Gagnez en aisance relationnelle

Maj le 07/12/2018 par Raphaële GRANGER

L'intelligence sociale est un pilier de la communication. Comment développer votre aisance relationnelle et booster ainsi votre efficacité, asseoir votre leadership, gagner la confiance de votre équipe... ?

Cette aptitude à communiquer harmonieusement avec ses interlocuteurs, agir intelligemment et respectueusement avec autrui fait partie des soft-skills très recherchés par les entreprises.

En effet, savoir avoir un bon contact avec les autres s'avère être un formidable atout, notamment lorsqu'il s'agit de manager des femmes et des hommes , conclure positivement une négociation avec un partenaire d'affaires ou bien une vente ou encore établir des relations de confiance avec différents interlocuteurs. 

Comme de nombreuses aptitudes, cette facilité à interagir avec autrui, si elle est naturelle pour certains, peut toutefois se travailler pour celles et ceux pour qui la relation aux autres est plus délicate.

Ainsi, comment accroître votre aisance relationnelle ? Quelles sont les qualités à développer afin de mieux interagir avec les autres ? Voici quelques pistes...

 

Aisance relationnelle : un atout dans les affaires

Avoir un bon contact avec autrui, c'est avant tout savoir communiquer : se synchroniser avec son interlocuteur de manière à établir une confiance réciproque, parler le même langage, écouter, comprendre, éprouver de l'empathie, etc.

Si les relations humaines peuvent parfois être complexes, l'aisance relationnelle reste toutefois une qualité qui permet des relations saines et harmonieuses, tant dans votre vie personnelle que dans le monde professionnel. Etre à l'aise avec autrui vous offrira de nombreux avantages et vous permettra, notamment de :

  • doper votre efficacité au travail : limiter les discussions stériles, transmettre les bons messages, manager en vous adaptant... sont autant d'éléments vecteurs d'efficacité renforcée.
  • gagner la confiance de vos collaborateurs et autres interlocuteurs : des relations saines sont la base d'une confiance réciproque.
  • asseoir votre leadership et votre autorité naturelle : interagir convenablement et harmonieusement avec autrui induit un certain charisme, puissant levier pour un manager.
  • fédérer vos troupes : motiver, inspirer, favoriser le partage d'information, insuffler confiance et dialogue au sein de votre équipe décuplera les bénéfices de l'intelligence collective au service de tous.
  • faciliter les négociations : des échanges constructifs et des informations précises obtenues grâce à un dialogue réfléchi et travaillé vous permettront de mieux négocier et obtenir un résultat gagnant-gagnant.
  • résoudre les conflits , triompher des tensions : grâce à votre intelligence sociale, vous saurez analyser finement la situation, en comprendre les tenants et aboutissants, prendre le recul nécessaire afin d'adopter une posture propice à la médiation, par exemple.
  • gérer efficacement le changement : être à l'aise dans vos relations avec vos collègues vous aidera grandement à ressentir les éventuels freins et autres résistances à une transformation ou encore quant à l'une de vos décisions et réagir rapidement et adéquatement.

aisance relationnelle  

Comment optimiser vos relations avec les autres ?

Si vous n'êtes pas à l'aise avec vos semblables, l'aisance relationnelle peut vous sembler bien utopique. S'il se peut que vous vous sentiez bien ridicule et gauche dans vos comportements au départ, soyez certain qu'une pratique régulière éclipsera rapidement ce sentiment.

Car une fois encore, il n'existe ici point de recette miracle, mais quelques bonnes habitudes et exercices relativement simples à mettre en place afin de développer votre intelligence relationnelle :

  • identifiez les obstacles qui nuisent à une bonne communication avec les autres : repérez votre mode de fonctionnement avec autrui ainsi que les freins et autres filtres qui vous empêchent d'interagir naturellement et de manière fluide (manque de confiance en vous, syndrome de l'imposteur, difficultés à parler en public, peur du jugement, comportement particulier laissant transparaître une difficulté à sociabiliser avec autrui, etc.) et travaillez à les améliorer.
  • observez les autres et intéressez-vous à eux  : soyez attentif à leur mode de fonctionnement, les codes de communication qu'ils utilisent, leurs intérêts, etc. afin d'en décrypter la signification, mieux vous adapter et trouver des sujets pour entamer le dialogue.
  • facilitez vos relations : observez la puissance du langage non verbal et sachez interpréter les postures, gestes et autres éléments non verbaux chez vos interlocuteurs et vous synchroniser.
  • travaillez votre image : elle doit refléter votre personnalité tout en étant en adéquation avec votre poste. Car si l'habit ne fait pas le moine, il n'en demeure pas moins que votre look vestimentaire véhicule une certaine image auprès de vos interlocuteurs. De même que vos attitudes inconscientes (mine figée, regard sombre, à l'inverse sourire, attitude tournée vers les autres, etc.). Il suffit parfois d'un léger relooking pour gagner en confiance en soi et être plus à l'aise avec les autres.
  • décuplez votre empathie : respect des autres, écoute active et sans jugement, des éléments qui vous permettront de tisser des liens authentiques et sincères avec vos collaborateurs, par exemple.
  • asseyez votre assertivité : vous affirmer vous permettra de grandement améliorer vos relations avec les autres qui vous écouteront et vous respecteront davantage.
  • maîtrisez l'art de la communication orale : voici l'un des piliers de l'aisance relationnelle. Communiquer efficacement, notamment à l'oral, vous permet de capter l'attention de vos interlocuteurs, être entendu, compris et surtout écouté. 
  • apprenez à gérer vos émotions et à prendre un certain recul : les réactions à chaud sont bien souvent néfastes aux relations saines et peuvent rapidement envenimer un conflit - voire le mener dans une impasse. Les émotions trop intenses - quelles qu'elles soient - ont tendance à fausser la vision des choses. Prendre du recul permet d'analyser la situation plus posément et d'en cerner les répercussions éventuelles, rendant ainsi la prise de décisions plus juste.
  • osez formuler un refus : vous positionner clairement sans heurter l'autre renforcera le respect et la confiance mutuelle.
  • apprenez à gérer la critique : les remarques constructives sont une excellente manière de prendre conscience que certains comportements doivent être modifiés. C'est la clé de l'amélioration continue !
  • boostez votre confiance en vous : interagir aisément avec autrui ne peut se faire sans une certaine confiance en votre propre valeur.

 

Sélection de documents publiés sur internet

Articles

Intelligence relationnelle : quelle importance en entreprise ?

Petit retour sur l'importance de l'intelligence relationnelle en entreprise : créer des relations saines et pérennes, mieux gérer les conflits, entendre et appréhender les critiques, etc.

Le blog-notes du manager et de ses équipes


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :