Comment gérer un collaborateur stressé ?

Maj le 02/08/2019 par Raphaële GRANGER

Le rôle de manager inclut de savoir repérer les signaux d'une nervosité inhabituelle et persistante chez un collaborateur afin de réagir rapidement. Quels sont les signes de stress ? Comment agir efficacement ?

Non géré convenablement, le stress peut rapidement se propager au sein d'une équipe, d'un service, voire d'une entreprise tout entière et faire de nombreux dégâts quant à l'efficacité individuelle et/ou collective, la motivation, la cohésion, etc.

Aussi le sujet ne doit-il pas être tabou au sein des organisations et doit pouvoir être abordé librement et sans jugement . L'idéal étant de mener une réelle politique de gestion du stress au travail.

Nous avons tous notre propre manière d'appréhender et gérer le stress. Il est parfois difficile de prendre conscience que l'on est dans un état de tension anormalement élevée. C'est notamment le cas dans les situations de burn-out .

Ainsi, les managers, dans leur mission de cadres, doivent être particulièrement attentifs à tout changement de comportement plus ou moins brutal chez l'un de leurs collaborateurs. Cela pourrait, en effet, révéler un état de stress aigu.

 

Repérer les signes d'un stress anormal

La première étape consiste à déterminer si un collaborateur est anormalement stressé et si oui, à quel niveau de stress afin d'agir le plus adéquatement possible.

Observation

Observez votre collaborateur sur une quinzaine de jours. C'est un laps de temps nécessaire afin de valider qu'il s'agit bien d'un état de stress persistant et non une anxiété passagère liée au bouclage délicat d'un dossier, par exemple, une surcharge de travail temporaire et inopinée ou bien simplement une fatigue momentanée.

Etude

Analysez les causes possibles de ce stress. Il existe principalement  2 sources de stress :

  • La manière de percevoir, ressentir et vivre les choses : très personnelle, et donc totalement subjective, elle nous différencie tous dans notre gestion du stress face à une situation donnée que certains vivront tout à fait sereinement alors que d'autres auront le plus grand mal à appréhender posément.
  • Le fonctionnement même de l'entreprise, du supérieur hiérarchique ... Mode/méthodes de management, cadences de travail, conditions de travail, etc. sont autant d'éléments pouvant générer tensions, anxiété et nervosité chez les salariés.

Listez les différentes causes possibles ainsi que les conséquences que ce stress induit sur la personne, l'équipe, le travail, etc. 

Remettez votre posture de manager en question . Vous êtes peut-être vous-même sous l'emprise d'un stress que vous transmettriez à votre équipe ou usez d'un mode de management inadapté.

 

gerer collaborateur stresse

Agir

Ne vous laissez pas contaminer par le stress de votre collègue. Sachez garder le recul nécessaire, gérer vos émotions et votre propre stress afin de ne pas vous retrouver vous-même submergé/contaminé par celui de votre collaborateur. 

Ouvrez le dialogue en toute bienveillance et dans le respect de votre collaborateur et de sa pudeur. Il est essentiel que ce dernier ne ressente pas votre intervention comme une intrusion, une agression ou un stress supplémentaire, mais bien comme une main tendue. La communication reste, à votre niveau, le meilleur outil de gestion de stress.

L'une des premières questions à vous poser est : votre collaborateur a-t-il conscience de son niveau de stress ? Faites-lui part de vos observations et de votre inquiétude sans le culpabiliser. Cela lui fera doucement prendre conscience de son état et commencer à verbaliser ses difficultés. Votre mission consiste à tendre une main à ce collaborateur en souffrance et le guider au mieux vers une solution tout en préservant l'équipe.

    Vous n'êtes pas spécialiste, votre rôle n'est pas celui d'un psychologue ni d'un médecin du travail. Vous devez orienter votre collègue afin qu'il retrouve un équilibre.

Mettez en place des actions adéquates et efficaces :

  • Veillez à maintenir un climat de travail serein et convivial : une ambiance de travail détendue et conviviale contribue grandement au bien-être général des salariés. 
  • Soignez votre communication interpersonnelle : apprenez à écouter attentivement et de façon non directive vos collaborateurs, dans un climat de confiance mutuelle, respect et empathie. 
  • Fixez des objectifs clairs et atteignables : définissez des objectifs précis, réalistes et justes. Si besoin, décomposez un objectif conséquent en plusieurs sous-objectifs de manière à rendre la tâche plus motivante. Soyez bienveillant dans votre management, évitez l'exigence poussée à l'extrême.
  • Sachez reconnaître la valeur et les progrès de chacun : valorisez les réussites - même minimes, les talents et compétences des différents membres de votre équipe.
  • Favorisez la cohésion d'équipe et l' intelligence collective : organisez des ateliers ludiques et/ou créatifs lors desquels vos collaborateurs pourront respirer et laisser libre cours à leur talent. Cela permet, en outre, de tisser un lien solide entre les différents membres de votre équipe qui seront plus enclins à repérer les signes de stress chez leurs collègues et prompts à les aider.
  • Encouragez l'autonomie et la prise d'initiatives : vos collaborateurs pourront ainsi démontrer toute l'étendue de leur talent. Leur motivation en sera accrue. Ils donnent davantage de sens à leur mission et sont plus épanouis.
  • Ménagez des pauses pour vos collaborateurs et encouragez la déconnexion : invitez-les à prendre le temps de respirer au cours de la journée, prendre une vraie pause déjeuner en dehors du bureau en "déconnectant" du travail, partir à l'heure ou 
  • organisez des bilans réguliers : regroupez votre équipe régulièrement afin de faire le point sur l'ambiance, recueillir du feedback quant à votre mode de management, suivre l'avancement des projets, etc. Cela permet de faire émerger les éventuelles surcharges et autres tensions le plus précocement possible.
  • Planifiez un suivi régulier  avec votre collaborateur surmené : aidez-le à prioriser et mieux gérer son temps en maîtrisant et suivant de près les échéances.


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :