Gestion de projet : qu'est-ce que le Triangle d'or ?

Maj le 14/09/2021 par Laurent GRANGER

Triangle d’or en gestion de projet : de quoi s’agit-il ?

Le Triangle d’or est un outil pour matérialiser les 3 contraintes fondamentales explicatives de la réussite ou de l’échec d’un projet. C’est une représentation facile que tout chef de projet doit garder en tête tout au long du cycle de vie du projet.

Les contraintes d'un projet : le triangle d'or

Le succès repose sur la satisfaction de 3 principaux critères qui sont communément représentés sous la forme d’un triangle :

  •  La qualité
  •  Les coûts
  •  Les délais

En anglais il est question de “Triple constrainte” ou “Iron Triangle”. Les 3 côtés du triangle sont : Cost, Time et Scope. “Scope” représente le périmètre du projet, en résumé : son contenu.

De quoi est-il composé ? 

Voici en détail ce que signifient les 3 contraintes.

La qualité

Cette première contrainte est celle à laquelle on pense de prime abord lorsqu'il est question de performance du projet. La qualité des livrables, qu'ils soient techniques ou organisationnels, pèse fortement sur son succès : a-t-on atteint le niveau de performance requis ? 

A noter - le mot qualité est utilisé dans son sens défini par l'ISO 9000 : “L'aptitude d'un ensemble de caractéristiques intrinsèques à satisfaire des exigences”. 

Les coûts

Ils incarnent la dimension économique. Sont notamment représentés :

  • l’estimation des différents coûts 
  • l’affectation d’une enveloppe pour faire face aux financements des aléas
  • la maîtrise des dépenses pour rester dans le périmètre établi

Les délais

3ème contrainte fondamentale du Triangle d’or : le respect de la date de livraison du projet, de ses livrables.

2 points sont importants pour que les échéances soient tenues :

  • Un ordonnancement et une planification fiables avant le lancement des opérations. Toute la difficulté est d’estimer la durée des tâches.
  • Un pilotage du planning hors pair pour intégrer tout dépassement, événement imprévu. L’enjeu est d’être capable, le cas échéant, de réorganiser le travail pour tenir les délais.

Interaction entre les 3 éléments

Si les 3 critères sont représentés sous forme de triangle, c’est pour montrer qu’il sont interdépendants. 

Par exemple :

Un problème qualité survient. Plusieurs options s'offrent alors au chef de projet :

  • Accepter de livrer un produit ou service d’un niveau de qualité ou de performance inférieur à ce qui a été prévu. Les exigences au niveau qualité risquent de ne pas être atteintes.
  • Donner davantage de moyens à l’équipe pour résoudre le problème. Il y a alors un risque de dépassement budgétaire.
  • Accorder un délai supplémentaire pour réaliser les opérations nécessaires pour circonscrire le problème. Que va-t- il alors advenir de la date de livraison ?

Que faire si le budget a été mal estimé ?

  • Solliciter une rallonge budgétaire et ainsi sortir du cadre économique de base avec ce surcoût. 
  • Accepter des concessions sur les fonctionnalités ou le niveau de qualité des composants d’un produit.
  • Accorder à des fournisseurs plus de temps pour exécuter leurs prestations en échange d’une remise tarifaire complémentaire.

Enfin, si le chef de projet se rend compte que les délais sont inatteignables, quelles sont les options à sa disposition ?

  • Accepter le retard de délai, quitte à ne pas livrer dans les temps.
  • Comme précédemment, abandonner certaines fonctionnalités pour rester dans les clous.
  • Mobiliser des ressources additionnelles pour raccourcir certaines productions. Et donc rattraper le temps perdu. Mais avec quel impact économique sur l’enveloppe initiale ?

A noter que dans ce cas, accepter de livrer en retard peut également avoir des conséquences budgétaires, notamment en cas de pénalités financières infligées par le client du projet. C’est une illustration claire des liens qui existent entre les 3 types de contraintes.

A quoi sert-il ? 

Ce triptyque permet de garder en tête le nécessaire équilibre entre les 3 contraintes. Que ce soit lors de la conception du projet, mais aussi tout au long de sa réalisation. Particulièrement lorsque des difficultés apparaissent et que des décisions sont à prendre. Il est là pour rappeler que toute modification de l’un des 3 paramètres affecte les 2 autres.

Dans ces situations et selon les enjeux, une étude d’impact peut s’imposer.

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !