Reverse brainstorming : inversez votre approche du sujet

Maj le 14/11/2019 par Laurent GRANGER

Les méthodes classiques de créativité mènent quelquefois à des impasses. Aucune idée ne sort, ou bien rien de vraiment extraordinaire en réponse à la question initiale. Une solution peut être de prendre le problème à l'envers avec le reverse brainstorming (ou brainstorming inversé en Français).

Le principe du brainstorming inversé

brainstorming inverse min

Au lieu de vous demander "comment empêcher ce problème apparaître ou comment le résoudre ?", posez-vous plutôt la question : "comment le déclencher ou comment l’aggraver ?".

Ce changement de perspective libère la créativité de votre groupe et crée de nouvelles connexions entre les idées.

Le principe du reverse brainstorming est de prendre le contre-pied d'un questionnement classique pour se forcer à réfléchir différemment. Bref, prendre la direction opposée :

  • Comment augmenter les ventes  ? => comment diminuer les ventes ?
  • Comment augmenter la satisfaction clients ? => comment diminuer la satisfaction client ?
  • Comment améliorer la qualité d'un produit ?  => comment diminuer la qualité d'un produit ?
  • Comment maximiser l'ergonomie de notre site internet ? => comment alourdir l'ergonomie de notre site internet ?

Quand utiliser cet outil ?

Le recours à cette approche est particulièrement pertinent dans les situations suivantes :

  • trop peu d'idées réellement créatives lors d'une séance de brainstorming classique,
  • un problème complexe auquel vous devez faire face sans savoir vraiment comment l'aborder,
  • un groupe de travail constitué de personnes rationnelles , ayant du mal à sortir des chiffres pour aller vers des concepts originaux,
  • approfondir un sujet, trouver de nouvelles pistes inexplorées jusque lors,
  • dynamiser un groupe atone , peu motivé voire même hostile au sujet,
  • et bien sûr lorsque les autres méthodes ont échoué !

Remarque : cet outil fonctionne bien pour améliorer un produit ou un service.

NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace
  • Paiement sécurisé simple et rapide

Mise en oeuvre de la méthode

Le déroulé global de la démarche est identique à celui de l'approche classique du "Brainstorming". 

La seule différence se situe dans l’étape de définition du problème : au lieu de de chercher à comprendre comment résoudre le problème, vous allez chercher à identifier les leviers pour le provoquer - mieux : l'accentuer .

Les étapes

  1. Identifiez clairement le problème à résoudre ou l'opportunité à saisir

    Comme pour un "remue-méninges" classique, il est importent de bien définir la question à résoudre. Si vous travaillez en groupe, chacun doit bien appréhender le sujet. Aussi, n'hésitez pas à recourir à un paper board, un tableau blanc, une feuille papier, etc. pour noter noir sur blanc le problème en question.

    Imaginons que vous participiez à une réunion de travail du comité de direction qui doit faire face à une démotivation de plus en plus marquée de la part des salariés de l'entreprise.

    Notez que le sujet est "comment remotiver nos salariés ?"

    "Renversez" le sujet

    La démarche de brainstorming inversé consiste en l’occurrence à changer de perspective en listant les éléments pour démotiver les salariés au lieu de rechercher comment les motiver. En pratique, vous posez clairement la question : "Comment démotiver nos collaborateurs ?" ou "Comment aggraver la démotivation de nos salariés ?"

    Cette question est beaucoup plus puissante que "quelles sont les causes à l'origine de la démotivation ?", façon classique d'aborder le problème, car elle crée un lien concret avec le sujet en vous y impliquant directement. "Comment dois-je m'y prendre pour démotiver mon équipe ?" est plus facile à traiter que "Quelles sont les causes qui expliquent la démotivation des équipes ?"

    L’exemple donné est bien sûr très trivial et simplifié à l'extrême ; l'objectif est de comprendre la méthode et non résoudre ce problème précis...

    Vous recherchez en fait comment obtenir l'effet inverse de l'objectif.

    Lancez le brainstorming pour trouver des solutions "inverses"

    Vous veillerez à respecter les principes de la méthode, qui sont :

    • lancer une question d’échauffement, facile à répondre (dans le sens inverse bien sûr),
    • laisser les idées s'exprimer naturellement sans jugement, censure ou tri immédiat,
    • permettre à chacun de s'exprimer à son tour, sans couper la parole aux autres.

    Dans notre exemple, quelques solutions inverses :

    • baisser la rémunération,
    • ne donner aucune opportunité d'évolution,
    • supprimer toute autonomie.

    Inversez les solutions ... "inverses"

    Reprenez les pistes identifiées dans l'étape précédente, puis tournez-les dans le sens inverse afin de trouver des solutions à la question de départ.

    • baisser la rémunération => mettre en place des dispositifs pour améliorer la rémunération
    • ne donner aucune opportunité d'évolution => mettre en place des passerelles et parcours professionnels
    • supprimer toute autonomie => laisser plus d''autonomie

    Sélectionnez la (ou les) meilleure(s) solution(s)

    Dernière étape du processus : listez les solutions trouvées et priorisez-les à l'aide de critères soigneusement choisis.

    Vous êtes alors prêt à mettre en oeuvre un plan d'action .

Ce dossier est référencé dans : Innovation - Résolution de problèmes : démarche et outils

Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !