Manager de proximité : profils et missions

Maj le 03/03/2020 par Raphaële GRANGER

Le manager de proximité est un maillon essentiel pour assurer la cohérence entre les décisions prises en haut de la hiérarchie et leur exécution. Quel est son profil ? Quelles sont ses missions ? Quelles compétences doit-il détenir ?

De plus en plus dans les entreprises, la hiérarchie a tendance à devenir plus floue. Les chefs se rapprochent de leurs équipes, communiquent davantage, privilégient les échanges et les liens, se muant en managers de proximité.

Qu'est-ce qu'un manager de proximité ?

Parmi les titres les plus fréquemment rencontrés au sein de cette dénomination managériale, on retrouve "chef d'équipe", "responsable de service", "chef de secteur"...

Ces managers sont avant tout là pour faire fonctionner leurs équipes efficacement au quotidien, atteignent les objectifs collectifs fixés tout en s'épanouissant individuellement. Autrefois simples contrôleurs des actions réalisées, ces cadres sont désormais clés au sein de l'entreprise et tiennent un rôle de facilitateur. En effet, ils font le lien entre les dirigeants de l'organisation et les collaborateurs terrain. Ils sont les référents pour les personnes dont ils ont la responsabilité. Une posture qui peut parfois s'avérer délicate, car direction et opérationnels peuvent avoir des visions bien différentes des choses. 

Le manager intermédiaire doit ainsi savoir orchestrer ses troupes afin de répondre aux attentes de la direction tout en préservant et assurant bien-être au travail pour ses collaborateurs.

 

middle manager

Quels sont les rôles et missions du middle management ?

Sa mission première est de manager et animer son équipe, accompagner ses collaborateurs au quotidien en s'assurant que les objectifs fixés par la direction sont bel et bien réalisés, mais également remonter les demandes et attentes des membres de son équipe à la direction.

Les rôles et missions d'un manager de proximité sont, en autres, de :

  • faire le lien entre les équipes dirigeantes et les équipes terrain,
  • transmettre les valeurs et objectifs de la direction dans le respect de la stratégie d'entreprise,
  • fédérer, développer l'esprit et la cohésion d'équipe,
  • donner du sens aux missions confiées,
  • encadrer, accompagner,
  • encourager l'autonomie et la prise de décision,
  • développer les compétences de ses collaborateurs,
  • responsabiliser,
  • motiver son équipe...

Parmi ses principales tâches, on retrouve notamment : 

  • planifier et suivre le travail,
  • suivre les objectifs fixés par le top management,
  • évaluer l'efficacité et les compétences,
  • gérer l'humain - personnalités, tensions, conflits, etc.
  • faire le reporting de son activité auprès du top management
  • faire de la veille dans son domaine d'activité...

Quelles sont les compétences clés pour un manager de proximité ?

Comme pour tout poste d'encadrement, la posture nécessite, outre les compétences techniques inhérentes et spécifiques audit poste, un certain nombre de compétences "personnelles".

Organisation

La posture de manager intermédiaire demande un minimum d'organisation personnelle, mais également collective pour notamment : 

  • orchestrer les différentes missions et talents afin que les collaborateurs participent individuellement à atteindre les objectifs collectifs fixés,
  • optimiser la performance,
  • planifier le travail,
  • prioriser,
  • gérer des projets,
  • déléguer la bonne tâche à la bonne personne...

Compétences managériales (Gestion et encadrement des hommes)

Le middle manager doit être capable de gérer ses troupes dans divers contextes et avec différentes contraintes. Il doit ainsi savoir :

  • élaborer et suivre un budget,
  • retranscrire les valeurs et attentes du top management auprès des collaborateurs,
  • adopter le bon style de management en fonction de la stratégie de l'entreprise, des personnalités gérées et des contextes,
  • fixer des objectifs individuels qui seront de préférence SMART,
  • définir des indicateurs de résultats et suivi d'activité,
  • évaluer le travail et les compétences des collaborateurs dont il a la responsabilité...

Relationnel

Le manager de proximité doit être capable d'interagir de manière adéquate avec les collaborateurs dont il a la responsabilité. Certaines qualités sont particulièrement cruciales dans ce type de posture :

  • communiquer efficacement à travers une communication managériale optimale,
  • être à l'écoute et suffisamment disponible,
  • faire preuve de souplesse et d'adaptabilité pour pouvoir s'adapter aux différentes personnalités côtoyées et aux diverses situations rencontrées, 
  • favoriser les interactions et échanges entre collaborateurs, mais également entre les différents acteurs des projets et missions confiées,
  • animer une réunion - maîtriser différents styles d'animation selon le contexte et les objectifs de la réunion en question, 
  • négocier, convaincre,
  • gérer tensions et conflits adéquatement,
  • rallier, dynamiser le groupe, donner du sens, impliquer...

Gestion du stress et des émotions

Il est évident que ces professionnels doivent avoir une bonne  résistance au stress  pour faire front avec calme et sérénité.

Ils doivent par ailleurs être parfaitement capables de prendre le recul nécessaire en périodes de tensions, identifier et gérer leurs émotions et celles de leurs collaborateurs.

Les ressources accessibles sur notre site

Un "bon" manager recherche l'équilibre Le big boss est une bille...

Sélection de documents publiés sur internet

Articles

Accompagnement opérationnel : Pourquoi la priorité doit être donnée aux managers !

Un peu orienté sur l'animation des commerciaux, les constats et conseils prodigués ici sont valables pour toute personne en charge d'une équipe quelque soit le domaine. Il souligne particulièrement le rôle des encadrants dans l'implication des collaborateurs.

Le Grand Blog de la Vente Comment gérer des consignes contradictoires ?

Middle management - Des exemples d'attitudes à adopter pour face à la contradiction : "La balance des risques pour évaluer le pôle de la contradiction qui prime.", "Dévoilement de l’intention derrière la contradiction."...

Le management dans tous ses états Managers intermédiaires et injustices au travail

Quel que soit votre mode de management participatif ou directif, le sentiment d'injustice l'emporte sur toutes les actions menées pour améliorer la motivation de vos troupes. Et justement, en la matière,  les managers intermédiaires ont un rôle de régulateur à jouer. Exemple de la rémunération.

Marketfizz.com Check-list à l'usage du manager de proximité

Pour que les consignes passent de la direction vers les collaborateurs en charge de mettre en place les nouvelles directives, le manager intermédiaire possède un rôle déterminant. L'auteur propose une check-list pour les aider dans leurs tâches.

Capitalrh


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :