Prendre une décision avec la méthode ABCDE

Maj le 13/08/2019 par Raphaële GRANGER

Prendre les décisions adéquates ou résoudre un problème est une activité qui revient régulièrement dans la posture de manager. Les outils foisonnent. Chacun peut ainsi opter pour le plus pertinent en fonction du contexte, de ses préférences, etc. La méthode ABCDE est un outil d'une rare simplicité.

Qu'est-ce que la prise de décision ?

Tout manager se retrouve à devoir prendre une décision lorsqu'il est nécessaire d'agir, mais que, face aux différents choix à sa disposition, il hésite.

La prise de décision est ainsi un processus de réflexion qui consiste à sélectionner - de manière rationnelle ou irrationnelle - la meilleure option parmi un choix d'alternatives ayant toutes des avantages et des inconvénients. Chaque processus débouche immanquablement sur un choix qui se traduit par une action ou une opinion.

Les obstacles à une décision pertinente

Si les choix étaient toujours évidents de pertinence, les erreurs n'existeraient pas. La prise de décision peut subit diverses influences, positives ou négatives, constructives ou, à l'inverse, destructrices pour le projet, le service, voire toute l'entreprise lorsqu'il s'agit de décisions stratégiques :

  • La précipitation : prendre une décision sans avoir pris suffisamment le temps de réfléchir notamment aux conséquences est rarement judicieux.
  • L'urgence : elle favorise les décisions hâtives, parfois désastreuses.
  • Le stress : le risque est de négliger la réflexion et opter pour une alternative non adéquate.
  • Le manque de recul : décider sous le coup de l'émotion occulte certains aspects - parfois cruciaux - de la situation/du problème et en grossit d'autres - moins pertinents.
  • Le manque d'informations quant à la situation : une décision prise sans connaître tous les tenants et aboutissants - ou les comprendre - de la situation a de fortes chances d'être inadéquate.
  • etc.
 

Présentation de la méthode

Concept

La méthode s'articule chronologiquement autour des 5 lettres qui la composent, matérialisant les 5 étapes du processus :

  1. A - Assess (Apprécier, évaluer) : définir et analyser clairement la situation
  2. B - Brainstorm : réfléchir aux options possibles
  3. C - Choose (Choisir) : étudier chaque alternative (avantages et inconvénients)
  4. D - Decide (Décider) : prendre une décision conforme à la réflexion menée et mettre en place un plan d'action
  5. E - Evaluate (Evaluer) : évaluer les résultats (conséquences positives et négatives) et faire les ajustements éventuels

Objectif

L'idée est de mener une réflexion via un processus structuré afin de regarder la situation sous tous ses angles et prendre la meilleure décision possible en fonction de l'analyse ainsi conduite.

    Dans le cadre d'un brainstorming mené à plusieurs, il est important d'instaurer un climat de confiance où chacun pourra s'exprimer pleinement et librement afin de limiter l'effet de groupe.

Applications

La méthode peut être intéressante à différents niveaux :

 

MethodeABCDE min

Mise en oeuvre

Un préalable est, dans le cadre d'une réflexion de groupe, la composition du groupe de travail pertinent.

    1. A - Analyser

      L'enjeu est ici de collecter et analyser méthodiquement toutes les facettes de la situation en examinant les relations et interactions entre ses différents aspects :

      Collecter toutes les informations et données disponibles et pertinentes : événements factuels, chiffres, tableaux de bord, etc. 

      Examiner ces éléments de près afin de définir précisément et clairement la situation ou le problème à résoudre. Pour cette analyse, plusieurs outils possibles :

    2. B - Brainstormer

      La seconde étape consiste à réfléchir de manière à faire émerger toutes les options envisageables. L'idée est de ne pas brider la réflexion et laisser chacun s'exprimer librement sans crainte du jugement dans le cadre d'un travail en groupe. Il est recommandé de regrouper les idées thématiquement ou par affinités. 

      Les méthodologies à utiliser ici : 

    3. C - Choisir

      Vient ensuite le moment de décider quelle option/solution/décision retenir . Pour ce faire, reprendre successivement chaque élément de la liste définie dans l'étape précédente.

      Considérer les conséquences - directes et indirectes - à la fois positives et négatives de chacune des alternatives définies, les valeurs de l'entreprise et ses propres valeurs. 

      Au regard de cette analyse, ne conserver que les solutions les plus adéquates. L'idéal étant de n'en garder qu'une seule sur laquelle focaliser son attention (plan d'action à implémenter, etc.).

      Les outils intéressants à ce niveau :

    4. NOUVEAU

      Téléchargez notre fiche pratique en pdf

      • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
      • Illustrée par des exemples
      • Fiche pdf agréable et efficace
      • Paiement sécurisé simple et rapide
    5. D - Décider

      L'étape suivante consiste à prendre une décision et mettre en oeuvre le plan d'action associé . Place à l'action. 3 types de postures possibles :

      • Inactive : ne pas décider ou mettre la prise de décision de côté temporairement. 
      • Réactive : agir immédiatement - la situation n'autorise pas - ou très peu - de temps pour la réflexion. Il s'agit de décider dans l'urgence. Attention à bien avoir étudié les risques liés à la mise en oeuvre du plan d'action.
      • Proactive : agir après avoir étudié certains aspects spécifiques de la solution retenue - aucune urgence, la situation permet un laps de temps de réflexion avant la mise en oeuvre du plan d'action. Il s'agit du cas le plus rencontré dans la posture de manager.
    6. E - Evaluer

      La dernière phase de la méthode consiste à recueillir un feedback sur le processus de prise de décision. Il s'agit d'évaluer la méthode, l'option retenue et le plan d'action implémenté.

      L'objectif est de contrôler que la décision prise était bien la meilleure. Noter les côtés positifs et les éventuels écueils à corriger. 

      L'idée est d'apprendre au travers de cette expérience pour ne pas reproduire les erreurs commises et/ou opter pour ce type de décision si la situation venait à se reproduire. 

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !