Reconnaître le travail de ses collaborateurs

Maj le 12/06/2020 par Raphaële GRANGER

Parmi les facteurs de motivation, la reconnaissance au travail tient une place de choix. Même si féliciter un collaborateur pour ses résultats et son implication peut paraître "bateau", il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un acte essentiel de management à user au quotidien.

Montrer sa gratitude envers ses collaborateurs et le travail, les efforts qu'ils fournissent pour le groupe est en effet essentiel pour le manager.

Certains imaginent que mettre en place une démarche de reconnaissance du travail a un coût élevé, prend du temps et finalement n'est pas à la hauteur des objectifs fixés.

Or, pour remercier un membre de son équipe - ou toute son équipe - quant à son travail, son implication, ses efforts, nul besoin d'en faire tout un événement. Les mots et les gestes les plus simples valent souvent tout autant que de longs discours.

reconnaissance travail min

Reconnaissance au travail et motivation

Pour un manager, la reconnaissance envers ses collaborateurs est le fait d'aider ces derniers à savoir que leur travail est remarqué et apprécié. Il est, en effet, important pour eux de savoir comment leur activité est perçue, s'ils vont dans la bonne direction, quels sont les points sur lesquels ils peuvent s'appuyer et ceux qu'il est possible d'améliorer. Une pratique qui permet également à chacun de trouver sa place au sein de l'équipe et apporter sa contribution au groupe.

Lorsqu'un collaborateur - ou toute une équipe - fait du bon travail, il est ainsi important pour le manager de savoir reconnaître ses efforts et ses réussites et impliquer chaque membre de l'équipe dans cette reconnaissance.

Pourquoi remercier ses collaborateurs pour leur bon travail ?

Faire preuve de gratitude envers son équipe induit de nombreux effets, parmi lesquels : 

Les signes de reconnaissance adressés aux collaborateurs prennent une importance particulière, trop souvent négligée en période de crise.

A faire et à ne pas faire

Montrer sa gratitude à un collaborateur ou à son équipe requiert de connaître les quelques règles de base suivantes :

  • reconnaître régulièrement le travail , même les réussites les plus "petites"
  • être précis dans son feedback - formuler précisément ce que l'on reconnaît et pourquoi
  • moduler sa gratitude en fonction du travail, des efforts fournis et de son/ses interlocuteur.s
 

Quelques écueils sont toutefois à connaître afin d'être évités. C'est le cas, notamment :

  • ne pas reconnaître le travail de ses collaborateurs ou de son équipe.
  • omettre de remercier un collaborateur qui agit en support ou dont le travail n'est pas nécessairement visible.
  • faire preuve de gratitude uniquement pour les missions importantes et négliger les réussites plus minimes.
  • se répéter trop souvent dans ses remerciements. Ces derniers pourraient rapidement sonner faux.
  • reconnaître toutes les réussites, efforts, etc. de la même manière .
  • ne pas personnaliser ses remerciements en fonction du collaborateur auquel ils sont adressés et sans se préoccuper de la manière dont ils peuvent être perçus, accueillis.

Compétences clés pour remercier efficacement

Pour le manager, remercier l'un de ses collaborateurs pour son travail, son implication ou ses efforts requiert une certaine dose de bon sens et de savoir-être. Un écueil serait d'en faire trop. La sanction serait alors sans appel : décrédibilisation assurée et obtention d'un résultat inverse à celui recherché, la démotivation !

Tout est ainsi question de mesure et, entre autres, de certaines qualités humaines essentielles :

  • Authenticité : le manager doit être fidèle à lui-même, à sa façon de parler et d'agir. Il doit faire preuve de transparence.
  • Intelligence émotionnelle : ne pas mettre le.s personne.s mal à l'aise, savoir utiliser ses émotions à bon escient et respecter celles d'autrui.
  • Sincérité : les remerciements formulés doivent être justes et justifiés. Inutile d'en faire des tonnes ou de feindre la reconnaissance, cela pourrait même avoir un effet désastreux.
  • Simplicité : les gestes et les mots les plus simples valent souvent davantage que tout un long discours.
  • Bienveillance : l'idée n'est pas d'embarrasser un collaborateur, mais bien lui faire savoir que son travail n'est pas passé inaperçu, mais a été apprécié à sa juste valeur.
NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace

5 façons de reconnaître le travail d'un collaborateur

Il existe bien des manières de montrer sa gratitude et valoriser le travail de ses troupes. Selon son type de management, les habitudes de son entreprise, les moyens à sa disposition, la qualité de la relation avec ses collaborateurs et sa créativité/inspiration, le manager possède un large éventail de possibilités.

Convoquer pour remercier

Demander à un collaborateur de venir dans son bureau simplement pour le remercier a davantage de poids que lancer un "merci" en passant devant son poste.

Quelques conseils pour cet échange :
  • choisir le moment opportun : sitôt le travail effectué, à un moment où le collaborateur n'est pas surchargé ou en plein projet.
  • ne pas discuter d'autre chose : simplement remercier son collaborateur pour un travail spécifique.
  • être précis dans ses remerciements : désigner clairement le pourquoi de sa reconnaissance, les impacts positifs, etc.

Remercier par écrit

Un mot rédigé par écrit et adressé personnellement est également une bonne idée pour montrer sa gratitude à un collaborateur. On a coutume de dire que les paroles s'envolent et que les écrits restent. Le collaborateur pourra relire ultérieurement ces remerciements de son supérieur, notamment dans les moments de doute.

Quelques conseils pour ce mot :
  • prendre le temps de rédiger un mot ou un mail à la hauteur de sa reconnaissance. Présentation, vocabulaire et ton adaptés. Un post-it avec juste écrit "merci" est, bien entendu, à proscrire. Le collaborateur ne saurait ni de qui vient ce remerciement ni pourquoi il lui a été adressé. 
  • être précis dans sa formulation : désigner clairement le pourquoi de ces remerciements (ce sur quoi se portent la reconnaissance et la mesure dans laquelle cela est apprécié et pourquoi).

Reconnaître le travail publiquement

Valoriser un collaborateur en face à face est une chose. La reconnaissance est d'autant plus appuyée lorsqu'elle se fait devant toute l'équipe, l'entreprise, en présence du grand patron ou bien encore dans le journal interne ou la newsletter de l'entreprise...

Quelques conseils pour cette reconnaissance devant un public, quel qu'il soit :
  • choisir le bon moment : les remerciements ne doivent pas tomber comme un cheveu sur la soupe, ni être formulés lorsque tout le monde a le dos tourné ou l'attention focalisée ailleurs, ni mettre qui que ce soit mal à l'aise.
  • être précis dans sa formulation : comme à chaque fois, la gratitude doit être exprimée de manière claire et précise pour être authentique et positive.
  • faire preuve de délicatesse : il peut être opportun de faire part à l'intéressé de sa volonté de le remercier publiquement afin que ce dernier ne soit pas pris de cours ou mal à l'aise le moment venu.

Donner une demi-journée / une journée libre

Une possibilité pour remercier un collaborateur de son investissement dans un projet complexe, son implication sans compter est de lui permettre de prendre une demi-journée ou bien une journée off sans décompte sur son solde de congés payés ou ses RTT. 

Quelques conseils :
  • organiser la possibilité de prendre une telle journée pour son collaborateur : s'assurer en amont que cela est possible au sein de l'équipe, du service, de l'entreprise.
  • planifier/prévoir cette absence  : en accord avec son collaborateur et sans perturber l'avancée des projets en cours et autres travaux.

Offrir un repas/café en extérieur

Lorsque toute l'équipe est à remercier, il peut être bienvenu pour le manager d'inviter tous ses collaborateurs pour un déjeuner en extérieur tous ensemble. Au-delà de simplement partager sa gratitude envers son équipe, le manager consolide également par ce biais les liens et favorise l'esprit d'équipe.

Quelques conseils :
  • formuler clairement sa reconnaissance  : ici aussi, exprimer des remerciements précis et motivés afin que l'équipe puisse s'appuyer sur les forces mises ici à l'honneur dans les projets et missions futures.
  • être attentif à garder un esprit d'équipe  : veiller à ce qu'aucun collaborateur ne soit laissé de côté dans les échanges...

Ils partagent leur expertise...

tbaheux Thibault BAHEUX
17 clés pour reconnaître le métier de vos collaborateurs

Comment motiver activement vos collaborateurs, donner du sens à leur mission à travers la reconnaissance de leur travail, à travers un management plus humain et bienveillant ?

Reconnaissance au travail : le grand malentendu ?

Y aurait-il un grand malentendu entre collaborateurs et managers sur la question de la reconnaissance attendue...



Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

  • Gravatar for Augry Franck

    Augry Franck 28/01/2019 12:06

    Bonjour
    Merci pour cet article.
    J'ajouterai que le management carotte /bâton est mort, et que les manangers seront de + en + des accompagnateurs, des energiseurs, des faiseurs de talents en accompagnant et aidant leurs collaborateurs à évoluer en interne ou externe !
    Les entreprises qui gagneront...seront celles qui se libéreront des structures de contrôles qui en fin de compte, démobilisent 80% des effectifs, pour fliquer 2/3 % des malveillants !
    L'équation est simple, mais pas simple à faire mettre en place
    merci
    Franck

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :