Comment sélectionner les meilleures idées de concepts ?

Maj le 26/11/2020 par Laurent CACHALOU

La sélection d'une idée de concept est un exercice périlleux, car les émotions et les jugements subjectifs peuvent rapidement prendre le dessus. On peut vite tomber dans le « j'aime – j'aime pas ». Lorsqu'on connaît l'importance de cette étape, il semble évident de ne pas faire de choix à la légère.

meilleure idee min

La sélection d'une idée de concept

Lorsque vous vous lancez dans une recherche créative dans le cadre d'un nouveau produit, généralement les idées ne manquent pas. Or, il se trouve que vous ne disposez pas des ressources et du temps nécessaires pour développer tous les projets qui vous passent par la tête.

Alors, le plus dur arrive : choisir ! C’est un moment de doute intense durant lequel vous n'êtes jamais vraiment sûr de sélectionner votre meilleure idée. Et en même temps, vous mesurez le poids important de cette décision pour l'avenir de votre projet.

C'est pour cette raison que votre objectif doit être clair dès le départ. C'est-à-dire, définir par exemple, s'il s'agit d'améliorer une partie d'un produit, revoir complètement son architecture, réinventer un nouveau concept ou au contraire d'une démarche complètement ouverte de recherche d'opportunité.

Ensuite, pour qu'une bonne idée devienne un bon business, elle doit respecter plusieurs conditions. Tout d'abord, elle doit être réalisable, puis acceptée par le marché et enfin avoir un intérêt pour son entreprise.

Pourquoi suivre une méthode pour sélectionner une idée de concept

Avantages

  • Evaluer et sélectionner les meilleures idées sans se faire piéger par les émotions, car il faut se méfier de l'effet de groupe qui peut avoir un impact sur votre jugement.
  • Viser juste du premier coup dans le développement de son produit, car plus l'évaluation sera menée sérieusement, plus votre choix sera solide.
  • Engager des plans d’actions avec plus de sérénité, car tout sera plus clair dans la tête de chacun.
  • Créer un moment de partage ou chacun peut s'exprimer et apporter sa pierre à l'édifice en se sentant impliqué dans du projet.

Limites

  • Le choix d'un projet n'est pas toujours une affaire de chiffres ou de critères objectifs. C'est la raison pour laquelle il faut savoir laisser une part à l'intuition.
  • Avec une évaluation multicritères, on peut vite tomber dans une moyennisation des résultats. Il faut donc rester vigilant dans l'analyse et pondérer certains critères pour donner du relief aux résultats.

Comment mettre en œuvre la sélection d'une idée de concept

On pourrait assimiler le fait de choisir une idée de concept à un processus qui tend à réduire progressivement le nombre des propositions jusqu'à obtenir votre « pépite ».

1 - La pré-sélection des idées : la méthode des pastilles

  • Utiliser une feuille A4 par idée. L’idéal est de représenter chaque idée par un dessin et de donner un nom à chaque concept proposé.
  • Présenter chaque idée en précisant le bénéfice et la manière dont cela peut être réalisé. Le mieux est que tout le monde reste debout pour que l'exercice soit plus dynamique et vivant.
  • Fixer les feuilles au mur - au fur et à mesure - avec de la « pâte à fixer » ou les poser sur des tables. C'est évidemment à adapter selon les spécificités de la salle.
  • Distribuer à chaque participant l'équivalent de 1 pastille pour 10 idées (5 pour 50 etc.) et poser chacune d'elle sur un concept en expliquant le choix.
  • Classer les idées en fonction du nombre de pastilles.
  • Reprendre les objectifs fixés au niveau de l’expression du besoin et contrôler que la pré-sélection répond à tous les besoins.
NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace

2 – Utiliser une matrice d'aide à la décision pour continuer la sélection

  • Utiliser une matrice et positionner dessus les concepts présélectionnés. On retrouve sur l’axe horizontal le niveau de faisabilité du concept et sur l’axe vertical son niveau d’attractivité.

  Matrice aide a la decision min

 

3 – Critères pour affiner l'évaluation des idées pertinentes

Pour affiner d'avantage les raisons de ce choix ou pour filtrer à nouveau un nombre de concepts encore important, il est utile de se poser davantage de questions. En voici quelques exemples :

  • Quel est le bénéfice réel pour l’utilisateur ?
  • Ce concept, permet-il de répondre à de nouveaux marchés ?
  • Est-ce faisable techniquement ? Est-ce suffisamment simple ?
  • Avez-vous les compétences en interne ?
  • Est-ce que le concept est en ligne avec la stratégie de votre entreprise ?
  • Existe-t-il un marché potentiel pour ce produit ?
  • Existe-t-il un risque de cannibalisation avec votre offre existante ?
  • Quelle différentiation significative y a-t-il par rapport à la concurrence ?
  • Est-ce difficile à copier ?
  • Est-ce brevetable ?
  • Où se positionne ce concept sur une échelle de temps de mise sur le marché : 2, 5 ou 10 ans ?

4 – Le choix final 

Après avoir déroulé les étapes précédentes, nul doute que le concept retenu sera votre meilleur choix possible. Il ne vous restera plus qu'à remercier tous les acteurs qui ont contribué à ces idées et à cette sélection.

A la suite de cette réunion, je vous conseille aussi de :

  •  Scanner toutes les idées et faire un book au format pdf au plus vite. C'est comme pour les albums de vacances, si vous ne le faites pas tout de suite, vous ne le faites jamais !
  •  Lancer une recherche d’antériorité de brevet pour savoir si ces idées de concept existent déjà.
  •  Déposer une enveloppe Soleau pour dater la création de vos idées.
  •  Revenir sur ces concepts de temps en temps, car une idée écartée le jour J pourrait être pertinente quelques années plus tard.

J'espère que cette démarche vous aidera pour votre prochaine sélection de concepts.

Bonne créativité et bonne sélection ! :)   

 

L Cachalou Voir ses publications

Auteur - Laurent CACHALOU -                

Laurent a travaillé pendant 15 ans chez Décathlon comme ingénieur produit, chef de projet et responsable de bureau d'études. Puis pendant 7 ans chez Zurfluh-Feller (groupe Somfy) comme responsable du pôle systèmes innovants et de la propriété industrielle.

Il est aujourd'hui fondateur et rédacteur du Blog Innover Malin. L'objectif de ce site est de partager des conseils pratiques sur l'innovation.

Enfin, il est conférencier et formateur à l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard sur l'innovation, la résolution inventive de problèmes techniques, la veille et la propriété industrielle.

Cet article est référencé dans : Stratégie marketing


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !