Gestion des parcours professionnels des collaborateurs, des enjeux au plan d'action

Maj le 09/10/2018 par l'équipe de Manager GO!

Les entreprises sont des éléments en mouvement constants et rapides. Face aux évolutions continues, les managers doivent anticiper les stratégies à mettre en place afin que la structure reste compétitive et performante. La gestion des parcours professionnels des collaborateurs est donc au cœur des problématiques managériales et RH.

Le parcours professionnel représente l’ensemble des mouvements opérés par un collaborateur au cours de sa carrière au sein d’une ou plusieurs entreprises. La gestion des parcours professionnels consiste donc à optimiser le capital humain d’une entreprise en s’assurant que les bonnes compétences se retrouvent au bon endroit au bon moment.

Cette fiche pratique retrace les principaux éléments à connaître avant de se lancer dans cette démarche d’envergure et cruciale pour la pérennité de votre entreprise.

 

Enjeux de cette pratique

La gestion des parcours professionnels présente un certain nombre d’enjeux dont les principaux sont :

  • La fidélisation des collaborateurs dans la mesure où un parcours professionnel bien optimisé est générateur de motivation et d’implication favorisant chez les salariés un sentiment de reconnaissance,
  • La sécurisation des emplois ,
  • La montée en compétences des collaborateurs au service de la compétitivité de l’entreprise,
  • L’optimisation de l’efficacité des salariés. C’est en effet en les positionnant à leur bon niveau de compétences qu’ils seront les plus performants.

 Le parcours professionnel

Réglementation, ce qui la loi sur ce sujet

Concernant la gestion des carrières au sens large, un certain nombre de règles ont été mises en place, encadrant ainsi les évolutions professionnelles de l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise.

  • L’obligation de formation  d’abord, impose aux entreprises une participation financière annuelle aux actions de formation ainsi qu’une adaptation constante des compétences au  poste de travail de chaque salarié.
  • Les entreprises de plus de 300 salariés ont par ailleurs l’obligation d’engager des négociations triennales dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC) afin d’anticiper au mieux les évolutions à venir au sein de la société et d’adapter les mouvements de postes en conséquence.
  • Les entretiens professionnels quant à eux, sont menés par les managers tous les deux ans et offrent la possibilité de faire un point individuel avec chacun des collaborateurs sur leurs projets professionnels et souhaits d’évolutions.

Acteurs de la gestion des parcours professionnels

Les RH doivent prendre en considération la totalité des salariés d’une entreprise.

  • La direction générale , accompagnée de la direction des RH déterminent et pilotent la stratégie à adopter et à déployer à l’échelle de l’entreprise.
  • Les managers quant à eux, font le relais de la stratégie au niveau opérationnel en la déployant auprès des collaborateurs.
  • L’ensemble des salariés est concerné par cette démarche puisque tous, à un moment de leur carrière, peuvent être amenés à vivre une évolution professionnelle quelle qu’elle soit.

Plan d’action et outils nécessaires à la gestion des parcours professionnels en entreprise

  1. La première étape de la démarche va être de faire un état des lieux de l’existant . Cela passe d’abord par l’établissement d’une cartographie des postes (définition des métiers existants et ce qu’ils impliquent en termes de compétences et de formation, ), puis par la définition des fiches de postes qui y sont rattachées.
  2. A partir de cette base, il va être nécessaire d’analyser les besoins en mobilité professionnelle , liés aux orientations stratégiques déterminées par l’entreprise.

    Dans ce cadre, la gestion des entretiens professionnels va permettre de définir pour chaque collaborateur un plan d’action individualisé et déterminé dans le temps. Quand cela s’avère nécessaire, vous pouvez également proposer à vos collaborateurs de réaliser un bilan de compétences qui va approfondir ce travail de recensement des acquis, et des aspirations professionnelles adaptées.

        A noter : pensez bien à communiquer et à donner de la visibilité sur les parcours professionnels envisageables en interne.

  3. Avant de mettre en marche le plan d’action de manière effective, ciblez les collaborateurs à faire évoluer en priorisant les actions . Faites ensuite valider le projet par le comité de direction.
  4. Une fois le projet validé, vous pourrez créer un rétro-planning des actions à mettre en place .
  5. Lorsque le plan est en marche, pilotez le bon déroulement du plan de gestion des parcours professionnels et ajustez les actions lorsque cela s’avère nécessaire.
  6. Pour finir, et comme dans tout projet, pensez à évaluer l’impact de votre plan d’action sur votre entreprise , pour les années à venir et dans un souci d’amélioration perpétuelle.

Indicateurs de performance

De nombreux KPI peuvent mettre en évidence la bonne gestion des parcours professionnels. On retrouve principalement parmi eux :

  • Le taux de stabilité des collaborateurs,
  • Le taux de turn-over
  • L’évolution du taux de productivité des salariés.

Quelques conseils complémentaires

Pour être efficace, le parcours professionnel de chacun de vos salariés doit être individualisé et tracé en fonction de ses attentes et de ses compétences spécifiques.

L’écoute active et la disponibilité sont des qualités nécessaires au bon accompagnement de vos collaborateurs dans le cadre de la gestion des parcours professionnels.



Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :