Décider avec le vote pondéré par capital de points

Maj le 07/09/2019 par Laurent GRANGER

Durant un atelier de travail, comment départager plusieurs options, solutions, points à traiter en priorité ? La méthode de vote pondéré par capital de points apporte une réponse simple à cette question. Découvrez comment mettre en oeuvre cet outil pour décider en groupe.

Qu'est-ce que le vote pondéré par capital de points ?

Cet outil de décision repose sur la répartition individuelle d'un capital de points. À tour de rôle, chacun des membres du groupe de travail allouent un nombre de points aux options qu'il juge comme étant les meilleures en réponse à la question posée. Une aide pratique pour décider collectivement et obtenir un consensus. 

La mécanique de l'outil

Le principe est simplissime : chaque participant à la décision possède un capital de points à distribuer. Ce dernier est à définir selon le nombre d'items à classer. Il se compose généralement de 15 points pour une vingtaine d'options.

Ces 15 points sont à répartir selon la règle qui suit :

  • Pour l'option prioritaire : 5 points,
  •  Pour celle venant en second : 4 points,
  •  Pour la 3ème : 3 points,
  •  Pour la 4ème : 2 points,
  • et enfin 1 point pour la dernière.

Si l'animateur (ou le groupe) décide que les participants retiennent seulement 3 options chacun (pour une dizaine de propositions à départager), le capital de point à répartir peut alors être de 6 : 3 pour le premier, 2 pour le second et 1 pour le dernier.

Les scores sont ensuite additionnés. Un classement des options établi sur la base du nombre de points recueillis par chacune est ensuite réalisé. Au final, la décision est laissée au groupe pour valider le résultat.

 

Applications

Le vote pondéré par capital de points s'utilise après un brainstorming , à la fin d'un atelier de travail, d'une réunion de décision... pour :

  • Classer les meilleures idées émises par les participants
  • Sélectionner les causes d'un problème à traiter en priorité 
  • Choisir les solutions les plus adaptées
  • Définir des actions ou tâches prioritaires

Bénéfices et limites

Cette méthode est simple, facile et rapide à mettre en oeuvre. Elle permet l'obtention d'un consensus, chaque membre du groupe participant au vote.

En revanche, elle demeure subjective. Elle ne fait directement appel à aucun critère rationnel. Elle repose uniquement sur l'évaluation individuelle des membres du groupe de travail selon leur propre perception de la problématique en question et des réponses qu'il est possible d'apporter.

Mise en oeuvre du vote pondéré par capital de points

Cet outil d'aide à la décision s'utilise en fin de réunion pour prioriser ou choisir des items parmi une liste.  Les options sont présentées sur un tableau blanc, un paperboard ou sur un écran à l'aide d'un vidéoprojecteur.

  1. Le groupe définit le nombre d'items à sélectionner et fixe le nombre de points à distribuer pour chaque participant.
  2. L’animateur pose la question donnant lieu au vote - comme pour un sondage, la formulation de la question est importante. Elle ne doit pas être ambiguë ni interprétable de différentes façons. La simplicité est la règle. 
  3. Les participants procèdent au vote en répartissant tour à tour le capital de points en leur possession. Il est conseillé que le vote s’effectue de manière confidentielle afin d'éviter les phénomènes d'influence. Chacun doit voter en son âme et conscience sans s'inspirer des choix du voisin.

    Le vote peut  également  se réaliser à l'aide de post-it. En suivant le même principe, les acteurs collent le nombre de Post-it sur un tableau en fonction du score qu'ils attribuent à chaque proposition. 

  4. L'animateur reporte les votes individuels dans un tableau de synthèse.
  5. Lorsque tout le monde s'est exprimé, le responsable de la réunion additionne les scores de chaque option, puis les classe en fonction du nombre de points reçus.
  6. Le groupe entérine le résultat du vote.
  7. En cas d'égalité entre plusieurs options, le groupe peut :
  • - soit départager les options possédant le même nombre de points par un nouveau vote,
  • - soit pondérer leur score par le nombre de votants pour chacune d'entre elles,
  • - soit enfin approfondir l'analyse des options restant en concurrence pour choisir la prioritaire. 

Exemple de tableau de synthèse

Exemple de vote pondéré par capital de points

Voir sur le même thème la matrice de décision : utilisant une mécanique similaire, elle repose sur l’évaluation de critères objectifs. Plus longue à mettre en oeuvre, cette méthode présente d’avantage d'atténuer le côté subjectif de l’évaluation, inconvénient majeur de la méthode du vote pondéré.

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !