Construire et analyser un bilan fonctionnel

Par Laurent GRANGER - Date maj : 29/08/2017

L'analyse de la structure financière d'une entreprise repose sur l'évaluation du bilan fonctionnel. Revenons sur les points importants à connaître en la matière.

Qu'est-ce que le bilan fonctionnel ?

Contrairement au bilan patrimonial produisant une vue financière d'une entreprise, cette analyse s'attache à décrire, à partir du bilan comptable, le fonctionnement d'une société .

Cette lecture met en exergue plusieurs grandes masses du bilan :

  •   Les ressources (capitaux propres et dettes financières) et les emplois stables (immobilisations),  liés respectivement aux opérations de financement et d’investissement. A noter que les emplois stables correspondent à l'actif immobilisé brut.
  •   Les ressources (dettes court terme au passif) et emplois circulants (actifs circulant) , issus de l'activité de l'entreprise.

 

L'actif et le passif du bilan comptable deviennent des ressources et des emplois dans le bilan fonctionnel, c'est la différence fondamentale entre les 2 lectures.

L'objectif est de distinguer les différents cycles pour mener des analyses financières

  •   Cycles de financement et d'investissement pour la partie stable. Avec une préoccupation : vérifier l'adéquation entre durée de vie des ressources financières et leur emploi (un emploi stable doit être financé par une ressource stable). 
  •   Cycle d'exploitation et hors exploitation . Notamment pour analyser les besoins de financement de l'exploitation et son financement.
  •   Cycle de trésorerie : apprécier l'impact des cycles précédents sur la trésorerie.

On parle aussi "d'analyse horizontale du bilan" pour matérialiser la distinction entre la partie stable et la partie circulante. Avec en ligne de mire : évaluer l'équilibre financier.

L'évaluation des grandes masses s'étudie à travers :

Structure du bilan fonctionnel 

 
structure bilan

 Actif  Passif Mesures 
Emplois stables (ou Actif stable) - Cycle d'investissement Ressources stables   -  Cycle de financement Fonds de roulement
Emplois d'exploitation (ou Actif circulant d'exploitation) - Cycle d'exploitation Ressources d'exploitation ou  (Passif circulant d'exploitation) - Cycle d'exploitation

Besoins en fonds de  roulement (exploitation et hors exploitation distinguables)

Emplois hors exploitation (ou Actif circulant hors exploitation) - Cycle hors exploitation Ressources hors exploitation ou  (Passif circulant hors exploitation) - Cycle hors exploitation
Trésorerie active - Cycle de trésorerie Trésorerie passive -  Cycle de trésorerie Trésorerie nette
     

Composition des grandes masses fonctionnelles 

Ressources stables 

  • Capitaux propres
  • Quasi capitaux propres
  • Dettes financières à terme

Emplois stables

  • Immobilisations incorporelles
  • Immobilisations corporelles
  • Immobilisations financières

Actif circulant

  • Stock
  • Créances clients (< 1an)
  • Créances diverses et charges constatées d'avance 

Passif circulant

  • Dettes fournisseurs
  • Dettes fiscales et sociales
  • Autres dettes

Trésorerie active

  • Liquidités

Trésorerie passive

  • Concours bancaires à court terme
  • Effets escomptés non échus

 

Retraitements du bilan comptable pour le transformer en bilan fonctionnel

Pour porter une lecture fonctionnelle du bilan, il est nécessaire de procéder à certains retraitements, concernant notamment :

- les amortissements et provisions pour dépréciations : ils doivent être déplacés de l'actif soustractif au passif en les ajoutant aux provisions pour risques et charges, un poste compris dans les ressources stables.

- les charges à répartir sur plusieurs exercices : vu leur durée, il s'agit de quasi-immobilisations. Elles sont donc ajoutées aux emplois stables

- les concours bancaires et soldes créditeurs de banque : par nature, il ne s'agit pas de ressources stables. Il faut donc les retirer des dettes financières pour les placer vers les dettes circulantes.

le crédit-bail.  Il s'agit d'un mode de financement particulier. Pour leur prise en compte dans l'analyse de bilan, il convient de les considérer comme des immobilisations financées par emprunt et pratiquer le retraitement suivant :

  •   la valeur d'origine du bien vient augmenter les emplois stables
  •   les équivalents des amortissements sont insérés dans les ressources stables
  •   la valeur nette (ce qui reste à payer) est placée dans les dettes financières

-  les effets escomptés non échus dans les créances clients et trésorerie passive

 

Calcul et analyse du fonds de roulement, des besoins en fonds de roulement et de la trésorerie

Voici un tableau reprenant l'expression des différents indicateurs utilisés pour l'analyse du bilan fonctionnel. 

 ACTIF  PASSIF
 Emplois stables Ressources stable
 Fonds de roulement - FR
 
Emplois d'exploitation Ressources d'exploitation
Besoins en fonds de roulement d'exploitation (BFRE)
   
Emplois hors exploitation Ressources hors exploitation
  Besoins en fonds de roulement hors exploitation (BFRHE)
   
Trésorie d'actif Trésorerie de passif
Trésorerie nette

Naturellement, selon leur valeur, ils peuvent être positionnés dans la colonne d'à côté. Par exemple, un fonds de roulement négatif est situé dans la colonne « passif » et non « actif ».

Le fonds de roulement

Il s'agit du solde de ressources disponibles après avoir financé les immobilisations . Ce FR est utilisé pour couvrir les besoins en fonds de roulement de l'exploitation.

Calcul du FR

FR =  Ressources stables - emplois stables

Les besoins en fonds de roulement d'exploitation

Ils constituent la partie des emplois restant à financer après l'utilisation des ressources du passif circulant . Le BFR est financé par une partie du FR pour faire ressortir une trésorerie excédentaire. Dans la réalité quotidienne des PME, c'est rarement le cas : le ratio FR/BFR se situant en moyenne à 55-60%.

Calcul du BFR d'exploitation

BFR exploitation =  Emplois d'exploitation -  Ressources d'exploitation

Même calcul pour la partie hors exploitation - le BFR global étant la somme des parties exploitation et hors exploitation.

La trésorerie nette

La TN représente ce qu'il reste dans les comptes de l'entreprise après le financement de l'activité . Une trésorerie nette négative signifie un financement partiel reposant sur des financements bancaires (facilité de caisse,  découverts, etc.).

2 modes de calcul de la trésorerie

TN = Trésorerie active - Trésorerie passive

TN = FDR - BFR (exploitation + hors exploitation)

Donc :

- si FDR > BFR, la trésorerie est positive

- si FDR < BFR, la trésorerie est négative

Les ratios 

Pour apprécier les équilibres, il convient d'analyser et de suivre plusieurs ratios :

  •   Les ratios de structure financière : taux d'endettement, capacité de désendettement, ratio d'autonomie financière
  •   Les ratios de rotation : délais de paiement accordés aux clients, délais de paiement fournisseurs, rotation du stock

 Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la page dédiée aux ratios financiers .

Les ressources accessibles sur notre site

Calcul du fonds de roulement et BFR - Utilitaire en ligne Besoins en fonds de roulement, je n'y comprends rien !

Pour aller plus loin...

Articles

Détection et résolution des crises de trésorerie

Un exemple d'utilisation concrète du bilan fonctionnel pour détecter une perte de profitabilité, une erreur de financement...

www.leblogdesfinanciers.fr


Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :