Actualités et réflexions sur le management et l'entrepreneuriat

Concevoir un plan produit

Lors d’une discussion avec un ami formateur dans le marketing, il me faisait part du peu d’écrits sur le web au sujet du plan produit, voici donc ma petite contribution sur le sujet.

A quoi sert un plan produit ?

Le plan produit fait partie du plan marketing. Il vient en général en parallèle du plan d’action commerciale en apportant la vision marketing. Il a pour objectif de décrire ce que l’on veut faire du produit et les moyens que l’on alloue pour atteindre les objectifs fixés. Il permet en outre de piloter les actions mises en place.

Le contenu du plan produit

Voici les différentes parties :

1. Rappel de la stratégie marketing

Il s’agit d’énoncer les objectifs fixés par la stratégie, la cible visée et le positionnement à adopter. Les objectifs doivent être chiffrés.

2. Données importantes sur le produit

Cette étape a pour but de consigner des points essentiels : la contribution du produit au chiffre d’affaires et la marge, où se trouve le produit dans son cycle de vie, quel est son positionnement par rapport à la concurrence…

On notera également dans cette partie les perceptions des clients à l’issu d’études marketing (qualitatives ou qualitatives). Les études pouvant être annexées à ce plan.

L’ensemble des données donnant lieu à la proposition de valeur apportée par le produit.

3. Actions marketing

Sont listées les actions à lancer pour répondre à la stratégie.

Chaque action détaillera :

– l’élément saillant du produit mis en avant

– le type d’action (communication, commerciale, lancement de nouveau produit…)

– les outils et moyens utilisés pour l’action (plaquettes commerciales et argumentaire pour des vendeurs…)

– la fixation du prix (lors d’un lancement ou d’une campagne de promotion)

– les prévisions de vente

– le budget

 

4. Outil de pilotage

Voici un exemple de tableau pour la planification et le suivi des actions menées :

 Pilotage de l'action

 A noter : la colonne « Combien » correspond aux moyens engagés.

L’action corrective est un élément important si les effets attendus ne sont pas là. Il vaut mieux réagir rapidement si manifestement on va droit dans le mur : un outil de pilotage est par définition un outil pour piloter, il ne s’agit pas simplement de saisir des chiffres, mais d’être en mesure de réagir selon les événements.

 

Conclusion :

J’espère que ce plan sera utile pour concevoir le vôtre. Un fois encore, il s’agit d’une trame à adapter en fonction des spécificités de votre métier et de vos marchés.

Le modèle proposé est volontairement simple ( simplicité = efficacité…). Néanmoins, il est appelé à devenir beaucoup plus complexe lorsque le plan concerne une gamme de produit entière. Dans ce cas, il devient pertinent de séparer le plan d’action marketing. D’ailleurs on ne parle plus d’un plan d’action mais de planS d’action marketing car suivant les produits de la gamme, les actions peuvent être totalement différentes.

Bref, pour des activités « simples », on peut douter de l’intérêt d’une telle démarche. Après l’avoir pratiquée, je peux vous dire qu’elle nous pousse à bien relier la stratégie et les actions tout en aidant à mieux maîtriser la connaissance « marketing » que l’on a des produits.

 Pour parfaire votre connaissance, voir notre sélection de liens sur la politique produit.

2 réactions pour “Concevoir un plan produit

  1. Cet article est très intéressant car il permet aux Managers des Entreprises un gain de temps inestimable dans la mise en place d’un plan produits et actions marketing basé sur des expériences vécues et testées.

  2. Chers amis

    Je trouve également cet article et ce genre d’initiatives fort intéressantes pour se former derrière son écran ; on dépense moins de temps , qui est une denrée très très précieuse pour les personnes qui ont sont conscientes ,

    J’aimerai juste et très modestement apporter une petite remarque ; Il faudra faire attention à la mise à jour des données du marché et revoir en continue sa démarche , le but de mon intervention est concrètement de dire qu’un plan marketing , ou tout autre plan qui est donc la base de l’opérationnel d’un projet ou d’une entreprise ne doit en aucun cas être figé dans le temps ,car les données changent et nous devons nous adapter , veillez à mettre à jour vos données d’où la nécessité d’une intelligence économique soutenant l’entreprise et donc un ensemble de veilles ( juridique très importante , concurrentielle, …etc ) ;

    Juste une remarque , votre veilleur peut être un de vos collaborateur ( votre secrétaire par exemple , elles souffrent de routine , et ce genre de mission pourra fortement la valoriser et la motiver pour être un réel acteur de votre développement ) ;

    Ne restez jamais cadré , acceptez les exceptions , misez sur le risque quand vous flairer la réussite , développez votre bon sens surtout , ouvrez vous aux autres , déléguer et faites confiance surtout ; et montrez le bien sur .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.