La valeur ajouté du consultant interne

Maj le 22/07/2019 par l'équipe de Manager GO!

Pourquoi se doter d'un conseil interne ? Quels avantages et inconvénients vis à vis d'une expertise externe ?

conseil interneCe métier est peu connu et pourtant sa valeur ajoutée n'est plus à démontrer du moment où des problématiques complexes de coordination existent.

En effet, ce consultant apporte un liant indispensable pour le bon fonctionnement de l'organisation. Son rôle est proche d’un chef de projet qui comme lui possède un rayon d'action transversal. Si ce n'est qu'en théorie le consultant ne met pas en place les solutions préconisées mais se limite aux recommandations. En théorie seulement, car dans les entreprises ce rôle est souvent dévolu à des chefs de projet en organisation qui cumulent le rôle de conseil et d'implantation des solutions. 

A lire aussi l'importance du leadership pour un conseiller interne.

Les domaines d'intervention  

L'obsession de ces professionnels est d'optimiser la performance de l’entreprise.

Les processus sont leur terrain d'action, la gestion du changement, un thème récurrent à traiter.

Ils jouent également un rôle central dans l'alignement des activités à la stratégie d'entreprise. "Cohérence" et "pertinence", sont des mots qui reviennent fréquemment dans leurs discours.

 

Conseil interne ou externe ?

Les 2 types ne sont pas opposables. Le premier possède une excellente connaissance du fonctionnement de son organisation (culture, stratégie et politique, relations de pouvoir, circuit de décision réel, etc.) de plus il s'engage personnellement en tant que collaborateur pour le suivi. Enfin, présent en permanence et à l'écoute des signaux, il est au premier rang pour anticiper les problèmes à venir.

Les seconds apportent une vision externe neutre (le consultant interne étant souvent sous influence de sa hiérarchie), novatrice, une expertise pointue d'une problématique et font profiter leurs clients de solutions déjà mises en place dans d'autres sociétés. 

Pourquoi pas plus de consultants internes

La réponse est très simple... le coût ! Si la structure ne possède pas une certaine taille critique, il est impensable de créer un tel poste à temps complet.

Des réponses externes s'imposent donc même si toutes les vertus d'un coordinateur interne ne sont pas réunies. Une alternative consiste à recourir à un consultant en temps partagé.

A lire sur le net

Articles

Eliminez les clients internes !

Le conseil en interne travaille avec un type de client particulier : les clients internes. On pourrait croire que de fait, les relations en soient facilitées. Il n'en est rien, au contraire, la majorité de consultants internes éprouvent des difficultés avec cette relation de fournisseur à clients. Quelle est l'origine du problème ? Explications.

Cose Rôle conseil et influence

Comme tout cadre qui ne possède pas de pouvoir hiérarchique, le spécialiste en conseil interne fait face à de nombreuses difficultés. Ce billet revient sur les caractéristiques de cette fonction. Il dresse en outre la typologie des interlocuteurs qu'un tel consultant est susceptible de rencontrer. L'auteur dévoile les motivations animant chaque type.

Cose Quand les entreprises se conseillent elles-même

Une publication qui traite des principales questions sur le sujet : les enjeux du conseil interne, les avantages et les limites de ce modèle, la question du rattachement hiérarchique et enfin le profil des consultants.

www.lenouveleconomiste.fr


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :