Productivité personnelle : comment rester totalement concentré sur une tâche à réaliser ?

Maj le 22/03/2022 par l'équipe de Manager GO!

Une des clés de la productivité personnelle réside dans sa capacité à rester concentré sur une tâche et une seul, sans laisser se distraire par son environnement. Cet article prodigue sur 6 conseils pour une concentration optimale.

Productivité personnelle  : définition et enjeux

Par définition, la productivité mesure le rapport entre le résultat d'une activité productive (biens et services) et les facteurs de production que l'on a utilisés pour parvenir à cette production(1). La définition proposée par l’Insee cible la productivité en matière économique :

  • La production désigne le bien ou le service produit ;
  • Les facteurs de production incluent le travail de l’humain, son savoir-faire, les ressources matérielles (équipements et machines), les ressources intermédiaires (transport, matières premières…) et le capital investi.

Exemples : la productivité d’un rédacteur SEO mesure le rapport entre le nombre d’articles rédigés et le temps passé en recherches et en rédaction d’articles ; la productivité d’un cuisiniste est le rapport entre le nombre de cuisines installées et l’investissement en ressources humaines, en matériel et en logiciels de conception et en acheminement.

Gagner en productivité est un enjeu majeur en entreprise, car cela signifie que l’entreprise consomme moins de ressources pour produire plus de produits ou services à commercialiser. En contrepartie, les exigences en la matière doivent être établies avec mesure : la course à la productivité génère en effet un niveau de stress important chez certains collaborateurs en entreprise, et le risque de burn-out est accru.

Au-delà de la mesure à l’échelle de l’entreprise, la productivité peut être mesurée – et améliorée – à l’échelle individuelle. Pour cela, il faut agir sur les facteurs de production, c’est-à-dire réduire le recours aux ressources et leurs coûts, mais aussi optimiser le capital humain.

Illustration : pour gagner en productivité, l’avocat indépendant exerce à son domicile et utilise une solution digitale pour la prise de rendez-vous, afin de s’économiser cette tâche.

Sur l’aspect capital humain, gagner en concentration lors de l’exécution d’une tâche est un levier central pour augmenter sa productivité. Et les bénéfices sont multiples :

  • Libérer du temps, à utiliser sur d’autres tâches professionnelles pour générer plus de CA, ou à utiliser pour des activités non-professionnelles de manière à profiter d’un meilleur équilibre vie professionnelle/vie personnelle.
  • Etre plus performant : être totalement concentré sur une tâche permet de l’effectuer au maximum de ses possibilités, et le résultat est d’autant plus qualitatif.
  • Améliorer la satisfaction au travail car à être parfaitement concentré, le temps passe plus vite et le résultat est souvent au-delà des espérances.

Productivité personnelle : comment rester concentré sur une tâche ?

6 conseils pour une concentration optimale au travail

#1 Choisir le moment le plus productif de la journée

En règle générale, l’individu est au maximum de sa productivité le matin, au moment de commencer sa journée de travail – après une nuit de sommeil et éventuellement un café. C’est donc le moment d’effectuer les tâches les plus stratégiques, car la concentration est optimale. A l’inverse, il est difficile de rester concentré sur une tâche après le déjeuner – période de digestion fatigante – et en fin de journée – au moment d’attendre impatiemment la fin de la journée de travail.

#2 Se couper des distractions

C’est la méthode du Deep Work – popularisée par le professeur américain Cal Newport – qui éclaire sur cet enjeu phare pour maintenir une concentration optimale au travail. Se couper des distractions est d’autant plus indispensable à l’ère de l’ultra connexion aux technologies de communication. Tout au long de l’accomplissement de la tâche, les notifications push et autres alertes doivent être désactivées des PC et smartphones, éventuellement mis en silencieux.

Le collègue ou le co-worker qui propose une pause est également source de déconcentration. C’est le moment de fermer la porte de son bureau pour s’assurer de ne pas être interrompu.

#3 La technique Pomodoro pour maintenir une attention soutenue

L’objectif de la technique Pomodoro est de rester totalement concentré sur une tâche unique pendant une session de 25 minutes, puis d’observer une courte pause, et ainsi de suite. Ce timing imposé est conforme au temps de concentration observé chez l’individu. Au-delà de 25 minutes en effet, l’attention diminue – et la productivité en pâtit.

#4 Découper judicieusement un projet en tâches pour limiter la pénibilité

Rester totalement concentré sur une tâche est d’autant plus compliqué que la tâche est pénible, répétitive ou fastidieuse. Or les projets d’envergure incluent souvent ce type d’exercice rébarbatif. Dans ce cas, découper le projet de manière cohérente permet de préserver la concentration à l’accomplissement de chaque sous-tâche. Idéalement, chaque sous-tâche se compose d’un volet stimulant sur le plan intellectuel, et d’un volet qui ne nécessite pas d’être au maximum de ses capacités intellectuelles.

Exemple : pour une commande d’une parure de bijoux faits main, l’entrepreneur gère la commande bijou par bijou. Pour chacun, l’étape stimulante du design compense la pénibilité de l’étape de la fabrication.

#5 Soigner l’environnement de travail

L’espace de travail peut contribuer – ou au contraire nuire – à la concentration et à la productivité. L’environnement doit être agréable, sans être trop confortable pour s’assurer de rester alerte et dynamique.

Illustrations :

  • Une fenêtre sur l’extérieur est recommandée. Mais attention à ce que la vue ne déconcentre pas : une vue sur rue au rez-de-chaussée risque de distraire le travailleur, qui est inconsciemment interpelé par les passants.
  • La température intérieure doit être confortable, mais pas trop haute car la chaleur fatigue et ralentit.

#6 Veiller à l’hygiène de vie

Difficile d’être efficace après une nuit blanche. De la même manière, un repas copieux implique une digestion fatigante pour l’organisme, qui est moins alerte sur le plan intellectuel. A l’inverse, une séance de sport dynamise et un esprit apaisé favorise la concentration. C’est dire l’importance de l’hygiène de vie pour être productif et rester concentré sur une tâche à réaliser.

Au-delà d’un sommeil de qualité et d’une alimentation saine, les bienfaits de la méditation s’observent au travail. Méditer en effet permet de se délester l’esprit de préoccupations encombrantes. Pratiquer la méditation en outre apprend à se concentrer.

 

Sources : (1) https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/productivit%C3%A9/64133

 


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !