Comment s'auto-motiver

Maj le 04/05/2019 par Raphaële GRANGER

La démotivation peut surgir plus rapidement qu'on ne le pense et s'installer durablement si l'on n'agit pas dès les premiers symptômes. Il est donc important de savoir repérer les signes d'une motivation fuyante et appliquer les méthodes adéquates pour se rebooster...

Tout le monde peut connaitre des moments de doute ou de lassitude plus ou moins marqués. Il arrive certains jours que tout semble compliqué, que les objectifs paraissent impossibles à atteindre ou tout simplement que la motivation ne soit pas au rendez-vous. Cet état d'abattement passager peut toutefois se transformer en véritable déprime - voire dépression - difficile à surmonter s'il n'est pas pris en charge rapidement.

C'est pourquoi il est essentiel de savoir repérer les signes d'ennui ou de décrochage pour agir efficacement et retrouver tout l'entrain nécessaire à un équilibre harmonieux, que ce soit dans sa vie personnelle ou professionnelle.

Vous pouvez vous appuyer sur les méthodes simples présentées ici dès que vous ressentez la démotivation poindre.

Les symptômes de la démotivation 

La première étape consiste à prendre conscience d'une certaine lassitude qui va grandissante jour après jour et d'en identifier la/les source.s. L'idée est de reconnaître les prémices d'une démotivation latente avant que cette dernière ne surgisse et ne vous entraîne dans sa spirale négative. Si l'ennui se fait déjà quelque peu sentir, l'objectif est alors de sortir de cet état négatif le plus rapidement possible.

Parmi les signaux qui doivent vous interpeller se trouvent notamment les éléments suivants :

  • ennui croissant,
  • désintérêt pour les tâches et missions confiées,
  • procrastination systématique,
  • fatigue grandissante,
  • difficultés de concentration,
  • frustration,
  • etc.

Pourquoi pratiquer l'automotivation ?

Pour débuter, il est important de cerner deux types de motivation :

  • intrinsèque : celle qui vient de l'intérieur, régie par le plaisir, l'envie de réussir, la passion, l'intérêt quant à ce que vous faites, sans aucune incidence externe.
  • extrinsèque : celle dirigée par des facteurs extérieurs comme votre salaire, une augmentation, une promotion, mais aussi par la pression hiérarchique, l'autorité, etc.

En faisant le point sur vous-même , vous serez capable de déterminer votre mode de fonctionnement et adapter votre stratégie d'automotivation en fonction.

En effet, dans votre vie professionnelle comme dans votre vie privée, vous serez confrontés à des situations, des devoirs qui peuvent se montrer terriblement barbants, inintéressants et parfois vous rebuter.

Cependant, il faut faire face et mener ces missions à leur terme. C'est ici que l'automotivation entre en scène pour, entre autres :

  • insuffler l'énergie nécessaire à la conduite des tâches moins attractives et/ou routinières,
  • combattre la procrastination en arrêtant de constamment remettre à plus tard - ce qui parasite l'esprit, en se disciplinant à terminer toute tâche entamée.
  • gagner en productivité : le manque de motivation entraîne un certain flottement et une fâcheuse tendance à la fuite vers toutes sortes de distractions improductives.
  • chasser les mauvaises habitudes : se motiver au quotidien permet de maintenir une certaine hygiène dans son organisation et ses méthodes de travail.
  • augmenter sa confiance en soi : mener et achever les missions - y compris les moins excitantes - induit un sentiment de contentement - voire une certaine fierté - propice au renforcement de la confiance en soi.
  • enclencher une roue vertueuse de succès : prendre l'habitude de se motiver quel que soit le projet, la mission ou bien encore la tâche à accomplir est un levier essentiel pour l'efficacité et le bien-être au travail.
  • réduire son stress : les tâches en attente ou non achevées peuvent générer un stress non négligeable.

 

auto motivation min

Comment se (re)-motiver ?

Lorsque vous sentez l’essoufflement dans votre quotidien professionnel, il est essentiel de faire un bilan sur vous-même afin de prendre conscience de vos besoins et ainsi identifier précisément la/les source.s de votre démotivation. Cela vous permettra d'agir efficacement et de remédier durablement à cet état.

Voici quelques méthodes "passe-partout" simples et efficaces pour booster votre motivation au travail.

  1. Se fixer des objectifs

    La première astuce consiste non seulement à définir des objectifs (idéalement selon la méthode SMART) et de les noter noir sur blanc. En effet, la plupart des gens pensent que garder ses objectifs en tête suffit pour se motiver à les atteindre... Les inscrire sur un bout de papier ou les entrer en mémo sur votre smartphone avec des notifications régulières vous rappellera à votre détermination et boostera votre motivation à les atteindre.

        Vous pouvez combattre vos pensées limitantes en vous lançant des défis , par exemple. En commençant petit puis en augmentant la difficulté progressivement, vous tracerez votre route vers vos rêves. Vous pouvez aussi vous motiver en prenant pour exemple une personne que vous admirez, un mentor. Un moyen efficace de vous rappeler vous-même à l'ordre.

  2. Combattre la procrastination

    Remettre à plus tard ne soigne en rien la démotivation, bien au contraire : cela augmente le stress ainsi que la pression quant aux délais à tenir et au travail qui s'accumule. Par ailleurs, plus vous repousserez une tâche, plus elle vous paraîtra ardue et démotivante, plus les conséquences seront négatives. Pensez-y chaque fois que vous êtes tenté de procrastiner.

    Prenez le taureau par les cornes et attaquez-vous aux choses que vous repoussez depuis quelque temps. Si besoin, fractionnez votre travail en plusieurs sous-tâches et octroyez-vous quelques minutes de pause entre chaque. Vous verrez ainsi les choses avancer plus rapidement.

        Commencez votre journée par les tâches qui vous apparaissent comme étant les moins stimulantes ou les plus ardues. Une fois ces dernières accomplies, vous vous sentirez plus léger et serez plus prompt à dérouler le reste de votre journée de travail sereinement.

  3. Quitter sa zone de confort

    Prendre un chemin différent, opter pour une méthode récemment apprise, innovante, disruptive ou tout simplement jusque là inconnue de vous pour exécuter une tâche récurrente vous fera perdre vos repères habituels et ainsi aborder les choses sous un angle totalement nouveau, véritable vecteur de motivation.

        Gardez l'esprit ouvert. Apprenez à vous mettre régulièrement en danger dans votre façon d'appréhender les choses et les accomplir, explorez de nouvelles méthodes, testez de nouveaux outils, etc. Cela rompra la monotonie d'une tâche, augmentera votre motivation tout en développant vos compétences, connaissances et soft-skills .

  4. Penser positif et se respecter

    Vous décourager à la moindre difficulté ou frustration vous fera rapidement baisser les bras et mettra votre motivation à mail. Au lieu de cela, forcez-vous à voir les points positifs et servez-vous des obstacles comme autant de tremplins pour mieux avancer - ou du moins continuer différemment.

    Ne vous laissez pas influencer négativement par votre entourage - personnel et/ou professionnel. Faites preuve de bienveillance envers vous-même, gardez confiance en vous et en vos capacités. 

    "La vie mettra des pierres sur ton chemin. À toi de décider si tu en fais un mur ou un pont."

  5. Valoriser ses efforts

    Sachez reconnaître et récompenser vos avancées à leur juste valeur. La perspective d'une "récompense" est un levier intéressant de motivation. Cela force l'esprit à garder le cap et visualiser l'objectif final et le sentiment de satisfaction qui l'accompagne.

        Pour que la démarche soit efficace, la récompense doit être pertinente et à la hauteur de l'effort que vous avez fourni. 

  6. Se discipliner

    La discipline est essentielle à la motivation. Soyez persévérant et focalisé sur vos ambitions. N'abandonnez pas à la première difficulté ou frustration. Au lieu de rester bloqué ou de baisser les bras, osez demander aide ou conseils autour de vous. 

    Soyez rationnel et organisé. Finissez une tâche avant d'en attaquer une autre et respectez vos objectifs, tant en termes de timing qu'en termes de qualité et/ou d'efforts fournis.

    "La persévérance est le chemin le plus court vers la réussite."


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :