Dossier

Être un bon manager : pratiques et outils


Être un bon manager : pratiques et outils

Maj le 26/06/2020 par Raphaële GRANGER

Qu'il soit expérimenté ou bien débutant, tout professionnel en charge de collaborateurs est amené à se poser la question : "Comment être un bon manager" ? ou "Comment ne pas être un piètre manager ?"

Personne ne naît manager. Gérer une équipe ne s'improvise pas du jour au lendemain. La posture s'apprend et se travaille. Cette responsabilité demande bon sens, volonté, investissement, bienveillance, intelligence émotionnelle et bien d'autres compétences et qualités.

Car si le mauvais manager tire son équipe vers le bas et participe à dévaluer l'image de son entreprise, le manager performant, quant à lui, est un formidable atout, vecteur de réussite, tant pour les collaborateurs dont il a la responsabilité, que pour tout son environnement professionnel. 

Que l'on soit fraîchement promu à la tête de sa toute première équipe ou rompu à l'exercice, il est opportun de faire le point sur ce qui peut faire d'un manager, un leader inspirant et apprécié de tous.

good manager min

Qu'est-ce qu'un bon manager ?

Le management d'équipe est un art complexe et multi facettes. Il n'existe pas de portrait type du bon manager. Le manager idéal n'existe pas. Il est toutefois intéressant de se pencher sur ce qui différencie un bon manager d'un moins bon. 

Piètre manager VS Bon manager
A peu de charisme et ne montre pas l'exemple # A l'étoffe d'un leader, montre l'exemple, est inspirant
Se tient à l'écart du processus de recrutement  # Participe pleinement au processus de recrutement de ses collaborateurs 
Ne partage pas sa vision globale avec son équipe et de définit pas clairement les missions et rôles de chacun ; est flou dans ses demandes  # Partage sa vision, donne du sens aux rôles et missions de chacun avec un objectif commun ; définit des objectifs SMART
Communique peu, est autoritaire, peu ouvert aux échanges et aux propositions # Communique régulièrement et efficacement, est ouvert aux échanges, points de vue divergents et suggestions, sait adapter le bon style de management en fonction du contexte, de la situation et des personnalités en face
Prive de feedbacks ses collaborateurs et réprouve toute critique envers lui-même  # Donne et demande des feedbacks réguliers à son équipe, est capable d'entendre et gérer la critique, sait se remettre en question
Laisse peu de marge de manœuvre et d'autonomie à ses collaborateurs # Favorise la prise d'initiatives et l'autonomie, responsabilise ses collaborateurs
Peine à déléguer et garde le contrôle sur tout # Cultive la confiance réciproque, délègue pertinemment
Fuit les conflits # Sait prendre du recul pour repérer et gérer efficacement tensions et conflits, sait recadrer un collaborateur si nécessaire
Méprise la créativité # Encourage créativité, innovation et idées disruptives
Délaisse la gestion des talents, a une attitude supérieure voire méprisante # Repère et gère astucieusement les talents de chacun et permet à tous d'explorer et exploiter ses potentiels, s'améliorer, apprendre...
Décide seul # Implique son équipe dans le processus de prise de décision
Impose les changements # Prépare et accompagne efficacement le changement, quel qu'il soit

Alors qu'un mauvais manager se contente de distribuer des tâches à ses troupes, un bon manager laisse ses collaborateurs faire leur travail, leur permet d'atteindre les objectifs, les accompagne vers la réussite.

 

NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace

Les qualités d'un manager efficace

Pour mener à bien sa mission, il peut mobiliser ces différentes qualités que sont : 

  • aptitude à évaluer, reconnaître et valoriser le travail de ses collaborateurs,
  • capacité à incarner les valeurs de l'entreprise, partager sa vision, être positif, donner du sens aux rôles et responsabilités de chaque membre du groupe - au travers de la fixation d' objectifs SMART notamment,
  • habileté à articuler les différents talents et les mettre au service de l'entreprise tout en permettant à chacun de s'épanouir, à déléguer efficacement, coordonner les équipes afin de maximiser l'efficacité collective...
  • aisance à communiquer efficacement - instaurer un climat de confiance réciproque, informer, partager diverses informations, maintenir le lien avec ses collaborateurs, transmettre les valeurs et la culture de l'entreprise, motiver, animer les réunions efficacement, etc.
  • faculté à mener les transformations au succès en accompagnant ses troupes dans le changement,
  • talent à rassembler, mobiliser, fédérer, inciter le travail collaboratif,
  • facilité à s'adapter et manager efficacement les différentes personnalités composant son équipe,
  • capacité à prendre du recul, gérer ses émotions, repérer les tensions et gérer les confits le cas échéant...

Pratiques et outils du bon manager

Devenir un meilleur manager est une posture qui s'apprend et un engagement de tous les jours. Pour parfaire cette position et asseoir son leadership, le manager peut s'appuyer sur ses différentes compétences managériales ainsi que des outils et méthodes ayant fait leurs preuves tout en y ajoutant sa touche personnelle.

Communiquer efficacement

Le bon manager sait combien une bonne communication managériale est la base d'une solide relation avec les différents membres de son équipe et la clé du succès. Pour interagir avec ses collaborateurs et les encadrer efficacement, il peut notamment utiliser les leviers suivants : 

  • Feedback : pour permettre à ses collaborateurs de savoir s'ils sont sur le bon chemin et vont dans la bonne direction, leur donner un retour constructif sur leur travail, etc.
  • Évaluation 360° : pour perfectionner sa posture et rectifier le tir si nécessaire,
  • Entretiens collectifs et individuels réguliers : pour faire le point sur l'avancement du travail de chacun, suivre les projets, trouver rapidement des solutions aux éventuels dysfonctionnements, etc.

Composer une équipe gagnante

Être un bon manager se traduit également par la capacité à transformer un groupe de personnes en une équipe performante et soudée dont tous les membres regardent et avancent dans la même direction, avec un objectif commun. Une équipe au sein de laquelle chaque collaborateur a un rôle, des responsabilités en cohérence et en complémentarité avec les autres membres. 

Ainsi, le bon manager doit savoir : 

  • Définir clairement les rôles et missions de chacun , articuler le travail de manière à ce que chacun puisse mettre son potentiel au service de l'équipe et l'atteinte des objectifs fixés,
  • Donner du sens pour motiver et impliquer davantage,
  • Responsabiliser pour que chacun puisse s'épanouir, pour favoriser les échanges et la coopération, booster l'intelligence collective, encourager les prises d'initiatives...
  • Fédérer au travers, par exemple d'événements de type teambuilding pour développer la cohésion d'équipe et instaurer un climat de confiance, favoriser l'innovation et la créativité...

Fixer des objectifs SMART

Bien manager, c'est avant tout fixer des objectifs. Si ces derniers sont flous, mal formulés, ils peuvent induire incompréhension, malentendus et finalement réduire l'efficacité et la productivité de l'équipe.

Le bon manager doit ainsi s'assurer que les objectifs qu'il fixe à ses collaborateurs sont bien SMART - Simples, Mesurables, Accessibles, Réalistes et Temporellement définis.

Reconnaître et valoriser le travail

Pour diriger une équipe efficacement, le manager doit être capable de se montrer reconnaissant pour le travail fourni et valoriser les efforts et réussites de ses collaborateurs. 

Le bon manager n'a ainsi, vis-à-vis de ses collaborateurs, aucune difficulté à : 

  • Remercier,
  • Féliciter,
  • Encourager,
  • Célébrer les réussites,
  • Valoriser ...

Gérer efficacement les conflits

Le management de l'Humain peut parfois mener à devoir gérer les tensions, désamorcer les conflits au sein d'une équipe afin que cette dernière retrouve rapidement son équilibre. Un bon manager doit ainsi parfois se mouvoir en médiateur, facilitateur, coach tout en gardant une certaine distance quant au conflit en lui-même.

Il doit être à même de dialoguer et résoudre le conflit. Il peut procéder comme suit : 

  • rencontrer chacun des protagonistes pour permettre à chacun de donner sa version des faits et avoir une meilleure vision de ce qui se trame,
  • organiser une rencontre en présence de toutes les parties prenantes afin de confronter les querelleurs et trouver une issue positive et constructive à leur désaccord,
  • suivre les engagements pris et s'assurer du retour à l'apaisement pour que l'esprit d'équipe demeure.

Préparer et accompagner le changement

Le rôle d'un manager est également de savoir piloter les transformations. Le bon manager sait comment encadrer son équipe dans ces moments qui peuvent rapidement déstabiliser la meilleure des équipes si cette dernière n'est pas adéquatement soutenue par son meneur.

Le manager efficace est ainsi capable d'accompagner et coacher ses collaborateurs au travers des différentes phases du processus d'un changement. Empathie, écoute active, bienveillance et dialogue sont ici ses meilleurs alliés.

Ils partagent leur expertise...

Managers, pourquoi être reconnaissants ?

Dans notre monde moderne, nous avons appris que remercier une personne pour son travail, son attitude, son engagement, serait montrer de la faiblesse. Pire encore : que les tâches accomplies seraient un dû ! Pourquoi et comment est-ce crucial pour tout manager d'exprimer pleinement de la reconnaissance envers ses collaborateurs ?

Reconnaissance au travail : le grand malentendu ?

Y aurait-il un grand malentendu entre collaborateurs et managers sur la question de la reconnaissance attendue...

La bienveillance est un produit qui se fabrique tous les jours

Et si le manager bienveillant était avant tout un manager présent ? Un feedback régulier peut permettre un suivi pertinent et un management optimal et positif.

Comment asseoir son autorité sans être autoritaire ?

L'autorité, pour un manager, est un outil. Les résultats obtenus seront ainsi directement liés à l'intention dudit manager et ses comportements. Ce qui pourra se traduire, par exemple, par un management répressif ou tout à l'inverse par un management relationnel...

Devenir manager : se positionner et agir sans attendre

On n'a qu'une seule chance pour faire une bonne première impression. Transparence, écoute et dialogue sont les maîtres mots pour tout nouveau manager...

Nos écrits

Décider en équipe, les points clés Les 4 dimensions du management de Birkinshaw pour une efficacité managériale optimale Objectif SMART pour fixer des objectifs efficacement Développer son Leadership grâce au modèle GIVE Effet Dunning-Kruger : comment gérer un collaborateur qui se surestime ? Manager à distance Manager un FoMO Manager par l'humour Fish Philosophy : comment manager dans la bonne humeur Nudging : corriger un comportement Gérer un collaborateur en retard Valoriser ses collaborateurs Management : donner du sens au travail Casser la routine en management


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :