5 Bonnes pratiques pour créer du lien et de l’engagement dans nos équipes

Maj le 30/08/2018 par Alexia DE BERNARDY

Les leviers de socialisation et d’échanges interpersonnels disparaissent dans les organisations, au profit d’un fonctionnement de plus en plus normalisé. L’entreprise a beaucoup perdu de sa spontanéité. Il est temps de s’en préoccuper, car la piètre qualité des relations entre collègues et confrères au travail est le frein le plus important au dynamisme de l’économie française selon Thomas Philippon économiste (« Le capitalisme d’héritiers »).

creer lien

Comment comprendre les enjeux de la direction SI ou Achats si on ne se parle qu’en réunion hebdomadaire ? Quelle implication, à l’inverse, avais-je sur un projet qui me sollicitait dont j’avais juste entendu parler par mail ? Pourquoi la jeune femme de la comptabilité se battrait pour faire avancer mon projet alors qu’on ne s’est jamais vraiment parlé ?

A l’inverse, lorsqu’un manager parvient à créer du lien avec ses équipes, s’instaure une forme d’auto-motivation naturelle. Créer du lien, c’est partager une émotion, un souvenir, un point commun avec chaque personne de son équipe, c’est l’huile de coude de l’esprit d‘équipe. Alors comment faire pour créer du lien ?

5 actions pour rassembler et fédérer ses collaborateurs

Valoriser les doutes plus que les certitudes

Admettre qu'on a pu se tromper, face à un salarié ou un client, amène l’autre à se montrer plus compréhensif. Cette humilité est l’opportunité de gagner le respect et construire dans le temps une réputation d’intégrité.

Selon les nombreux articles de coaching qui circulent sur les choses que les gens qui réussissent font différemment apparaît, en effet, toujours l’acceptation de l’échec, le fait ne pas attendre que tout soit parfait pour se lancer, d’accepter la critiques et les échecs.

« L'homme se découvre lorsqu'il se mesure à un obstacle » disait Antoine de Saint-Exupery, au-delà de « l’homme », cette citation pourrait se décliner sur « les équipes ».

S'intéresser à ce qui intéresse les autres, leurs idées, leurs talents non mis en valeur dans l'entreprise et qu'ils rêveraient de déployer au bureau

La connaissance des autres est particulièrement importante pour créer de la proximité relationnelle. Il y a forcément quelque chose qui nous relie à l’autre, même si chacun peut paraître différent. Allons chercher ce que nous avons de commun ou ce qu’il y a d’intéressant chez lui. Oublions les clichés, les codes vestimentaires, les barrières de culture, de catégorie socio-professionnelle et intéressons-nous à l’autre avant de lui demander d’être performant.

Ritualiser les bons moments que l’on a déjà vécus en équipe, sans inventer autre chose de nouveau

Communiquer à chaque réunion les bonnes nouvelles, partager le café du matin ou la balade d’après déjeuner, s’aérer en binôme un instant à 17h… le smile est également un outil qui nous connecte aux autres. Une société au Danemark a ainsi ritualisé le principe de partager un HighFive le lundi matin au bureau.

Questionner ses équipes sur les insatisfactions et problèmes et y apporter 5 réponses par semaine

Les salariés ont souvent le sentiment d’être baladés. Or la transparence bâtit la confiance. Leurs insatisfactions peuvent être remontées dans un blog partagé, en face à face ou par petits papiers interposés. Le tout est d’apporter des réponses afin de créer du lien et de la proximité.

Savoir dire " I'm Sorry"

J’ai connu un manager qui me cria littéralement dessus. Puis, lors de la réunion suivante, il s’excusa pour son comportement qu’il jugeait inapproprié. N’est-ce pas un peu trop facile après coup ? Non. A partir du moment où cela ne s’est pas reproduit, cela m’a fait du bien. Cela prouvait qu’il avait la volonté que cela ne se reproduise pas.

Pour créer du lien tout en gagnant en crédibilité, l’idée est d’ y aller par petites touches , de saupoudrer des actions pragmatiques sans faire la révolution des comportements . Ensuite, par contagion, l’empathie génère l’empathie. Toute personne qui tient le portillon du métro à quelqu’un enclenche le réflexe de le tenir à son tour et cela leur procure à tous une forme de bonheur. Ça fonctionne aussi au travail !

A de Bernardy

Auteur - Alexia DE BERNARDY -        

Alexia, 45 ans, mariée et mère de 3 enfants, est auteure du livre « Moteurs d’engagement : 365 bonnes pratiques pour créer du lien et mieux travailler ensemble* » et multi-entrepreneure pour un monde meilleur.

De formation ingénieure ENSTA et HEC Master Entrepreneurs, avec un parcours dans le conseil en stratégie, puis la direction de projets innovants pour une société digitale, Alexia a créé la société FILAPI en 2004, spécialisée dans la parentalité en entreprise, cédée à un groupe en 2014. Alexia a fondé et géré une activité de Clubs enfants 3-12 ans et également une Agence évènementielle ludo-pédagogique.

Après avoir quitté le groupe en 2016, Alexia s’est alors consacrée au sujet du relationnel dans le monde du travail en entreprise, avec le livre « Moteurs d’engagement » et la création de la WE box, startup digitale qui vivifie les relations en entreprise. Alexia est également investisseuse au sein du fond d'investissement Senseï Ventures.

*Proposé chez notre partenaire Amazon

Cet article est référencé dans : Cohésion d'équipe : instaurer la confiance


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !