L'essentiel sur l'analyse fonctionnelle externe

Maj le 02/09/2021 par Laurent CACHALOU

La conception de produits et de services requiert une démarche rigoureuse pour aboutir à un résultat en phase avec les besoins d'un client interne ou externe. Une des clés est de traduire ses exigences en termes de fonctions. L'analyse fonctionnelle externe apporte une méthodologie pour mener cette analyse.

afe analyse fonctionnelle externe

Définition de l'analyse fonctionnelle externe : une aide à la conception

L’Analyse Fonctionnelle Externe (AFE) est une méthode visant la satisfaction du besoin exact de l’utilisateur. Pour satisfaire le besoin au « juste nécessaire », L’AFE s’appuie sur 3 principes :

  • Pour satisfaire le besoin, il faut le connaître
  • Pour le comprendre, il faut l’exprimer en termes de fonctions
  • Pour identifier les fonctions, il est nécessaire d’utiliser une méthode d’analyse

Pourquoi mener une Analyse Fonctionnelle Externe ?

L’AFE comporte plusieurs intérêts dans l’art de concevoir :

  • Elle permet de rédiger un cahier des charges fonctionnel sur des bases solides.
  •  L’AFE permet aussi de mieux comprendre le système sur lequel on travaille : c’est un excellent moyen pour s’immerger totalement dans son univers et ses contraintes.
  • Cette démarche évite surtout certains problèmes liés à une mauvaise qualité́ de conception comme oublier une fonction qui pourtant devrait être assurée par le produit.

Cependant, une analyse fonctionnelle externe demande un investissement en temps qui n’est pas à négliger. Cela peut vite prendre de 2 à 4 demi-journées de travail pour une équipe de 3 à 7 personnes.

De plus, cette démarche demande un certain formalisme et une rigueur qui nécessite souvent d’être guidé par quelqu’un qui connaît la méthode.

NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace

Comment utiliser cette méthode pas à pas ?

    1. Définir à quoi sert le produit

      Ce travail préparatoire à l’analyse fonctionnelle incite à prendre du recul sur l’expression du besoin. Voici comment le formuler correctement :

      Le système rend service au client en agissant sur la matière d’œuvre pour satisfaire le besoin

      Exemple d’un grille-pain : voici l’illustration de l’expression du besoin représenté par un diagramme nommé « La bête à cornes » 

      Cette analyse de l’expression du besoin peut se poursuivre et se posant les questions suivantes :

      • Pourquoi ce besoin : les causes et les buts ?
      • Qu’est-ce qui peut le faire évoluer ?
      • Qu’est-ce qui peut le faire disparaître ?
    2. Sélectionner les phases de vie à analyser

      Pour satisfaire le besoin, le système s’inscrit dans plusieurs phases de vie comme la production, la distribution, (les) l’utilisation(s), le recyclage. Elles ne sont pas forcément toutes à étudier, cela dépend évidemment de l’objectif de l’étude.

    3. Faire l’inventaire des éléments du milieu extérieur du produit

      Pour chaque phase de vie, le milieu extérieur peut être différent. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de définir les éléments concernés pour chacune des phases à analyser. Nous parlons bien ici d’éléments extérieurs au système, mais avec lesquels il interagit.

    4. Exprimer les fonctions principales et les fonctions de contraintes

      Dans chaque phase de vie, il s’agit désormais d’effectuer une recherche des fonctions de service de base :

      • Fonction Principale (FP) = verbe + 2 éléments de l’environnement
      • Fonction Contrainte (FC) = verbe + 1 élément de l’environnement

      Exemple : Le diagramme ainsi obtenu ( appelé « la pieuvre » ) suivi de l’intitulé de chacune des fonctions identifiées.

      FP1 : Convertir le courant électrique en chaleur afin de griller la tranche de pain.

      FP2 : Permettre le réglage par l’utilisateur de la température de chauffe de la tranche de pain.

      FP3 : Faciliter pour l’utilisateur l’extraction de la tranche de pain.

      FP4 : Permettre à l’utilisateur de stopper le cycle de chauffe de la tranche de pain.

      FP5 : Protège l’utilisateur de la source électrique.

      FP6 : Collecter les miettes issues de la tranche de pain.

      FC1 : S’adapter à son environnement.

      FC2 : S’adapter à une surface plane.

    5. Caractériser les fonctions avec des critères de valeur

      Pour chaque élément du milieu extérieur, il est nécessaire d’exprimer les caractéristiques qui ont un impact sur le service à rendre : forme, dimension, matière, physique, chimique, etc.

      Puis pour l’action (le verbe utilisé), il faut exprimer les propriétés qui sont significatives du niveau de service à rendre : performances, durée, périodicité́, etc.

      Ensuite, il est utile d’intégrer une notion de flexibilité pour chacun des critères :

      • F0 : non négociable
      • F1 : faiblement négociable
      • F2 : négociable
      • F3 : très négociable

      Exemple du détail de la caractérisation de FP1 : Exemple Caractérisation FP1

    6. Rédiger le cahier des charges fonctionnel

      Le cahier des charges est la mise en forme du résultat final de l’analyse fonctionnelle externe. L’idéal est de présenter pour chacune des phases analysées :

      • Le nom de la phase de vie,
      • Le diagramme « pieuvre » complet,
      • La liste des fonctions et leurs intitulés,
      • Le tableau récapitulatif de la caractérisation de l’ensemble des fonctions.

Voilà, c’est la fin de cet article. J’espère qu’il vous donnera l’envie de construire vous aussi une analyse fonctionnelle externe pour lancer votre conception de produit sur des bases solides.

Bonne AFE !

L Cachalou Voir ses publications

Auteur - Laurent CACHALOU -                

Laurent a travaillé pendant 15 ans chez Décathlon comme ingénieur produit, chef de projet et responsable de bureau d'études. Puis pendant 7 ans chez Zurfluh-Feller (groupe Somfy) comme responsable du pôle systèmes innovants et de la propriété industrielle.

Il est aujourd'hui fondateur et rédacteur du Blog Innover Malin. L'objectif de ce site est de partager des conseils pratiques sur l'innovation.

Enfin, il est conférencier et formateur à l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard sur l'innovation, la résolution inventive de problèmes techniques, la veille et la propriété industrielle.

Cet article est référencé dans : Méthodologies - Analyse de la valeur - Analyse fonctionnelle


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !