La matrice de décision d'externalisation

Maj le 28/02/2019

Pour choisir entre acheter ou faire soi-même que ce soit des fabrications, des fonctions, des métiers, etc. voici un outil qui vous aidera à décider. Il se présente sous la forme de matrice avec un axe représentant l'importance stratégique et l'autre, la contribution à la performance opérationnelle (ou excellence opérationnelle).

Précisons que l'utilisation d'un outil tel que celui-ci sous-entend la conduite d'une démarche réfléchie et organisée avec un objectif posé suite à un diagnostic, un constat, une problématique... D'où la notion de périmètre. Si vous constatez par exemple que votre entreprise est trop diversifiée pour pouvoir investir et continuer à développer toutes les compétences clés. Alors se pose le choix des activités qui continueront à être assurées en interne et celles qui seront externalisées avec un objectif : une focalisation sur votre coeur de métier. Cette matrice viendra alors à point nommé pour vous aider à réfléchir à l'ensemble des impacts y compris opérationnels. 

Construction et interprétation de la matrice

matrice externalisationLa démarche pour construire cette matrice est très simple, il suffit de prendre chaque activité du périmètre défini et s'interroger de son importance stratégique (impact sur le succès de votre affaire et/ou présentant un risque majeur, à moyen et long terme) et de sa contribution à l'excellence opérationnelle à court terme de vos processus. Pour cette phase, voir la matrice de décision pour son système de notation. Puis construire la matrice en plaçant chaque activité de par sa notation sur les 2 axes.

Les 4 cadrans correspondent à des préconisations :

Créer une alliance stratégique : si l'impact stratégique est fort, mais que vous ne possédez pas les compétences opérationnelles pour assurer en assurer la fabrication, il est stratégiquement recommandé de s'allier avec un partenaire pour garder un maximum de contrôle sur cette activité tout en optimisant ses coûts

Intégrer : les 2 axes, importance stratégique et performance opérationnelle sont au rendez-vous. Ce cadran démontre que sans ambiguïté, vous devez assurer cette activité au sein de votre organisation.

Externaliser : peu d'impact en terme de stratégie, même si vous en maîtriser la production, externaliser cette activité libérera des ressources pour se concentrer sur votre coeur de métier. En tout cas investir là où sont les véritables enjeux pour votre business.

Abandonner - faut-il vraiment maintenir cette activité ? C'est une question à se poser. Le salut peut également venir d'un retravail pour la transformer en activité génératrice de valeur : changement de périmètre, reconsidération totale... 

Ce dossier est référencé dans : Externalisation commerciale : les clés pour recourir à une force de vente supplétive - Qu'est ce que la sous-traitance ? - Externalisation de la logistique - Externalisation - Externalisation comptable

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !