Autorité et management

Par Raphaële GRANGER - Date maj : 20/07/2017

"Pas de chef sans autorité", entend-on souvent... Mais de quelle autorité parle-t-on ? Supériorité hiérarchique, pouvoir ou bien encore autorité naturelle émanant de la reconnaissance des autres ? Comment asseoir son autorité auprès des autres ?

On pourrait penser qu'une fois devenu adulte, tout un chacun soit suffisamment éduqué pour comprendre qu'il se doit d'obéir naturellement aux règles qui lui sont imposées dans le cadre de son environnement professionnel. Ce serait tellement simple ! Et totalement absurde... 

Mais alors, en tant que manager, comment vous faire respecter de vos collaborateurs, comment exercer pleinement votre fonction qui passe indubitablement par une certaine autorité ?

Quels sont donc les éléments fondateurs de l'autorité ? Quelles sont les conséquences d'un manque de légitimité ? On parle aujourd'hui beaucoup d'entreprise libérée... Peut-on réellement manager sans autorité - ou tout du moins en apparence ?

 

A lire le Mag dédié à ce sujet :

39 management autorite

Qu'est-ce que l'autorité ?

Revenons tout d'abord sur la définition même du concept. Avoir de l'autorité signifie avoir le pouvoir de décider et/ou de commander. 

Toutefois, il est essentiel de ne pas confondre autorité et autoritarisme. En effet, avoir de l'autorité ne veut pas forcément dire mener ses troupes tel un dictateur, contrôlant et contraignant vos collaborateurs, ne leur laissant aucun espace de liberté au travail, tuant au passage dans l’œuf tout germe d'autonomie, de responsabilité ou d'innovation. Enfin... pour certains avoir de l'autorité veut encore malheureusement dire mener ses hommes à la baguette et à grand renfort de haussements de ton...

Étymologiquement, le mot "autorité" a la même racine latine que le mot "auteur" : auctor , dérivé de augere (faire croître). Avoir de l'autorité en tant que manager induit ainsi que vous êtes à l'origine de quelque chose. Il est question de votre légitimité aux yeux de vos collaborateurs. C'est avant tout être reconnu, entendu, écouté et suivi !

La notion d'autorité est donc large ! En matière de management, elle se décline en différents degrés. Du manager autoritaire despote au manager libéré , en passant par un juste milieu, les styles de management sont légion... 

Vous aurez de l'autorité dès lors que vous serez respecté (ou craint... c'est une option pour laquelle certains finissent par opter - par manque d'autorité justement, nous le verrons plus bas) par vos troupes. Le respect ne se donne pas, il se gagne. Pour asseoir votre autorité, il vous faudra donc démontrer à vos équipes qu'elles peuvent compter sur vous et vous faire confiance.

Les différents niveaux d'autorité

En management, avoir de l'autorité peut revêtir bien des sens. Aussi, parmi les différents types de managers, on trouve, entre autres : 

  • Le manager "libéré" : son autorité réside avant tout sur le fait de convaincre ses collaborateurs du bien-fondé de ses décisions plutôt que de leur imposer telle ou telle démarche sans explication ni bribe d'information supplémentaire. Il n'éprouve aucun complexe d'égo à déléguer, émettre et recevoir des critiques et prône l'initiative au sein de ses troupes. Il a conscience de ne pas tout savoir sur tout et partage volontiers les responsabilités. A l'extrême, ce type de management participatif peut entraîner un certain bazar et passer pour un manque d'autorité dans un service, car certaines personnalités peuvent se trouver désarçonnées à l'idée de ne pas avoir de leader clairement défini.
  • Le leader bienveillant : un peu comme un parent pour ses enfants, ce manager exerce une certaine autorité sur ses troupes en montrant avant tout l'exemple. Il dessine un cadre clair et bienveillant pour son équipe, asseyant son autorité sur ses compétences en gestion de l'humain et sa capacité à prendre les bonnes décisions tout en communiquant avec ses troupes. Il a instauré un système de feedback grâce auquel chacun des membres de son équipe se sent libre d'exprimer ses idées, remarques, etc. Ce type de management est celui qui fonctionne au sein d'un large panel d'organisation tous secteurs confondus.
  • Le despote autoritaire  (si si... ça existe encore !) : c'est L'exemple - extrême - incarné de la non-autorité ! En voilà un qui n'a pas compris grand-chose au management des hommes ! Incapable de se faire entendre, encore moins écouter, il en est arrivé à être dans l'obligation de contraindre pour arriver à ses objectifs. Très souvent par manque de légitimité ou de compétences. Il se retranche derrière sa position hiérarchique supérieure à celle de ses collaborateurs au moindre désaccord et à la moindre critique. Davantage craint qu'admiré, les membres de son équipe lui obéissent au doigt et à l’œil par crainte d'un énième savon, voire même de perdre leur job. Bien entendu, ce type de management n’entraîne que mauvaise ambiance dans l'équipe, démotivation, turnover bien au-dessus de la norme, animosité, rébellions, burnouts, etc. Ce qui ne fait qu'augmenter la tyrannie de la tête. Un cercle infernal dont il est délicat de sortir.

autorite2

Comment avoir de l'autorité ?

Pour manager en toute sérénité et efficacement, il est quelques bases qui sont essentielles. Dont avoir une certaine autorité positive sur vos collaborateurs ! Or celle-ci n'est pas innée ! Vous pourrez augmenter votre autorité en travaillant différentes postures et qualités qui ont fait leurs preuves :

  • la confiance : obtenir la confiance - et la reconnaissance - de vos collaborateurs passe par une relation sincère avec eux. La base de la confiance est la réciprocité. Pour qu'ils vous fassent pleinement confiance, vous devrez tout d'abord leur montrer que vous avez foi en eux, en leurs compétences, en leur travail, etc.
  • la communication : manager en toute transparence permettra, outre le fait d'instaurer une certaine confiance au sein de votre équipe, d'augmenter les possibilités, les innovations et ainsi la motivation et la reconnaissance de chacun. Feedbacks, liberté de parole et écoute active seront autant d'ingrédients qui permettront non seulement la cohésion au sein de votre service, mais également la reconnaissance de votre autorité en tant que chef de file.
  • le recul : une certaine distance vis-à-vis des réactions et critiques de vos collaborateurs vous permettra de garder le contrôle de vos émotions et de ne pas sur réagir en période de crise. Cela vous permettra de faire preuve d'un certain calme, signe d'une certaine sagesse.
  • la vision : en tant que chef de file, vous devez voir plus loin, plus largement et plus globalement que vos troupes. Cette vision vous permettra de fixer des objectifs clairs et adéquats à vos collaborateurs, mais également de donner du sens aux missions que vous leur confiez.
  • le sens : en donnant du sens aux différentes missions que vous confiez aux différents membres de votre équipe et en leur exposant une vision plus globale de leur travail, vous leur démontrerez que vous comptez sur eux et que vous leur faites confiance. Dès lors, chacun n'aura de cesse de mettre ses compétences et sa motivation au service de l'équipe, tout en vous reconnaissant comme un vrai leader.
  • l'empowerment : développez l'autonomie de vos collaborateurs en les responsabilisant et en déléguant ! Encore une fois, il est question de marque de confiance. En sentant que vous vous appuyez sur leurs compétences avec sérénité, ils feront de même.

In fine, tout comme pour de nombreuses compétences, tout ici est question d'authenticité, de bon sens, de dosage et de pratique !

Exercice du pouvoir hiérarchique : on en parle sur le Net

Articles

L’autorité qui ne fait pas peur…

L'auteur apporte une analyse (dans un cadre professionnel) sous un angle différent de ce qu'il est commun de voir. Il s'agit pour lui de la définition de marge de manoeuvre décisionnelle. Par ailleurs, il propose 5 niveaux pour définir cet espace d'autonomie.

Cose Conduite des « managés » vis-à-vis de l’autorité.

Etre chef c'est simple, une fois intronisé il suffit de donner des ordres ils sont exécutés... du moins en théorie ! Une analyse complète des tenants et aboutissants du pouvoir hiérarchique. Rappel des sources de pouvoir.

www.solutionsfortes.fr Entre autorité et influence

L'auteur propose un texte fouillé sur le sujet dans une perspective managériale certes, mais aussi dans un contexte plus général avec des références sociologiques et historiques. Mise en parallèle de cette notion avec celle de l'influence.

François-Bernard Huyghe


Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :