Dossier

Développement personnel


Améliorez votre performance professionnelle

Maj le 18/09/2019 par Raphaële GRANGER

Quelle que soit la fonction que l'on occupe, la valorisation de ses talents et potentiels, l'amélioration de ses performances, etc. sont tout autant de pistes à explorer et développer pour réussir dans son métier et gagner en sérénité.

Le challenge ici est d'être en mesure de fournir le meilleur de soi-même en respectant qui l'on est ainsi que ses valeurs. Les clés du développement personnel sont ainsi entre les mains de chacun d'entre nous, même s'il est possible - parfois conseillé - de se faire épauler dans sa démarche. Un œil extérieur peut, en effet, s'avérer de bon aloi !

Si une telle entreprise n'est pas un long fleuve tranquille et peut parfois être source d'angoisses - généralement liées au changement, à l'inconnu, il n'en demeure pas moins que c'est une aventure fabuleuse et riche d'enseignements...

Qu'est-ce que le développement personnel ?

Issues principalement de la psychologie humaniste - dont les fondateurs principaux sont Abraham Maslow et Carl Rogers, les démarches dans ce domaine s'axent sur l'épanouissement de la personne : changement positif, évolution (personnelle, professionnelle), développement des compétences et soft-skills , approfondissement des connaissances, amélioration de son mode de communication, etc.

L'objectif au travail est de gagner en efficacité, en productivité, booster sa carrière, prendre de nouvelles responsabilités, améliorer sa façon de manager son équipe, mieux communiquer, etc.

Les principaux courants 

Diverses approches théoriques proposent exercices et techniques spécifiques, dont :

  • L'analyse transactionnelle (AT) : définie par Eric Berne, psychiatre américain, dans les années 60, elle est basée sur la personnalité et distingue 3 états du moi ou postures - le parent (conscience morale), l'enfant (affectif) et l'adulte (attitude neutre et rationnelle) - qui définissent les rapports sociaux et la communication interpersonnelle (échanges relationnels nommés "transactions").

    En fonction des états de notre propre moi, nous fonctionnons de manière différente. Elle permet ainsi un réel décryptage psychique de ce qui se joue "ici et maintenant" lors d'interactions entre plusieurs personnes.

  • La Programmation NeuroLinguistique (PNL)  : créée par John Grinder et Richard Bandler aux USA dans les années 70, elle repose sur 3 principes fondamentaux - la Programmation (notre façon de réagir en fonction des expériences enfouies au fond de nous-mêmes qui nous servent de références pour nos comportements ; le Neuro (comment changer, reprogrammer nos comportements) et la Linguistique (influences de notre langage verbal et non verbal sur nos interactions avec les autres).

    Selon Grinder et Bandler, tout individu possède en lui les ressources nécessaires pour changer. C'est une question de technique et de volonté. 

  • La pensée positive ou comment, grâce à l'autosuggestion, transformer ses pensées négatives en comportements positifs. Ce courant n'est pas validé scientifiquement.
  • La psychologie positive - à différencier de l’approche précédente : elle s'intéresse à ce qui donne un sens à la vie et rend ainsi les gens heureux, résilients et positifs en analysant les conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions.

dev personnel min

 

Quels sont les axes de travail ?

Tout commence inévitablement par une fine analyse de soi. Car pour espérer s'améliorer, il est essentiel de bien se connaître. Mode de fonctionnement, motivation, forces, faiblesses, confiance en soi, charisme, gestion de la critique, mauvaises habitudes... les voies d'amélioration personnelle sont multiples et variées ! Chacun pourra ainsi s'y retrouver et structurer son plan personnel de formation , par exemple.

On identifie 4 axes majeurs de travail en matière de développement personnel.

Relation à soi

Il s'agit ici d' aligner sa vie professionnelle avec son véritable soi , comprendre son mode de fonctionnement, analyser ses forces et ses faiblesses, ses leviers de motivation, ses envies de carrière, détecter et analyser ses freins, ses sources d'insatisfaction, etc. afin de gagner en efficacité et développer une certaine sérénité.

Quelques pistes et méthodes à explorer :

  • Pratiquer l'automotivation : essentiel pour cerner vos sources de motivation et adopter une stratégie d'évolution efficace.
  • Apprendre à gérer ses points forts et ses points faibles : cela vous aidera à renforcer vos atouts et améliorer vos faiblesses si besoin, mais aussi vous donner une vision objective de ce pour quoi vous êtes fait. 
  • Se débarrasser de ses mauvaises habitudes : prendre conscience de vos manies vous permettra d'y remédier.
  • Mieux se connaître grâce à la fenêtre de Johari : une méthode simple et très efficace qui vous fera, entre autres, gagner en authenticité et prendre conscience de votre part sombre.
  • Améliorer sa concentration au travail : apprendre à repérer les sources de distraction, comprendre votre fonctionnement induira une meilleure concentration, gage d'efficacité, de productivité et de gain de temps dans vos apprentissages notamment.
  • Apprendre à lire plus rapidement : en entraînant votre cerveau à repérer les éléments clés d'un document, quel qu'il soit, vous serez capable de lire davantage et efficacement, véritable gain de temps.
  • Construire et utiliser un arbre de décision : voici un outil qui permet une analyse fine des options à votre disposition pour une décision efficace plus rapide.

Relation aux autres

Étant donné que l'Humain n'est pas fait pour vivre seul et qu'il a besoin des autres pour exister et s'épanouir , cela va de soi qu'il est essentiel de travailler cet aspect de notre personnalité qu'est notre relation à autrui.

Il est donc ici question d'harmoniser notre mode d'interaction avec les autres : notre façon de communiquer, échanger, nous comporter en public, mais aussi les relations que nous entretenons - ou sabotons - avec notre entourage. 

À lire dans ce cadre :

  • développer son aisance relationnelle : l'intelligence sociale est un pilier de la communication et un atout non négligeable pour gérer votre carrière, fédérer vos collaborateurs, asseoir votre leadership, etc.
  • Pratiquer l'écoute active : écouter pleinement vos interlocuteurs sans jugement est une qualité indispensable pour manager, négocier, convaincre, inspirer, mais aussi être entendu !
  • Savoir dire non : refuser intelligemment et justement est vous respecter et respecter les autres. Cela vous aidera à vous affirmer, asseoir votre autorité auprès de vos collaborateurs, etc.
  • Faire une bonne première impression : on a coutume de dire qu'on n'a pas deux fois l'opportunité de faire une bonne première impression...  Vos interlocuteurs resteront sur cette sensation quant à votre personnalité, vos compétences, etc. qu'ils auront à votre tout premier contact... Alors, autant prendre le temps de travailler cette rencontre et mettre toutes les chances de votre côté !
  • Communiquer justement  : langage verbal et non verbal  sont les bases d'une communication réussie. 
  • Déléguer efficacement : maîtriser votre temps, motiver vos collaborateurs, orchestrer les talents de manière optimale... tout cela passe par votre capacité à déléguer.
  • Faire connaissance avec vos nouveaux collaborateurs : votre premier contact avec votre nouvelle équipe sera déterminant pour la suite de votre mission et la posture que vous adopterez. 

 

dev perso min

Relation à son vécu

Il est important de prendre conscience du poids de nos expériences passées dans nos actes et nos comportements présents . Tous ces éléments sont les clés pour pouvoir mieux avancer et surmonter les obstacles, s'affirmer, asseoir une autorité ou un certain leadership, prendre du recul ou encore se reconstruire après un échec.

À découvrir pour travailler cet aspect :

  • Savoir rebondir après un échec : la résilience est un atout non négligeable, que ce soit dans la vie privée comme dans la vie professionnelle.
  • (re) gonfler sa confiance en soi : indispensable pour être un minimum crédible dans votre posture de manager et vous imposer en tant que tel et instaurer un climat de confiance au sein de votre équipe.
  • Apprendre à gérer la critique : savoir faire la part des choses entre les attaques purement personnelles et les remarques constructives pour pouvoir réagir adéquatement est un réel avantage.
  • Développer son charisme : la présence et le magnétisme sont 2 qualités essentielles pour un manager soucieux d’inspirer naturellement et entraîner ses troupes vers la réussite.

Relation aux valeurs

L'objectif est ici clairement d' être en accord avec ses propres convictions et valeurs, tant dans son mode de management que dans son adhésion à celles de l'entreprise. Le respect de son soi profond est le socle d'une réelle authenticité et d'une sérénité certaine dans sa posture de manager.

  • Oser dire non : oser vous opposer lorsque ce qui vous est demandé trahit vos convictions ou s'oppose à votre personnalité profonde est gage d'authenticité, de droiture et de respect.
  • Développer son intelligence émotionnelle : prendre conscience de vos émotions et de l’impact qu'elles ont non seulement sur vous, mais également sur autrui vous permettra d'avoir une posture de manager plus juste, plus droite.
  • Utiliser le mindmaping : pour cartographier vos pensées et en comprendre le cheminement.
  • Pratiquer la méditation, la pleine conscience : pour gérer votre stress, être ouvert aux autres et respecter leurs différences, mieux gérer vos émotions et prendre le recul nécessaire en période de crise.

 

Prenez votre vie professionnelle - mais aussi personnelle - en main... Seule l'action impulse le changement !

Les ressources accessibles sur notre site

Le SOAR, complément du SWOT


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :