managériale, c’est aussi se donner la chance de trouver des solutions inédites, d’ouvrir le champ des possibles dans sa relation à l’équipe.

Au fond, la recherche du “bon manager” dessert autant le recruteur que celui qui aspire à être ou devenir manager : à vouloir programmer la réussite, on se prive des bonnes surprises qui font, souvent, avancer nos organisations.

3 réactions pour “Les qualités qui font un bon manager

  1. Très bon article, je souhaitais cependant apporter une précision ; la stratégie leadership classique peut se diviser en quatre grands ensembles sur deux axes qui sont : rendement de l’équipe, et bien-être de l’équipe.
    Chaque ensemble défini un type de structure ou de projet différent, on va de la structure pauvre en rendement et aux employés malheureux à la celle au rendement explosifs et aux équipes ravis. L’intérêt de ce modèle ne réside pas cependant dans les extrêmes, mais dans la diversité que l’ont peut rencontrer suivant ces deux paramètres. Or un manager pourra faire du très bon boulot, même si il axe sa stratégie de leadership sur le rendement maximal. Pourquoi ? Parce que tout dépend du type d’organisation dans lequel il se trouve. La stratégie même de l’organisation et ses objectifs, définissent logiquement le modèle managérial à adopter. Il n’y a donc pas vraiment à proprement parler de « norme managériale » puisque cette dernière sera définie par le type de projet et d’organisation, dans lequel elle s’inscrit. 🙂

  2. capacité d’adaptation, bien d ‘accord afin de proposer un management en fonction de chacun des membres de l’équipe. C’est le fait d’être à même de rester attentif à tous et d’apporter des solutions au cas par cas qui va faire la différence entre un bon et un mauvais manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.