Rédiger votre manuel qualité

Par Raphaële GRANGER - Date maj : 02/12/2016

Elément central du système de management de la qualité (SMQ), le manuel qualité en est un pilier pourrait-on dire ! Il reprend l'ensemble de la politique de l'entreprise en la matière.

Il s'agit d'une véritable bible interne, mais aussi un outil de communication externe pour décrire aux parties prenantes comment la qualité est gérée et surtout maîtrisée.

Ce document était auparavant volumineux, il contenait beaucoup d'informations pas forcément utiles. Un grand nombre de pages qui le desservait. Il était lourd, trop complexe à lire. Trop procédurier pour paraître efficace. Ce qui va à l'encontre d'un tel document et même de la norme ISO-9001. Pour rappel cette dernière recherche l'efficacité.

La tendance actuelle est d'aller vers un document véritablement plus opérationnel. En quelques pages les points essentiels sont décrits. Il devient alors un outil de communication à part entière et le reflet "vendeur" de la politique qualité.

Pour en savoir plus, nous avons sélectionné plusieurs articles sur ce sujet.

 

Des publications sur le MQ

Articles

Manuel qualité : les variantes

L'auteur retrace les exigences et les finalités de ce document de base du SMQ : d'un recueil normatif vers un outil réellement opérationnel.

Qualitadmin Faire de votre manuel qualité un vrai outil de communication ?

Il s'agit du dernier opus d'une série d'écrits sur le sujet. Il propose un exemple de document commenté et disséqué, orienté communication. Une intéressante analyse qui permet de bien comprendre le fondement de cet outil.

L'amélioration continue Un manuel simple et efficace

Il s'agit d'un outil pilier d'une démarche édictée par la norme ISO9001. Ce document se positionne au centre du SMQ. Il en est le digne ambassadeur en interne comme en externe. Et particulièrement dans le cas de l'audit de certification. Jérémy CICERO, un spécialiste en la matière, partage ses recommandations pour construire un document simple et efficace.

Qualiblog Comment faire court ?

Comment construire un document efficace sans dépasser 5 pages ? L'auteur nous délivre ses conseils : décryptage du chapitre 4.2.2 de la norme ISO 9001, la forme à donner.

Le blog ISO 9001 Guide de rédaction

Article reprenant ce que doit contenir, selon la norme, un tel document : quel degré de détail faut-il lui donner (nombre de pages...), quelle doit être sa forme, son support, son contenu....

Izoland


Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :