Le diagnostic financier : pourquoi ? Comment ?

Rédigé par Laurent GRANGER - Mis à jour le 07/06/2023

Le diagnostic financier est un des outils de l’analyse financière qui s’appuie sur les données de l’activité de l’entreprise, les informations relatives à son exploitation et à son évolution sur plusieurs exercices. Avec cet outil, il est possible d’identifier les marges d’amélioration. Quelles sont la définition et l’utilité du diagnostic financier ? Quelle la méthode suivre pour le réaliser ? 

Qu’est-ce qu’un diagnostic financier ?

Le diagnostic financier comprend l’analyse de la solvabilité, mais peut aussi porter une appréciation de la compétitivité de l’entreprise par rapport aux autres entités de son secteur d’activité. De plus, le diagnostic financier donne des précisions sur l’évolution de la rentabilité économique de la structure sur les derniers exercices. Il peut aussi exploiter des données prévisionnelles sur le plus long terme.

Quelles sont les sources de l'analyse ?

Le diagnostic financier exploite les états financiers de l’entité (bilan, résultat, annexe) et donne une image fidèle de sa santé financière. Lorsque le diagnostic fait partie d’une approche plus globale, d’autres indicateurs sont pris en compte tels que :

  • les études portant sur le secteur et le marché sur lesquels se positionne l’entreprise ;
  • le diagnostic social grâce au tableau de bord des ressources humaines ;
  • le diagnostic de production portant sur l’outil de production, les investissements et leur utilisation.

Le diagnostic financier n’est pas obligatoire, mais constitue pour les dirigeants de l’entreprise un outil intéressant pour prendre des décisions stratégiques. Outil de pilotage, il est aussi d’une grande utilité en cas de cession ou de rachat d’une entreprise et dans les relations avec les financeurs (banques, investisseurs).

diag financier

A quelles questions répond un diagnostic financier ?

L’entreprise est-elle rentable et solvable ?

Le bilan fonctionnel donne les informations sur la provenance des ressources et comment elles sont utilisées. Le compte de résultat permet, quant à lui, de comparer les moyens engagés et les performances financières réalisées. Les indicateurs obtenus vous aideront à évaluer votre solvabilité pour mieux gérer les liquidités de l’entreprise et vous permettront notamment de nouvelles prévisions.

Quels sont les leviers d’amélioration ?

L’analyse des performances met en évidence les problèmes potentiels qui ralentissent votre activité. Vous pouvez aussi découvrir que le délai moyen de paiement de vos clients est trop long pour engager des mesures correctrices.

Quelles sont mes perspectives de croissance ?

À partir de l’analyse des performances financières de l’entreprise, il est possible d’établir des prévisions pour identifier les éventuels risques de rentabilité et de solvabilité. En anticipant le futur, vous pourrez :

  • savoir si de nouveaux investissements sont possibles ;
  • analyser votre trésorerie.

Dois-je recourir à mes partenaires financiers ?

À partir du plan de financement prévisionnel, vous pourrez évaluer vos besoins en fonds de roulement (BFR) et déterminer la manière dont ils seront financés. Avec le fonds de roulement net global (FRNG ), vous êtes en mesure de déterminer s’il vous faut augmenter vos ressources stables par une augmentation de capital ou le recours à des emprunts à long terme.

Quelle méthode adopter pour réaliser un diagnostic financier ?

Il s’agit de collecter les informations à partir des états financiers de l’entité.

Analyse de la solvabilité

Le degré de solvabilité est déterminé à partir du bilan fonctionnel.

Cette analyse s’appuie sur deux indicateurs :

  • les tableaux de financements qui dans une optique rétrospective mettent de mettre en évidence l’évolution de la structure bilancielle et le financement des emplois par les ressources ;
  • le plan de financement, un document prévisionnel sur plusieurs exercices qui évalue les besoins en fonds de roulement (BFR).

L’estimation du BFR permet de déterminer le fonds de roulement net global (FRNG). Ce dernier est la différence entre les ressources stables et les emplois stables. Elle met en exergue un éventuel besoin de financement et l’opportunité de recourir à des ressources stables supplémentaires (augmentation de capital ou des emprunts à long terme).

Analyse de la rentabilité

Ces informations sont tirées du compte de résultat et des soldes intermédiaires de gestion (SIG), en particulier la marge commerciale, la valeur ajoutée et l’excédent brut d’exploitation (EBE). Ce dernier permet de mesurer la capacité de l’entreprise à générer des excédents de trésorerie à partir de son activité.

La capacité d’autofinancement (CAF) est aussi une donnée qui permet d’effectuer plusieurs calculs comme la capacité de l’entreprise à rembourser un emprunt : capacité de remboursement = endettement net/CAF.

Détermination des leviers d’amélioration

L’entreprise pourra par exemple analyser le financement de son activité :

  • Son indépendance financière par le ratio capitaux propres/capitaux permanents qui met en évidence une éventuelle insuffisance de fonds propres.
  • Sa liquidité générale par le ratio actif circulant/passif circulant. Un ratio supérieur à 1 indique que l’entreprise peut assumer les dettes à court terme.
  • La couverture des emplois stables par le ratio capitaux permanents/actif immobilisé. Un ratio supérieur à 1 signifie que les ressources stables financent le BFR.

Exemple de diagnostic financier 

Ratios d’analyse de l’activité et de la profitabilité

 

2022

2021

Secteur 2022

Taux de croissance du Chiffre d'affaires (CA)

-10 %

-7 %

2 %

Taux de croissance de la Valeur ajoutée

-3 %

4 %

1 %

Taux de marge nette d’exploitation

1 %

1,50 %

5 %

Charges de personnel/CA HT

37 %

33 %

25 %

 

Commentaires pour la société X :

  • L'évolution du CA est inquiétante par rapport au secteur (arrivée de nouveaux concurrents ?).
  • La VA baisse en 2022, mais cette baisse est moins importante que celle du CA. Cette évolution peut d’expliquer par une baisse des achats.
  • Le taux de marge net est faible par rapport à la moyenne du secteur, ce qui peut s’expliquer par le poids des charges de personnel.

Enseignements tirés des ratios et du tableau de financement 

Ces données permettent notamment de recueillir les informations suivantes :

  • Une augmentation des concours bancaires courants peut être le signe de difficultés rencontrées sur le cycle d’exploitation.
  • L’évolution de l’EBE peut provenir du poids des impôts et charges comme les charges de personnel.
  • Le FRNG : les ressources stables ont-elles permis de financer les emplois stables ?
  • Comment ont été financés les investissements : par la CAF ou l’endettement ?
  • Le BFR d’exploitation peut augmenter en raison de la hausse des « stocks » et des « clients et comptes rattachés » et de la baisse des « dettes fournisseurs et comptes rattachés ».

Les données du diagnostic financier sont propres à chaque entreprise. Avant de dresser des constats et de faire des préconisations, il convient de se renseigner sur l’environnement de la structure et connaître les évolutions sur plusieurs exercices

NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace

Les ressources accessibles sur notre site

Comment choisir un consultant ?


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !