Dossier

Financement de l'entreprise


Connaître et choisir des moyens de financement pertinents

Mis à jour le 19/06/2018 par l'équipe de Manager GO!

Face à la diversité des solutions de financement existantes sur le marché, le choix optimal reste depuis toujours une des préoccupations majeures des entrepreneurs et des chefs d’entreprises qui souhaitent financer un projet. Pour réussir son choix, il est essentiel de bien définir son besoin afin d’opter pour un moyen de financement adapté.

Tout au long de la vie de l'entreprise, son activité nécessite d'être financée.

Qu'il s'agisse de collecter des ressources financières pour la création d'une entreprise, apporter des fonds supplémentaires pour soutenir sa croissance, renforcer sa trésorerie dans des passages difficiles, ou simplement pour faire face aux échéances classiques requises par l'exploitation de son activité.

Financer des besoins : faire les bons choix

Les outils ne sont pas les mêmes suivant les besoins. Un investissement nécessite une ressource stable comme mode de financement tel qu'un emprunt à long terme ou l'appel à un autre dispositif comme le crédit bail. Une difficulté passagère de trésorerie s'accommode de l'escompte.

Pour les structures qui possèdent un directeur financier,  le choix de l'outil est sous sa responsabilité. Ce dernier prend en compte la durée de vie du besoin à financer et le coût des ressources. Dans les autres cas, l'entrepreneur décide en consultation avec son expert comptable des meilleurs choix en fonction du besoin à financer.

Certaines opérations dépassent le cadre de la fonction financière en requérant de véritables choix stratégiques . C'est le cas de l'introduction en bourse pour lever des capitaux.

Enfin, dans le cadre d'un business plan, il est, là aussi, indispensable de prévoir les ressources financières cohérentes avec le projet, en trouvant par exemple des business angels prêts à investir dans votre affaire ou en recourant au crowdfunding.

 

Le financement du cycle d’investissement « haut de bilan »

Financement dit externe

  • Financement classique (banque et établissement de crédit) :

    c’est un emprunt à long terme contracté auprès d’un organisme financier qui permet de financer tous types d’investissement (ex. : outil de production), l’emprunteur s’engage donc à payer des intérêts (coût de l’argent) et à rembourser le capital emprunté selon une échéance bien déterminée. L’accès à ce type de financement reste souvent difficile pour le créateur d’entreprise .  

    Pour accéder à ce type de financement, il faut démontrer une bonne capacité financière à travers un business plan solide ( prévisionnel , apport initial, garanties, etc.)

  • Financement par crédit-bail (Leasing) :

    il s'agit d'une solution de financement alternative contractée auprès d’une société de crédit-bail ou un organisme financier (propriétaire du bien) qui permet à une entreprise de louer un bien (mobiliers ou immobiliers) pour une durée déterminée. En contrepartie des redevances de loyer payées ( souvent plus chers qu’un emprunt classique) l’entreprise a le droit d’exploiter tous les avantages économiques du bien, et si elle le souhaite, elle peut reprendre celui-ci à l’échéance du contrat et dans ce cas le paiement d’une valeur résiduelle est exigé.  

    Le bien financé par le crédit-bail n’apparait pas dans l’actif du bilan de l’entreprise, car il est considéré comme un engagement hors bilan, les redevances payées quant à elles figurent dans le compte de résultat (compte 612 du PCG)

  • Financement participatif ou Crowdfunding :

    le financement participatif est une nouvelle forme de financement qui permet à une entreprise de financer son projet auprès de la foule (particuliers, business Angels, etc.), par l’intermédiaire des plateformes de financement participatif. Ce mode comprend trois types de financement, le Crowdlending (prêt rémunéré par intérêts), le Crowdequity (financement contre participation au capital), le Crowdcharity (dons sans contrepartie ou dons avec contrepartie).

    Ce type de financement est une alternative intéressante pour les entrepreneurs nouvellement installés grâce à son caractère moins exigeant

  • Financement par les subventions d’investissement :

    il s’agit d’une ressource de financement accordée par les collectivités territoriales (État) à une entreprise pour financer un investissement à long terme. Celle-ci n’est donc pas remboursée si l’entreprise respecte toutes les conditions adossées à son octroi.

Comment financer une entreprise ?

Financement dit interne

  • Autofinancement

    ce dernier représente la capacité de l’entreprise à financer son cycle d’exploitation et d’investissement par ses propres moyens , c’est une ressource qui provient de l’activité de l’entreprise.

  •  L’augmentation de capital

    ce sont des ressources à long terme apportées par les associés ou les actionnaires pour permettre à une entreprise de renforcer son capital , leurs apports sont représentés par des titres de propriété (part ou action), qui donnent droit à la perception des dividendes (une partie du bénéfice réalisé) et aux droits de vote (la participation à la décision).

  • Les comptes courants d’associés :

    ces ressources temporaires sont mises à la disposition de l’entreprise par ses propres associés sous forme de prêt, ces derniers sont considérés comme créanciers de l’entreprise, ils ont donc droit à une rémunération de leur prêt (sous forme d’intérêts) peu importe le résultat réalisé par l’entreprise contrairement au dividende.

Le financement à court terme du cycle d’exploitation « bas de bilan »

Financement du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) :

  • Cession de créances ou affacturage :

    permet à une entreprise de convertir une créance client à une liquidité immédiate, cela se passe par la cession des factures de ventes (créances clients) à un organisme d’affacturage appelé FACTOR, ce dernier met à la disposition de l’entreprise le montant de la créance minoré de sa commission (prise de risque vis-à-vis du client final).  

  • Financement Dailly :

    c’est un moyen de financement qui permet à une entreprise de bénéficier d’une ligne de crédit auprès de sa banque (soit par escompte de créances ou sous forme d’autorisation de découvert) déduction faite des agios (intérêt, et frais de dossier). Pour bénéficier du financement Dailly, l’entreprise est dans l’obligation de justifier ses créances par la production des factures de ventes (hors effets de commerce).  

Financement de la trésorerie :  

  • Découvert bancaire et facilité de caisse :

    ce sont des ressources à très court terme, mises à la disposition d’une entreprise par sa banque, qui l’autorise à avoir un compte débiteur pour une période déterminée, la facilité de caisse est souvent utilisée pour faire face à des décalages de trésorerie inférieurs à un mois. Le découvert quant à lui peut durer plus longtemps. Dans les deux cas, un contrat écrit décrit leurs spécificités (montant autorisé ainsi que les conditions générales d’utilisation, etc.).

Pour approndir certains points

Articles

Vous avez des besoins de financement ? La marche à suivre

Un point sur les moyens pour financer son activité ou améliorer sa trésorerie : analyse du poste client, les emprunts bancaires, les fournisseurs...

L'Agence France Entrepreneur

Dossiers

Fiches conseils : financer un commerce

Au menu : le dossier de demande de prêt, les cautions, les types de crédit, le PCE...

Cession-commerce.com Comment financer votre croissance ?

Passage en revue de différentes solutions : les emprunts bancaire, l'investissement privé, les aides publiques, etc.

Chefdentreprise.com

Fiches pratiques

Financer son développement

Au sommaire de cette fiche pratique : les crédits d'exploitation (escompte, loi Dailly, affacturage, facilité de caisse, découvert, crédits de campagne) ; les solutions bancaires (prêt, crédit bail mobilier, location financière, crédit bail immobilier) ; le capital risque...

L'Agence France Entrepreneur Les questions essentielles

Avant de se lancer dans la recherche de ressources financières, il est essentiel au préalable de bien cerner ses besoins. Cette fiche propose plusieurs séries de questions pour faire une analyse de votre entreprise.

capitalsocial.fr

Autres thèmes en relation

Approfondissement de besoins à financer :

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :