Le diagramme de causes à effets, un outil incontournable pour la résolution de problèmes

Maj le 23/11/2018 par Raphaële GRANGER

Les outils à la disposition d'un manager ne manquent pas. Certains sont incontournables. C'est le cas du Diagramme de causes à effets, redoutable d'efficacité pour la résolution de problèmes, notamment. Quelles en sont les applications ? Comment l'utiliser ?

Si cet outil utilisé au sein d'un groupe de travail est particulièrement adapté à la résolution de problèmes plus ou moins complexes, il est toutefois employable dans bien des situations, notamment dans le cadre de la gestion de projet.

 

Diagramme causes/effets - définition

Egalement connu sous le nom " Diagramme d'Ishikawa ", " 5M " ou encore " diagramme en arêtes de poisson " pour sa représentation graphique rappelant le squelette de ces animaux, cette méthode fut créée dans les années 60 par un ingénieur chimiste japonais, Kaoru Ishikawa, précurseur de la gestion de la qualité.

Le diagramme représente les effets induits par telle ou telle cause et permet d'analyser une situation, un dysfonctionnement, des défaillances, un problème, sous différents aspects et définir un plan d'action.

Son schéma en arborescence se structure généralement autour du concept des 5 M :

  • Matières : divers matériaux et matières premières utilisées dans le cadre du projet,
  • Matériel : équipements divers, outillage, machines, logiciels, etc. utilisés pour la production et le suivi,
  • Milieu : contexte, environnement de travail (physique et humain) pouvant exercer une influence sur le projet, 
  • Main d'oeuvre : personnel, interventions humaines - tant internes qu'extérieures à l'entreprise - travaillant sur le projet,
  • Méthodes : procédures, modes opératoires et techniques utilisés.

On rencontre également quelques variantes où sont rajoutées, pour les entreprises de service, les catégories : Management, Moyens financiers et Mesure ainsi que "Maintenance" lorsque l'on parle d'entités de production. 

ishikawa

Applications des 5M

Le Diagramme d'Ishikawa représente un intérêt dans différents domaines en entreprise, dont : 

Le diagramme de causes à effets peut être construit suite à une séance de brainstorming. Il permet alors d'organiser la réflexion menée jusqu'ici sans réel classement ou ordonnancement et définir les actions correctives à mettre en oeuvre.

Comment créer un diagramme de causes à effets ?

Une fois le groupe de travail constitué, un diagramme d'Ishikawa peut se concevoir aisément via de nombreux supports : Powerpoint, Word, etc. ou encore à l'aide d'une Mind Map - ou carte mentale.

La méthodologie se décompose ainsi :

  • Qualification de l'effet : il s'agit de mettre en évidence les dysfonctionnements, le problème à résoudre et pour lequel le groupe se réunit.
  • Inventaire des causes possibles : lister ici les potentielles origines du problème. Il est possible de faire un brainstorming et/ou d'approfondir la réflexion avec la méthode des 5 pourquoi , par exemple.
  • Classification des causes : regrouper en arbre des causes les origines identifiées et les classer. Elles sont matérialisées par les arêtes, les 5M - 6M - 8M ou 9M. Elles peuvent être directes ou indirectes.
  • Évaluation des impacts de chaque branche : prioriser les actions en pondérant chaque branche selon le degré d'importance des impacts engendrés (racines, primaires, secondaires, latentes, etc.). Le diagramme de Pareto ( ou 20/80) est un outil qui peut être utilisé à ce niveau.

Lire aussi : comment utiliser le Diagramme d'Ishikawa avec notre méthode détaillée.

La planification de la mise en oeuvre des solutions peut ensuite se faire à l'aide du Diagramme de Gantt .

Les ressources accessibles sur notre site

Savoir utiliser le diagramme d'Ishikawa

Retrouvez notre modèle simple pour rédiger un cahier des charges, voir l'exemple.

Sélection de documents publiés sur internet

Articles

Comment appliquer le diagramme d’Ishikawa à la gestion de projet ?

Comment trouver les causes d'un problème ? Cet outil reposant sur le modèle 5M (Machines, Main d'oeuvre, Méthodes, Matières, Milieu) est particulièrement efficace pour découvrir et classer les grandes causes à l'origine d'une situation. L'auteur explique ici comment construire un diagramme d’Ishikawa.

blog-gestion-de-projet.com


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :