Trouver les sources pour connaître vos concurrents

Maj le 17/02/2018 par l'équipe de Manager GO!

Analyser la concurrence est une action de veille indispensable pour toute entreprise. Toutefois, pour mener des études pertinentes, encore faut-il être en possession d'informations pertinentes... Pour connaître ses concurrents, la question du choix des sources se pose alors rapidement.

infos competiteurs

Qui dit informations, dit Internet. Effectivement, de précieuses données sont consultables dès que l'on possède un minimum de maîtrise des outils de recherche. Dans ce dossier, nous nous intéressons aux autres sources (il n'y a pas qu'internet !) qualifiables de plus "conventionnelles". Même si, dans le cas de sources formelles (voir plus bas), les documents numériques sont généralement accessibles via ce média. Bien entendu, quel que soit le biais par lequel vous ferez vos recherches, vous veillerez à toujours vérifier la fiabilité des informations diffusées.

 

Recherche d'informations sur la concurrence : les objectifs

Avant d'étudier les sources d'accès à l’information, il est essentiel de bien définir les objectifs de votre veille concurrentielle ...

Globalement 2 axes se dégagent :

  • une optique stratégique.  L'objectif est de recueillir un ensemble de signaux qui vont permettre de décoder la stratégie de vos concurrents. Par exemple en suivant le nombre de vendeurs et les recrutements en cours par secteur d'activité, en croisant l'information avec une analyse des nouveaux produits et de leur communication, il est possible de déterminer quels sont les segments de marché que vos concurrents sont en train d’investir.
  • une optique commerciale.  Il s'agit d'obtenir un maximum d'informations pour aider votre force de vente à contre-argumenter sur le terrain. Ces informations concernent les prix pratiqués par vos adversaires, leurs pratiques commerciales (conditions de remises...), leurs offres (points forts et faibles), les nouveaux produits lancés... Bref, il s'agit d'alimenter vos vendeurs en informations opérationnelles.

Classification des informations et des sources

Sources formelles ou informelles

Aussi nommées "sources documentaires", les sources formelles sont composées de tout type de documents écrits, papier ou numériques. Classés parmi les informelles, on retrouve les entretiens, les réunions, les salons, les analyses et autres investigations.

Information primaire ou secondaire

La primaire représente les données brutes (statistiques, chiffres...) vierges de toute analyse. La secondaire ajoute une couche d'interprétation à ces données. L'analyse sera à mener différemment dans chaque cas.

Information ouverte / fermée

Alors que la première qualifie les données librement accessibles, la seconde relève le plus souvent de la confidentialité et du secret. La majorité des informations utiles sont des informations ouvertes.

Information blanche, grise ou noire

La donnée blanche est accessible facilement, mais présente une faible valeur. La grise demande plus d'effort pour être obtenue, pour plus de valeur. Enfin les noires, stratégiques, très recherchées certes, mais dont la collecte représente un acte à la limite de la légalité.

 

Les pages suivantes du dossier présentent les principales sources pour dénicher de précieuses indications sur les manœuvres de vos petits voisins. Elles sont classées selon leur degré de formalisation : informelles ou formelles (publié prochainement).

Suite du dossier : Les sources informelles

 

Ce dossier est référencé dans : Etude de la concurrence : comment faire ? - Veille concurrentielle - Intelligence économique

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !