Stratégies de rupture

Par l'équipe de Manager GO! - Date maj : 08/12/2017

Pour se différencier sur leurs marchés les sociétés se doivent d'être innovantes. L’idée maîtresse est de dépasser leurs concurrents en offrant un produit ou un service perçu comme unique par les clients potentiels.

Comment créer la rupture sur son marché ?

Pour conduire une telle stratégie, plusieurs options sont possibles que nous pouvons résumer en deux extrêmes. La première consiste à innover de façon régulière, par touche, par opportunité. Il s'agit de l'innovation incrémentale . La seconde est la recherche du " killing product ". L'idée géniale qui va "anéantir" la concurrence que ce soit d'un point de vue technologique en apportant des solutions qui satisferont au plus haut point les besoins des clients, ou bien tarifaire, en étant capable de produire à un coût hyper compétitif. Cette stratégie de rupture permet de prendre de solides positions sur les marchés, voire devenir le standard.

 

Les risques d'une telle stratégie

Mais des risques subsistent. Notamment si le caractère innovant de l'offre peine à trouver son marché après des investissements en R&D conséquents. Il est bien connu que le pionnier fait face au risque d'être trop en avance sur son temps et de ne pas rencontrer les besoins des consommateurs . Le principal problème est de savoir si le nouveau produit en question va être un succès ou pas, car les études de marché sont très difficiles à réaliser pour ce cas particulier.

Mais tellement de bénéfices pour celui qui sait prendre des risques des innovant...

Il n'en demeure pas moins que cette stratégie valorise l'image de ceux qui ont réussi à la mettre en oeuvre. Un avantage de plus sur la concurrence. Innover c'est se bâtir un patrimoine technologique et créer ainsi un cercle vertueux favorisant une dynamique et une culture de progrès . Ces sociétés ne se contentent pas de suivre les autres compétiteurs, elles dictent leurs lois sur leurs territoires, imposent leurs règles du jeu .

Une telle stratégie requiert une maîtrise pointue des techniques de veille : repérer des nouveaux domaines d'application, détecter les technologies concurrentes émergentes, etc.

 

Sélection de documents publiés sur internet

Articles

La sous-estimation initiale des innovations de rupture, une erreur classique

Illustration et analyse de cette erreur courante par l'apparition des techniques d'impression 3D. Un moyen qui n'est pas parfait comparé aux techniques actuelles, mais qui offre de nouveaux avantages...

Le blog de Philippe Silberzahn


Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :