Définir les besoins avec l'outil "Bête à cornes" en gestion de projet

Maj le 20/05/2019 par Laurent GRANGER

Avant de se lancer dans la conception, il convient de bien identifier et formaliser les objectifs du projet. Cette phase est essentielle, car elle fixe la direction du travail qui va être entrepris. Pour faciliter cette tâche, il existe un outil pratique afin d'expliciter les besoins plus aisément : la bête à cornes. Ce diagramme simple d'utilisation sert de guide pour mener une analyse fonctionnelle du besoin.

Qu'est-ce que la bête à Cornes ?

Cet outil se situe dans la première étape de la méthode APTE (méthode d'analyse fonctionnelle et d'analyse de la valeur - Cabinet APTE ). Il a pour objectif de représenter graphiquement l'expression du besoin à travers 3 questions simples autour du sujet étudié :

Définition du diagramme bête à cornes

  • A qui rend-il service ? : client ou utilisateur visé
  • Sur quoi agit-il ? : éléments sur lesquels agit le sujet, la matière d’œuvre
  • Dans quel but ? ou "pour quoi faire ?" : besoin principal à satisfaire

Ce qui revient à formuler une phrase du type :

Le produit rend service à l'utilisateur en agissant sur la matière d’œuvre pour satisfaire le besoin.

Par exemple, pour un site web : Le site internet rend service à l'internaute en agissant sur le contenu et l'ergonomie pour l'aider à accéder aux informations qu'il recherche.

Cette phase est primordiale pour comprendre les besoins de base, à l'origine du lancement du projet. Si ces derniers sont mal définis, les exigences incomprises, le projet n'apportera pas de réponse pertinente. Les solutions se révéleraient inutiles, car inadaptées ou hors sujet.

Savoir utiliser la bête à cornes, les étapes

Il convient de reprendre les 3 questions précitées et apporter les réponses en "creusant la question". Le plus simple est créer un tableau dans lequel saisir les informations (voir l'exemple ci-après).

A qui rend-il service ?

A personnaliser en fonction du sujet :

  • A qui le produit rend-il service ? Exemple pour un site web : les internautes
  • A qui la nouvelle organisation rend-elle service ?
  • A qui la nouvelle solution rend-elle service ?

Penser à bien décrire les utilisateurs : clients, prospects, métiers, profils personnels, etc. Bref toute information susceptible d'apporter une qualification utile afin d'enrichir la compréhension du besoin.

Sur quoi agit-il ?

Là aussi, personnaliser la question en intégrant l'élément étudié :

  • A qui le produit rend-il service ? Sur quoi agit le produit ? Dans notre exemple : la navigation, l'ergonomie, etc.
  • Sur quoi agit l'organisation ? Exemple : la satisfaction client, la performance, etc.

A ce niveau, généralement plusieurs éléments sont impactés. Ne pas hésiter à utiliser des techniques de créativité comme le brainstorming pour dresser une liste exhaustive des impacts, qu'il faudra prioriser par la suite.

Dans quel but ?

Il s'agit de la finalité du sujet en question. Le but que doit atteindre le produit, le service, le projet, le système...

Pour un site internet : trouver une information, procéder à un achat en ligne, etc.

Contrôle de validité des besoins

Une fois le diagramme réalisé, il est recommandé de pratiquer un contrôle de validité afin de s'assurer de la pertinence de l'analyse. Une fois le besoin défini, il convient de poser des questions complémentaires pour s'assurer que le besoin est valide et pérenne :

  • A qui le produit rend-il service ? Pourquoi le produit (ou service) existe-t-il ?
  • A qui le produit rend-il service ? Qu'est-ce qui pourrait le faire disparaitre ? Le faire évoluer ?

Exemple de bête à cornes

Reprenons notre exemple de développement d'un site internet. Plus particulièrement d'un site d'e-Commerce.

Exemple de bête à cornes

 

L'étape suivante : construire un arbre d'objectifs

 

Ce dossier est référencé dans : Cadrage du projet

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !