Le choix d'un expert-comptable

Maj le 19/06/2018 par l'équipe de Manager GO!

Vous vous interrogez sur la pertinence de recourir aux services d'un expert-comptable - ou bien vous êtes à la recherche du prestataire idéal pour vous aider dans la tenue de votre comptabilité et vous accompagner dans vos décisions financières et stratégiques. Cet article vous renseigne sur l'essentiel à savoir pour faire le bon choix.

Piloter une entreprise n’est pas toujours une chose facile, il nécessite souvent un esprit courageux ainsi que beaucoup d’effort.

Tenir sa comptabilité, gérer ses obligations (fiscales, sociales, etc.) et développer son activité peut rapidement épuiser le chef d’entreprise .

Être accompagné par un professionnel s’avère parfois très intéressant, l’expert-comptable est celui qui incarne parfaitement ce rôle, grâce à son expertise et sa polyvalence , il peut apporter un vrai soutien au chef d’entreprise  : l’aider à se concentrer sur son cœur de métier et sur ce qui lui importe le plus, la croissance de son activité.

 

Quels sont les domaines d'intervention d'un expert-comptable ?

Comme son nom l’indique, l’expert-comptable est un expert en comptabilité, mais pas seulement, sa vision transversale appuyée par son expérience, lui permet de répondre à toutes les problématiques liées à la vie de l’entreprise, depuis la naissance jusqu’à la transmission. Parmi les principaux domaines d’interventions de l’expert-comptable, nous citons (liste non exhaustive) :

L’intervention liée aux obligations légales :

  • La tenue de la comptabilité  : enregistrement des opérations comptables, veille au bon respect des principes comptables, etc.
  • Déclaration fiscale  et sociale : TVA, intermédiation avec les organismes sociaux, etc.
  • Établissement des comptes annuels : bilan, compte de résultat, détails des comptes, liasse fiscale, etc.).
  • Révision comptable : examen des comptes annuels, commissariat aux comptes, etc.

L’intervention complémentaire :

  • Accompagnement à la création et à la transmission d’entreprise : élaboration du business plan et du bilan prévisionnel , recherche et choix de financement, cession, transmission, reprise, etc.
  • Gestion administrative : factures, gestion des créances, etc.
  • Conseil juridique : optimisation fiscale, sociale, choix du statut juridique, secrétariat juridique, etc.
  • Conseil en gestion : analyse de la santé financière, gestion de trésorerie, création de tableau de bord, comptes prévisionnels, contrôle budgétaire, comptabilité analytique, valorisation, conseil de l’entreprise en difficulté, etc.

Comment choisir un expert-comptable ?

Comment choisir un expert comptable ?

L’expert-comptable est le premier interlocuteur du chef d’entreprise, son choix constitue donc une décision stratégique, qui doit être étudiée minutieusement. Pour cela il est important de poser dès le départ les bonnes questions, pourquoi faire appel à un expert-comptable ? Est-ce pour une tenue de comptabilité ? Un conseil en gestion ? Un conseil juridique ? Quelles sont ses compétences ? etc.  Une fois votre besoin déterminé, il convient ensuite de prendre en compte certains éléments :

  • Le coût de la prestation : le coût de la prestation peut varier en fonction de plusieurs facteurs (la taille de l’entreprise, les prestations demandées, la durée d’intervention, etc.), il convient donc de faire une comparaison entre des prestations identiques, et choisir celles qui répondent au critère fixé par la stratégie de l’entreprise.
  • Proximité : pour un accompagnement efficace, il est essentiel de choisir un expert-comptable qui comprend très bien le métier et le secteur de son client.
  • Réactivité : un expert-comptable réactif doit répondre à vos demandes et interrogations d’une manière rapide et efficace.
  • L’aspect humain : un bon feeling permet de créer une ère de confiance qui se traduit souvent en collaboration durable, le choix d’un expert-comptable doit reposer également sur ce facteur.

     Le coût ne doit pas être le seul critère de choix, il faut bien prendre en compte tous les facteurs cités en haut 

La formalisation de la relation, la lettre de mission

Après avoir fait son choix, la relation entre les deux parties doit être formalisée par un contrat appelé lettre de mission. Ce dernier définit l’ensemble des points et caractéristiques de la prestation de service :

  • l’identification des parties,
  • le périmètre d’intervention,
  • les travaux à réaliser,
  • les honoraires,
  • la durée,
  • ...

La rédaction de cette lettre est obligatoire comme précise le Code de déontologie des experts comptables en date du 28 septembre 2008, dans la mesure où elle permet aux deux parties de prévenir contre toute contestation future, en délimitant précisément les droits et les obligations de chacun.

Si vous souhaitez élargir le périmètre d’intervention de votre expert-comptable, vous devez procéder à une mise à jour de la lettre de mission, vous avez également la possibilité de mettre fin au contrat qui vous lie, mais avant, il faut bien respecter certains détails pour faciliter l’opération (ex. : préavis de fin de mission, paiements des honoraires, etc.).

Comment se déroule l'accompagnement ?

Comme précisé auparavant, l’expert-comptable est le professionnel privilégié du chef d’entreprise, il peut l’accompagner dans toutes les problématiques liées à son entreprise. Pour un accompagnement efficace, les deux parties doivent respecter leurs obligations, contenues dans la lettre de mission :

L’expert-comptable doit respecter le code déontologique de sa profession, et faire bénéficier le chef d’entreprise de son expertise et de ses compétences, et cela dans les meilleures conditions qui soit (rapidité, disponibilité, réactivité, efficacité, et respect du secret professionnel, etc.).

Le chef d'entreprise de son côté doit garantir à son partenaire des conditions de travail satisfaisantes (l’accueil et la bienveillance, fournir tous les documents nécessaires au bon déroulement de la mission, le règlement des honoraires dans les temps, etc.).

    Faire appel aux services d’un expert-comptable n’est pas obligatoire, en revanche, son soutien peut apporter une réelle valeur ajoutée au chef d’entreprise 



Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :