5 conseils pour rendre votre petite entreprise agile

Maj le 17/02/2018 par Mathieu Maréchal

agile

L'environnement concurrentiel bouge tellement rapidement que toute entreprise doit s’adapter en permanence et anticiper les changements... 

Ces changements peuvent lui être préjudiciables (danger) ou favorables (opportunité).  L’entreprise agile, ce n’est plus seulement la startup Web ou de haute technologie, ou la grosse société de marketing qui a les moyens de mener une conduite du changement complexe. C’est aussi la petite entreprise agile, et c’est ce dont je souhaite vous parler dans cet article. La TPE peut et doit faire preuve d’agilité, cela devrait d’ailleurs faire partie de son ADN et de sa mission.

Voici une liste d’actions que vous pouvez mener, facilement et rapidement, dans votre TPE, afin de vous assurer le plus de succès et d’agilité possible.

1 - Intégrez le principe de l’A/B testing à de nombreuses fonctions dans l’entreprise

L’ A/B testing , c’est pour moi la base de l’agilité en entreprise.

Cette méthode d’agilité a été mise au point dans le Web , principalement dans un contexte de marketing digital. 

Il s’agit de tester - par exemple - deux versions d’une page Web, la version A et la version B, et ensuite d’identifier la version qui donne les meilleurs résultats, sur un volume de trafic donnant des résultats valides statistiquement (en général il faut quelques centaines d’interactions minimum, selon la taille de la population cible).

Mais ce n’est pas tout ! Vous pouvez appliquer cette démarche d’esprit à de nombreuses autres choses , pour votre plus grand bénéfice.

Prenons un exemple : votre processus de recrutement.

Imaginons que vous avez actuellement un processus incluant une offre d’emploi, diffusée sur plusieurs sites d’emplois, accompagné d’un processus interne de sélection/tri des CVs puis d’entretiens de recrutement.

A chacune de ces étapes, vous pouvez modifier des éléments du processus, d’un recrutement à l’autre, pour identifier ce qui donne de meilleurs résultats  :

  • Le contenu et le format visuel de l’offre d’emploi peut-elle être modifiée / testée pour vérifier ce qui marche le mieux ?
  • Les sites d’emplois peuvent-ils être changés pour tester d’autres options ?
  • Le processus de sélection des candidats peut-il être challengé, par petites touches successives ? 

D’autres exemples où vous pourrez utiliser l’A/B testing  : votre prospection commerciale téléphonique, le présentoir de produits dans votre magasin, le texte inclut dans les factures envoyées aux clients, etc.

A noter : c’est davantage le principe de tester puis mesurer et évaluer que je vous propose ici. Certaines des actions à mener dans l’entreprise n’ont pas un volume de données suffisamment représentatif pour qu’un véritable A/B testing puisse être réalisé, mais vous pouvez tout de même identifier des améliorations de manière empirique en vous astreignant à cette démarche d’optimisation continue par le test.

2 - Pratiquez le « Lean » dans votre TPE

Le livre Lean Startup, par Eric Ries , a beaucoup marqué ma réflexion sur la façon de mener son entreprise.

Prévue pour le développement d’une offre ou d’un produit, cette méthodologie agile repose sur quelques notions-clés , simples à appréhender.

Le premier concept-clé, c’est le  MVP : Minimum Viable Product. En français, cela donne : le produit viable minimum, c’est-à-dire la version du produit/service, qui fonctionne et est viable, dans ses spécifications minimales et les moins coûteuses.

L’idée principale du Lean , c’est de mettre ce MVP sous les yeux de clients et sur le marché, dès que possible . Le principe sous-jacent est que les clients sont les mieux placés pour savoir si le produit est utile, beau, désirable et bien conçu.

Il s’agit donc d’écouter, regarder et questionner les clients, pour savoir ce qui plait, ou pas, et optimiser le produit en continu, par itérations rapides. Mesurer et analyser les retours des clients puis optimiser rapidement.

Exemple d'application des principes du MVP

Imaginons que vous vendiez des robes. Vous réfléchissez à lancer une nouvelle ligne de robes. Plutôt que de recruter un designer de robes qui devra être payé très cher, puis de lancer la production en masse et garnir tous vos magasins distributeurs, préférez de procéder par MVP  : 

  • une seule robe produite sans travailler en détail les finitions, qui permette de bien en comprendre la coupe et le concept,
  • que vous pourrez montrer à une sélection de clientes VIP, qui auront la chance de donner leur avis en avant-première,
  • avis que vous pourrez ensuite intégrer dans le re-design de la « robe MVP » pour l’améliorer.

Encore mieux, en utilisation le Web 2.0, vous pourriez envisager la diffusion de photos de cette robe MVP sur votre site, puis organiser un vote de la part de vos clientes existantes et de vos visiteurs pour déterminer si elle est appréciée, ainsi qu’analyser les commentaires proposés afin d’améliorer la version 2 de la robe !

Cette méthode agile de développement produit est l’une des bases de l’entreprise agile , et cela s’applique facilement dans le cadre d’une TPE.

3 - Démultipliez vos compétences via les freelances

Pour une TPE, être agile peut être difficile car les compétences pour avancer rapidement ne sont pas toutes disponibles en interne.

Illustration par un cas

Vous souhaitez lancer une campagne de marketing axée sur la vidéo ? Mais dans votre équipe, personne n’y connait grand-chose…

Voici ma préconisation, en très résumé, la façon dont vous pouvez fonctionner pour lever ce blocage à votre agilité d’entreprise :

  1. Faites une pré-formation interne, vous-même en tant que dirigeant ou l’un de vos salariés qui sera en charge du sujet. Alternativement, vous pourrez utiliser vos crédits OPCA pour suivre une formation courte auprès d’un expert externe. Cette préformation a pour objectifs de vous rendre un meilleur acheteur et de mieux développer vos idées : comment cela fonctionne-t-il, quelles sont les autres possibilités, quels sont les coûts approximatifs, etc.
  2. Suite à cette phase, ne partez pas nécessairement acheter chez le prestataire du coin : il se peut qu’il soit très bien et performant, mais vous pouvez aujourd’hui aller chercher le meilleur rapport qualité/prix du monde, via des plateformes en ligne tels que www.upwork.com (ma préférée), freelancer.com et d’autres. Savoir bien recruter sur ces plateformes est en soi une compétence à acquérir, et une fois qu’elle l’est, les gains en compétences, baisse des coûts et développement de l’agilité sont impressionnants !

4 - Identifiez les sous-produits de votre activité que vous pourriez vendre

L’agilité d’une petite entreprise, c’est aussi être agile pour son offre . Vous vendez le produit P ou le service S aujourd’hui, mais qui sait si dans 12 ou 18 mois ils seront encore autant demandés par le marché ?

Soyez agiles dans la façon dont vous voyez l’ensemble du travail que vous réalisez , même celui qui ne vous semble pas directement orienté vente.

Exemple-type pour identifier de nouvelles opportunités

Votre entreprise a mis en place un petit logiciel très spécialisé métier, qui permet de mieux organiser votre processus métier. Vous y avez passé 2 ans, avec un informaticien de qualité, et maintenant tout fonctionne bien. Vos concurrents vous l’envient même !

Pourquoi ne pas envisager de packager et vendre ce logiciel sur le marché ? Cela pourrait devenir une nouvelle ligne de business à part entière, si la demande s’avère être là.

Ou encore, vous avez dans le cadre de votre stratégie marketing créé une campagne à succès. Pourquoi ne pas en faire un tutoriel payant, ou une offre de formation, pour d’autres entreprises qui souhaiteraient dupliquer ce succès ?

C’est notre cas, nous nous sommes plongés dans la vidéo, avec une chaîne Youtube encore un peu artisanale mais réalisée avec beaucoup d’authenticité.

Compte-tenu des retours favorables que nous apporte cette vidéo, nous envisageons de proposer le service de créer de telles vidéos pour nos clients !

5 - Donnez la parole à tout le monde

La petite entreprise agile ne peut pas fonctionner avec un dictateur à sa tête. Si vous pensez tout savoir, vous allez perdre de belles opportunités, souvent s’en vous en rendre compte.

Si vous avez déjà l’habitude de faire les choses suivantes, vous aurez d’autant de plus de facilité à devenir agile :

  • Questionner vos clients sur leurs besoins , avant, pendant et après chaque mission, et leur envoyer une enquête satisfaction/qualité de manière régulière (et prendre réellement en compte les retours clients qui y figurent).
  • Avoir des échanges réguliers avec vos salariés , pas uniquement pour l’entretien de fin d’année. C’est particulièrement facile à faire dans une petite équipe. Je suis toujours étonné de rencontrer certains clients où les collaborateurs ne se parlent que peu, où tout le monde se vouvoie, et où le dirigeant reste dans son bureau toute la journée sauf pour donner des ordres.
  • Interroger vos prestataires sur ce qu’ils pensent de votre activité et de votre offre. Ils sont directement intéressés par votre succès. Si votre activité flanche, la leur aussi. Et ils ont sûrement de bonnes idées à proposer !
  • Et aussi, faire une veille de marché (vos concurrents, la technologie, la réglementation) régulière. Certains conseillent de se concentrer sur son produit et son activité, sans faire attention à la concurrence…Je ne suis pas d’accord : en regardant ce que font vos concurrents, vous pourrez repérer de bonnes idées, tant sur leur offre que sur leur façon de la marketer.

 

J’espère que ce premier article vous aura donné des pistes intéressantes pour transformer votre TPE en entreprise plus agile. N’hésitez pas à me transmettre vos commentaires en bas de l’article, je les lirai et y répondrai avec plaisir.

mathieu 1

Auteur - Mathieu Maréchal -    

Mathieu Maréchal a fondé une société de traduction spécialisée Web, qu’il a revendu après quelques années, lorsque celle-ci a atteint 2ME de CA annuel (en France et en Espagne). En 2015, il crée SFC Invest SAS qui propose un service de conseil en développement d’entreprise ( www.sfc-invest.com ) et des formations et de l’accompagnement en marketing digital ( www.teachmeweb.fr ).

Cet article est référencé dans : Lean Startup, la création d'entreprise en mode agile - Entreprise agile : devenir un champion en temps de crise ! - Gestion PME


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !