Menu

Sections thématiques

Soyez créatif grâce aux 6 chapeaux de Bono

Comment encourager les idées originales et novatrices, notamment dans le cadre des résolutions de problèmes - complexes ou non ? La méthode dite des 6 chapeaux de Bono, octroyant chacun un rôle bien précis à celui qui le "porte", est une approche conviviale efficace et simple à mettre en place.

Rédigé par Laurent GRANGER - Mis à jour le 04/03/2024

Qu'est-ce que la méthode des six chapeaux de Bono ?

La finalité de la méthode des 6 chapeaux de Bono est de faire émerger des idées - parfois saugrenues ou irréalisables - pour arriver à une solution innovante et réaliste à laquelle personne n'aurait pensé en suivant son mode de pensée habituel. Cette technique encourage à examiner une situation à travers six perspectives distinctes, représentées par six chapeaux de couleurs variées, pour une analyse complète et multidimensionnelle.

6chapeaux2

Comment fonctionne cette méthode ?

Conçue et développée par le Dr Edward de Bono, psychologue maltais spécialiste en sciences cognitives, cette approche repose sur les observations de ce dernier sur les différentes façons de penser des individus. De Bono a constaté que ces modes de pensée étaient influencés inconsciemment par nos émotions, nos croyances, opinions, jugements, notre logique, nos sentiments personnels, etc. Ce qui, d'un côté, nous permet de réfléchir et prendre rapidement des décisions , mais qui, d'un autre côté, nous empêche d'appréhender les choses de manière originale, nous autocensurant en quelque sorte d'idées et solutions divergeant de notre mode de pensée habituel.

Ce fonctionnement cognitif inconscient qui nous incite à toujours appréhender les événements selon la même logique est qualifié de "pensée verticale". de Bono, suite à ses observations, a développé, quant à lui, le concept de "pensée parallèle" qui consiste à organiser son raisonnement selon différents angles et points de vue. En a découlé sa fameuse méthode dite des six chapeaux de la réflexion. Une approche qui incite à prendre du recul et observer une situation donnée sous six angles différents, 6 modes de pensées distincts ou "filtres" matérialisés par 6 chapeaux de 6 couleurs différentes.

Quand utiliser les 6 chapeaux de Bono ?

  • Pour résoudre des problèmes : les nouvelles idées sont souvent censurées lors de séances de résolution de problème  , notamment, où on leur préfère les approches qui ont fait leurs preuves par le passé ou que l'on maîtrise totalement. Cette méthode a donc ici toute sa place, car elle permet de laisser toutes leurs chances aux solutions originales et/ou innovantes à des problèmes plus ou moins complexes. Elle offre l'opportunité à chacun de s'exprimer et induit un climat serein, fertile aux échanges et discussions constructives.
  • Pour juguler des conflits : cette approche peut s'avérer fort utile pour les résolutions de conflit . En effet, en permettant à chacune des parties de prendre conscience des rôles, enjeux et conséquences des tensions au travers des six filtres, elle offre la possibilité de comprendre le point de vue de l'adversaire et amorcer un vrai dialogue.

Si elle est préférentiellement utilisée en groupes dans les entreprises, la méthode des six chapeaux de la réflexion est également intéressante à utiliser individuellement, car elle oblige à décaler sa vision quant à une situation donnée : gestion du changement, prise de décision, etc. Elle permet alors d'éprouver sa réflexion selon des modes de pensée autres que son raisonnement habituel et ainsi développer sa créativité, sa capacité d'adaptation, sa flexibilité et optimiser ses compétences relationnelles.

Signification de chaque chapeau de Bono

chapeau blanc

Le chapeau blanc

Il représente la neutralité : énoncé des éléments à disposition de manière factuelle, impartiale, sans aucune interprétation des chiffres, données et autres informations.

chapeau rouge

Le chapeau rouge

Il symbolise l' émotionnel et l'intuition  : sentiments, jugements, émotions, ressentis sont exprimés pleinement et sans justification.

chapeau noir

Le chapeau noir

Il incarne le pessimisme : risques, limites, freins, obstacles, inconvénients et autres aspects négatifs sont soulevés sans argumentation.

chapeau jaune

Le chapeau jaune

Il exprime l'optimisme. Voici des exemples : avantages, opportunités, espoirs, bénéfices, rêves sont souvent exposés. Ce sont des éléments constructifs.

chapeau vert

Le chapeau vert

Il matérialise la créativité : alternatives originales, idées imaginatives, loufoques, abracadabrantes sont formulées sans aucune censure et avec l'énergie caractéristique de l'enthousiasme.

chapeau bleu

Le chapeau bleu

Il personnifie l' organisation : analyse, synthèse, prise de recul, canalisation des idées, récapitulation, discipline, processus de réflexion qui permet à la séance de se dérouler convenablement et d'atteindre l'objectif fixé.

Déroulement d'une réflexion avec les 6 chapeaux de Bono

Concrètement, une séance débute par l'exposition de la problématique en question et la façon dont va se dérouler l'atelier, notamment en énonçant l'ordre dans lequel les chapeaux vont être utilisés ainsi que le temps imparti pour chaque séquence. Ce, afin que tout le monde soit bien au clair avec le déroulement de la session.

Chaque session débute et se termine toujours par un chapeau bleu , symbole de l’organisation, du déroulement et de la synthèse de l'atelier. Le facilitateur ou maître de réunion revêt généralement ce chapeau tout au long du process tel un chef d'orchestre. C'est lui qui s'assure que tout se déroule selon le plan annoncé et que chacun joue bien le rôle qui lui a été attribué au bon moment, annonce les changements d'un mode de pensée au suivant, maintient la discipline, etc. Néanmoins, tous les participants peuvent être amenés à penser en chapeau bleu au cours de la rencontre.

Une fois la problématique énoncée, chacun des participants va analyser la situation et tenter d'y apporter des solutions en éprouvant tour à tour les 6 différents modes de pensée. Tout le groupe "porte" la même couleur de chapeau en même temps. Ce qui évite les étiquettes, la virulence et autres moqueries et favorise, au contraire, un véritable échange où écoute et respect sont les maîtres mots. L'objectif n'est pas de regarder vers le passé, mais bien d'envisager l'avenir.

Une session peut s'utiliser sur un seul mode de pensée bien précis (ex: "une réflexion en mode chapeau vert nous sera bien utile" ; ou bien encore "voyons ce que cela donne en mode "chapeau jaune" ; etc.) ou bien en séquences, lors desquelles l'ordre d'utilisation des chapeaux différera selon la problématique et l'objectif déterminé. Tous les chapeaux ne sont pas nécessairement utilisés. Les séquences peuvent être définies à l'avance (usage le plus fréquemment rencontré) ou bien au cours de la session. Cette dernière possibilité ne sera utilisée que si les participants sont rompus à la démarche des 6 chapeaux, car le temps passé à décider le chapeau qui va suivre peut s'avérer fort délétère pour l'efficacité de la réunion.

Un atelier en séquences se déroule par exemple ainsi : 

chapeau bleu Début de session avec le  chapeau bleu : quelle est la problématique ? Pourquoi sommes-nous réunis ? Quel est le contexte ? Quel est l'objectif de cette entrevue ? Comment va se dérouler la séance (rôles des chapeaux, ordre d'utilisation et temps imparti - en général 1 à 2 minutes par participant) ?

chapeau blanc Lors de la séquence blanche , chaque participant se contente d'énoncer les faits : qu'est-ce que je sais de la situation ? Quelles sont les informations que je possède ? De quelles données chiffrées est-ce que je dispose ? Quelles sont les normes/règles/loi en la matière ? Quels sont les renseignements manquants ? Comment les obtenir ? etc.

chapeau rouge Vient ensuite la séquence rouge pendant laquelle chacun des protagonistes doit exprimer ce qu'il ressent par rapport à la problématique sans devoir se justifier : qu'est-ce que je ressens ? Que me dicte mon intuition ? Qu'est-ce que cela m'inspire ? Quelles sont mes convictions ? Quels sentiments cela insuffle-t-il en moi ? etc.

chapeau noir La séquence noire suit. Chacun se force à voir le verre à moitié vide : quels sont les freins à chaque solution ? Pourquoi cela ne marchera-t-il pas ? Quels sont les inconvénients ? Qu'est-ce qui est nécessaire pour que cela réussisse que nous ne possédons pas ? Quels sont les obstacles que l'on va rencontrer ? Quelles sont les faiblesses ? etc.

chapeau jaune Vient ensuite le moment de voir cette fois-ci le verre à moitié plein et être constructif avec la séquence jaune : quels avantages pour chaque solution ? Quels bénéfices ? Comment pourrait-on encore aller plus loin ? Comment faire pour que cela fonctionne ? etc.

chapeau vert Chapeau vert : place à l’imagination et la créativité sans limites : quelles solutions idéales, aussi farfelues ou irréalistes soient-elles ? Quels sont les autres chemins possibles ? Et si... ? Qu'est-ce qui serait vraiment novateur, disruptif ? Quelle autre solution peut-on apporter au problème ? Quelles suggestions face aux freins évoqués en chapeau noir ? etc.
Le temps imparti à cette séquence créative est généralement plus long que pour les autres.

chapeau bleu Enfin vient le temps du tri et de la conclusion avec le chapeau bleu : que retenir de la séance ? Avons-nous avancé ou bien la situation est-elle toujours aussi floue ? Vers quelle solution se diriger ? Comment procéder ? Selon quel plan d'action ? Quelles sont les prochaines étapes ? etc.

Cette méthode est d'une rare efficacité en entreprise, car elle permet à tous les protagonistes concernés par la problématique en question de se concentrer et brainstormer efficacement en éprouvant toutes les alternatives possibles et imaginables, sans risque de conflits ou de tensions. 

Voir aussi la méthodologie du design thinking avec ses 5 étapes.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à lire l' ouvrage d'Edward de Bono "Les six chapeaux de la réflexion" .

Un commentaire peut-être ?

Commentaires

  • Gravatar for Laurent

    Laurent 29 févr. 2024 à 16:10 (Il y a 4 mois)

    Bonjour Stéphane,
    Merci pour votre complément très intéressant. Nous avons ajouté un lien menant vers un article sur le design thinking.

  • Gravatar for Stéphane Garapon

    Stéphane Garapon 22 févr. 2024 à 18:50 (Il y a 4 mois)

    Merci pour cet article intéressant qui permet de prendre en compte l'importance des biais cognitifs dans la prise de décision, et d'éviter qu'ils n'empêchent l'émergence d'idées fructueuse. Plus généralement, cette approche souligne que la créativité peut se travailler, se renforcer, et peut être favorisée par l'adoption de certaines méthodes. Ainsi, et en complément, je pense notamment à la méthode du Design Thinking, qui permet, elle aussi, de favoriser la créativité !

  • Gravatar for richard segalowitch

    richard segalowitch 20 févr. 2024 à 10:52 (Il y a 4 mois)

    original, comme l'est la pensée groupale.
    Merci

  • Gravatar for anne-marie

    anne-marie 17 nov. 2022 à 15:27 (Il y a 20 mois)

    L'article est très intéressant.

  • Gravatar for Elisabeth Cathy

    Elisabeth Cathy 11 juil. 2020 à 19:18 (Il y a 4 année)

    Merci de votre méthode innovante et enrichissante. Je suis très heureuse de la découvrir. Merci encore!

  • Gravatar for Lily

    Lily 28 janv. 2020 à 19:13 (Il y a 4 année)

    Bonjour,
    Bien que connaissant cette méthode, j'ai parfois besoin de me remettre à l'esprit le processus et m'éviter de reprendre le livre de De Bono.
    Votre article m'a permis de réactivité cette connaissance.
    Merci de votre synthèse reprenant à la fois le processus et sa philosophie.
    Lily