Cohésion d'équipe : instaurer la confiance

Maj le 13/10/2019 par Laurent GRANGER

Pour obtenir un groupe soudé et motivé, la confiance est l'ingrédient indispensable. Sans cela, un ensemble de personnes ne peut pas être qualifié d'"équipe". Alors comment renforcer la confiance au sein de votre équipe ? 

Que signifie "confiance" dans le cadre du management d'une équipe ?

D'une manière générale, la confiance représente ce sentiment d'assurance de croire et de pouvoir se reposer sur les dires et actes de quelqu'un sans mettre en doute son intégrité. 

Dans le cadre du management d'équipe, 2 dimensions sont distinguables :

  • La confiance de l'équipe envers son manager : la perception qu'ont les collaborateurs quant à la personnalité de leur manager -  quant au crédit qui lui est porté - de sa capacité à entraîner le groupe vers un objectif commun. Bref, il est question de leadership et de style de management.
  • La confiance entre les membres de l'équipe : elle s'illustre par la capacité du collectif àsavoir écouter et prendre en considération les avis divergeants, s'appuyer les uns sur les autres, partager des tâches en restant constructif, échanger des informations sans arrière-pensées. 

Quels risques pour le groupe ?

Une équipe est un collectif partageant des objectifs communs. L'unité de ce collectif est synonyme de performance : il s'agit du fameux 1+1 = 3.

Sans confiance, cette unité est mise à mal, car elle doit faire face à des comportements improductifs de repli sur soi et d'individualisation . Les objectifs personnels prennent l'ascendant sur l'intérêt collectif. 

Dans cette situation, en tant que manager, vous ne pouvez affirmer votre leadership. Vous êtes désarmé face aux challenges que votre équipe doit relever. Votre responsabilité est alors engagée.

Dans un tel climat et par méfiance, chacun a tendance à favoriser la rétention d'information en gardant pour soi des éléments importants. La collaboration entre les membres se dégrade . Ils privilégient des comportements individualistes. La compétition prend le pas sur la coopération et la démotivation s'installe. 

En conséquence, sans de solides fondations construites autour d'une confiance réciproque, la performance de l'équipe devient médiocre. Dans les cas extrêmes, son intégrité est menacée lorsque les conflits et la défiance s'installent. 

Comment instaurer ou restaurer la confiance ?

Donner confiance à son équipe

Les actions du manager envers le groupe

Votre leadership et votre capacité à rassurer, écouter et... faire confiance sont les clés.

Voici des comportements vertueux à développer :

  • Etre transparent et honnête : pas d'informations ou d'objectifs cachés. Soyez franc et sincère. Si votre équipe découvre des éléments mettant en cause votre intégrité, il en est terminé de la confiance qu’elle vous accorde. La méfiance sera de mise et la pente sera très dure à remonter.
  • Respecter vos engagements : votre fiabilité doit être irréprochable. Sans cela vous ouvrez la porte au scepticisme généralisé quant à votre capacité à honorer votre parole.
  • Etre clair dans ce que vous attendez. L'incompréhension crée le doute. Aussi, au lieu de tourner autour du pot, dites clairement les choses afin d'éviter toute ambiguïté - par exemple : au lieu de dire "on doit mieux écouter les clients", dites "il nous faut apporter une réponse sous 24h à toute demande de la part d'un client".
  • Rester cohérents entre vos paroles et vos actes :  dites ce que vous faites et faites ce que vous dites ! Ne trichez pas, soyez authentique. Si certains de vos actes vont à l'encontre de ce que vous clamez, vous allez inévitablement semer le doute dans la tête de vos employés.
  • Développer l'autonomie de vos collaborateurs : montrez que vous aussi vous faites confiance. Ne tombez surtout pas dans le piège du micromanagement en voulant tout contrôler. 
  • Ecouter et accepter  de recevoir des feedbacks : donner confiance, c'est aussi savoir se mettre à l'écoute de ce que vos collaborateurs ont à exprimer. Cette considération joue un rôle important, car elle montre que vous n'êtes pas enfermé dans vos certitudes mais au contraire, ouvert au changement pour de meilleures solutions. Votre crédit n'en est que meilleur. Attention : écoutez réellement ... ne faites pas semblant ! 
  • Donner des feedbacks : c'est un acte important de management qui s'inscrit dans un processus de communication avec votre équipe. Dites ce qui est bien, ce qui l'est moins, ce qui peut être amélioré. Votre crédit se construit sur votre capacité à guider votre équipe dans la bonne direction. 

Enfin, un dernier point qui ne relève pas d'acte de management, mais de performance personnelle :

Soyez compétent dans votre métier de manager et dans les domaines techniques où vous intervenez. (re)Formez-vous, remettez-vous en cause... bref, améliorez-vous sans cesse pour être meilleur de jour en jour.

Les actions de cohésion intraéquipe pour développer la confiance mutuelle

L'objectif des actions est de favoriser le dialogue, les échanges et d'apprendre à chacun à travailler avec les autres. Voici des idées, des exemples d'outils, ou d'actions pour atteindre ces buts :

  • Tenir des réunions régulières permettant de faire le point sur l'avancée des projets menés au sein d'une équipe. Ces séances donnent l'occasion à chaque membre d'expliquer sur quoi il travaille, où il en est, et quelles sont ses échéances à court terme. Ces rencontres ne doivent pas s'éterniser. Elles facilitent la coordination. Elle peuvent être réalisée lors de briefs hebdomadaires.
  • Travailler en petits groupes, voire en binôme sur des microprojets - Créez des task forces éphémères pour encourager la mise en commun des efforts. Un bon moyen pour développer la coopération et apprendre à se faire confiance. Un point important est de faire varier la constitution des équipes au gré des sujets traités.
  • Favoriser des échanges informels : autour d'un café par exemple.
  • Faire monter vos collaborateurs en compétence : proposer des formations  - même courtes - afin d'améliorer les savoirs, savoir-faire et savoir-être. Chacun doit avoir l'assurance de la compétence des autres membres de l'équipe. 
  • Organiser des actions de cohésion de groupe - par exemple des événements de type team building pour souder l'équipe , mais aussi des repas réguliers à l'extérieur, des sorties en famille...

Ils partagent leur expertise...

A de Bernardy Alexia DE BERNARDY
5 Bonnes pratiques pour créer du lien et de l’engagement dans nos équipes

Créer du lien, c’est partager une émotion, un souvenir, un point commun avec chaque personne de son équipe. C’est l’huile de coude de l’esprit d‘équipe. Alors comment faire pour créer du lien avec ses collaborateurs ?



Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :