Micro-environnement et macro-environnement : définitions

Maj le 20/11/2019 par l'équipe de Manager GO!

L'entreprise s'insère dans un milieu composé de différents acteurs et forces externes plus ou moins éloignés de son activité. Ils sont successibles d'affecter la capacité de cette dernière à développer et entretenir des relations fécondes avec ses marchés cibles ou bien offrir de nouvelles opportunités à saisir. Ils forment ce que l'on appelle le micro-environnement et le macro-environnement. Définissons de quoi il s'agit.

Qu'est-ce que le micro-environnement ?

Il est composé des acteurs proches, voire au contact de l'entreprise. Ils forment la majeure partie des éléments pris en compte par M. Porter dans sa définition des 5 forces qui impactent les marchés

Définition du micro-environnement de l'entreprise

Les clients

Objet même de l'existence du marché, la clientèle est la cible première de l'entreprise. Le marché peut être complexe et pour atteindre le consommateur final, l'entreprise peut commercialiser ses produits et services auprès d'une clientèle intermédiaire. La clientèle génère une demande explicite ou implicite. Tout l'enjeu réside dans la compréhension des besoins, attentes et motivations afin de proposer une offre pertinente. 

Les fournisseurs

Ils exercent une forte influence sur la qualité et la compétitivité de l'offre de l'entreprise. Les prix accordés, la qualité des produits et services livrés, le respect des délais et le support apporté impactent fortement l'entreprise. Il s'agit ici des fournisseurs impliqués en amont de la chaîne de valeur .

La concurrence

Des sociétés concurrentes entrent en rivalité. Aussi, pour développer ou conserver votre leadership, il est indispensable de connaître ces compétiteurs, leurs offres, leurs forces et faiblesses.

Les intermédiaires commerciaux

Suivant la composition de la filière, un ou plusieurs intermédiaires peuvent intervenir dans l'échange commercial. Agents commerciaux, distributeurs, revendeurs... jouent un rôle central dans la commercialisation de l'offre.

Les autres partenaires

Partenaires financiers, conseils, etc, plusieurs acteurs gravitent autour de l'entreprise pour lui fournir des ressources complémentaires : financières, compétences...

NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace
  • Paiement sécurisé simple et rapide

Qu'est-ce que le macro-environnement ?

Des variables externes a priori plus éloignées, mais qui peuvent avoir une incidence positive ou négative sur le business de votre affaire. 

  Définition du macro-environnement de l'entreprise

Les facteurs économiques

L’évolution des résultats est globalement influencé par la croissance économique, le niveau du chômage (avec un impact sur le pouvoir d'achat). 

L'environnement démographique

L'évolution de la population en termes démographiques tels que l'évolution des naissances, le vieillissement de la population, etc. ouvrent de nouvelles opportunités (par exemple la vente de produits et services aux seniors) ou, au contraire, réduisent la taille de certains marchés. Ces tendances de fond méritent d'être anticipées afin de (re)définir une organisation et une offre compétitive.

Les facteurs socio-culturels

Les habitudes de consommation, les caractéristiques des foyers (famille monoparentale, chômage..)... entraînent une modification de la structure de la demande. 

Les facteurs technologiques

Les évolutions et révolutions technologiques apportent leur lot d'opportunités et de menaces. Un brevet tombant dans le domaine public lève les barrières qui freinaient le développement d'une offre concurrentielle. Un nouveau concurrent entrant sur le marché avec une innovation de rupture représente une véritable menace pour les forces en présence.

Les facteurs politiques, fiscaux et juridiques

L’environnement réglementaire est à surveiller de près. Les décisions politiques ont souvent des impacts forts sur le monde professionnel. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder l'épaisseur du Code du travail et la sortie régulière de nouvelles obligations et nouveaux règlements. Des taxes supplémentaires ou des seuils réactualisés remettent en question la profitabilité des entreprises. A noter que ces facteurs peuvent se révéler positifs, comme la tendance de l'abaissement des prélèvements sociaux. 

Les facteurs environnementaux et écologiques

Les nouvelles normes et comportements liés à l'écologie ouvrent de nouveaux marchés ou bien pour d'autres, redistribuent les cartes. Par exemple, la mort annoncée du diesel au profit de l'essence sans plomb - ou bien encore l'ascension des énergies renouvelables.

A consulter :

évaluer l'environnement avec la méthode PESTEL 
- comment analyser l'environnement de votre entreprise avec la matrice de SWOT ?

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !