Pratiquer le management bienveillant

Maj le 23/06/2020 par Raphaële GRANGER

Dans un contexte sombre et parfois bien négatif, plus que jamais, la bienveillance résonne en bon nombre d'entre nous. L'empathie, l'écoute, la vigilance... sont autant de termes que l'on ne cesse de louer à l'heure actuelle. Y compris dans le monde du management...

La bienveillance... Tout le monde en parle depuis quelque temps dans le monde de l'entreprise, certains la voient comme une mode, s'y adonnent avec plus ou moins de conviction, plus ou moins de justesse, d'autres la moquent en comparant ceux qui la pratiquent à des "bisounours". Toujours est-il que lorsqu'elle est appliquée intelligemment au management, elle permet un réel épanouissement des collaborateurs au travail.

 

bienveillance min  

Qu'est-ce que la bienveillance ?

Le terme provient du latin "bona vigilantia" signifiant "bonne vigilance". Il représente ainsi le fait d'agir avec attention en respectant autrui, se comporter en veillant à ne pas heurter l'autre.

La démarche se traduit à travers quelques règles de base :

  • faire preuve de compréhension envers ses interlocuteurs,
  • s'abstenir de juger,
  • adopter une attitude positive et constructive dans ses relations interpersonnelles afin que son interlocuteur ne se sente ni agressé, ni rabaissé, mais plutôt valorisé, soutenu.

Bienveillance et management

Pour le manager, faire preuve de bienveillance envers ses collaborateurs signifie globalement replacer l'Humain au cœur des relations - et de l'entreprise. L'idée est de permettre à chacun de s'épanouir, exprimer ses talents pleinement, contribuer à l'atteinte des objectifs - individuels et collectifs - fixés dans un climat sain et sécurisant sans tomber dans la bonté à l'excès ou la naïveté.

Pour que le management bienveillant ait une chance de démontrer tous ses bienfaits, il est primordial que la démarche soit ancrée dans la culture de l'entreprise. Toute l'organisation doit ainsi s'articuler autour de cette valeur dans une démarche sur le long terme et non simplement ponctuelle.

De plus, manager par la bienveillance nécessite patience et persévérance. C'est un travail de tous les jours.

Si la démarche pour l'entreprise vise in fine une motivation accrue de ses salariés, débouchant inévitablement sur une hausse de l'efficacité et de la productivité, elle n'en reste pas moins intéressante pour les collaborateurs à bien des égards.

En effet, une entreprise qui se targue d'un management bienveillant pourra, outre son mode de management, mettre en place divers services visant à améliorer la qualité de vie des salariés (horaires de travail non invasifs pour la vie privée - exit les réunions après 17h ; possibilité de télétravail ; accès à des ateliers de développement personnel/bien-être - méditation, relaxation, yoga, etc. basés sur le volontariat ; salles de pause/repos agréables et conviviales ; crèches d'entreprise, service de restauration/pressing/conciergerie réservés aux salariés, etc.).

 

NOUVEAU

Téléchargez notre fiche pratique en pdf

  • Explications simples pour une mise en oeuvre facile
  • Illustrée par des exemples
  • Fiche pdf agréable et efficace

Avantages et limites de la bienveillance en management

La bienveillance est un puissant levier de motivation et d'efficacité au sein des entreprises. Parmi les avantages les plus notoires à l'instauration d'un management bienveillant, on peut notamment citer : 

  • amélioration de l'ambiance au sein des équipes,
  • renforcement de la coopération et de la cohésion d'équipe,
  • implication et motivation grandissantes des collaborateurs,
  • croissance de l'intelligence collective ,
  • augmentation de la qualité de vie au travail,
  • baisse de l'absentéisme et du désengagement des salariés,
  • réduction des risques psychosociaux,
  • amélioration de l'efficacité et la productivité,
  • diminution du turnover ,
  • embellie de la marque employeur ,
  • optimisation de la gestion des compétences,
  • etc.

Toutefois, la bienveillance peut avoir certaines limites en management, notamment lorsque le manager n'est pas suffisamment formé : 

  • paternalisme,
  • laxisme,
  • trop grande naïveté,
  • manipulation...

Comment manager avec bienveillance ?

La bienveillance requiert avant tout d'aimer l'Humain, savoir prendre du recul et faire confiance à son bon sens.

Être un manager bienveillant suppose un travail quotidien, alliant petits et plus grands gestes. Cela demande ainsi, outre les compétences managériales "classiques" requises inhérentes à la posture, un certain nombre d'aptitudes humaines. 

Placer l'Humain au cœur du management

L'Humain est la première ressource d'une organisation. Sa plus précieuse. Une ressource sans laquelle nulle entreprise ne peut exister. Il est ainsi primordial d'en prendre le plus grand soin, s'assurer de son épanouissement afin qu'elle donne le meilleur d'elle-même. Mettre en place et pérenniser un engagement bilatéral gagnant-gagnant. 

Si cela commence par l'inscription de cette valeur dans l'ADN même de l'entreprise, cela se traduit dans les faits par une adhésion et une application au quotidien par toutes les strates de l'organisation : du top management au simple collaborateur.

Positionner l'Humain au cœur de son management requiert quelques efforts de la part du manager qui devra pour cela, entre autres :

  • pratiquer l'écoute active , faire preuve d'empathie et d'intelligence émotionnelle,
  • adapter son style de management selon les personnalités, les situations,
  • se montrer disponible et souriant,
  • être ouvert aux idées/propositions/avis différents du sien,
  • permettre à ses collaborateurs d'explorer tous leurs talents et ainsi s'épanouir,
  • déléguer, fédérer, favoriser le travail collaboratif,
  • reconnaître le travail et les efforts fournis, valoriser, féliciter...

Communiquer efficacement

On ne le répétera jamais assez : la communication est la base de toute relation saine. Une communication managériale efficace est essentielle au management bienveillant où confiance et transparence sont des éléments clés.

En effet, elle est utile pour bien manager une équipe, dans bien des situations et à bien des escients : 

  • faire passer ses messages efficacement et offrir à chacun la possibilité d'en faire autant,
  • éviter les malentendus et autres incompréhensions sources de tensions au sein de l'équipe,
  • échanger de manière respectueuse et constructive avec chacun,
  • motiver ses équipes,
  • apaiser les tensions,
  • gérer les conflits,
  • formuler des critiques constructives lorsque nécessaire,
  • se remettre en question et remettre en question ses décisions, le cas échéant,
  • accompagner efficacement le changement...

Donner du sens

Une troisième facette de la bienveillance est l'aptitude à donner du sens. Le rôle du manager est ainsi de rendre tâches quotidiennes, missions et objectifs fixés cohérents avec la vision globale de l'entreprise.

  • fixer des objectifs SMART ,
  • partager des valeurs, une vision, un objectif,
  • faire confiance, impliquer,
  • responsabiliser, donner de l'autonomie,
  • encourager les prises d'initiatives et la créativité,
  • orchestrer et développer les compétences efficacement, 
  • favoriser l'intelligence collective, la coopération... 

Les ressources accessibles sur notre site

Nudging : corriger un comportement


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

Soyez le premier à donner votre feedback !

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :