Comment rédiger un plan d'action ?

Publié le 18/11/2013 - Mis à jour le 24/03/2017

Planifier les opérationsMoment fort des processus de management, le plan d'action est l'interface entre les phases d'analyse et de mise en oeuvre des décisions.

Il transforme les idées et les réflexions en éléments concrets, opérationnels.

Il concerne tous les services de l'entreprise. On parle de plan d'action commercial, marketing, RH, logistique, qualité... Même si selon les métiers, le contenu est différent, la forme et la méthodologie restent les mêmes.

Cet outil est également utilisé au niveau du collaborateur. Lors de l'entretien annuel, son manager va fixer et planifier avec lui, les actions à conduire pour l'année à venir. 

Investir dans un peu de rigueur est rentable pour aborder cette étape avec méthode. Pour s'en convaincre, il suffit d'en rappeler les enjeux : définir, organiser, planifier et mettre en place l'ensemble des moyens pour atteindre les objectifs fixés. 

 

Utilité d'un plan d'action

Cette démarche permet de véritablement contrôler ce qui est à faire et comment c'est fait. "Contrôler" est ici à prendre dans le sens "maîtriser".

Voici quelques effets bénéfiques : 

- permettre de ne rien oublier en listant les tâches à accomplir. Ce qui donne une vison globale et exhaustive sur la charge à venir.

- optimiser les moyens humains et financiers. Cela permet d'identifier comment les moyens sont utilisés et pour quel résultat.

- maîtriser le temps de mise en oeuvre. Grâce à une planification rigoureuse, il est possible d'anticiper les effets de retards éventuels.

- savoir à tout moment où l'on se trouve dans l'avancée. Ce qui évite de naviguer à vue.

- pouvoir trouver des solutions de replis en étant capable d'analyser les conséquences sur les autres actions. 

- Impliquer et motiver les équipes en définissant des rôles précis pour chacun. On évitera ainsi des pertes de temps, d'énergie et une démotivation galopante dues à des recadrages fréquents sur les tâches et missions des acteurs. Autre bénéfice : une meilleures coordination lorsque des dépendances existent entre actions.

Bref... cela permet un véritable pilotage.

Les pièges

Il existe toutefois certaines erreurs à éviter : passer trop de temps à construire un plan d'action au détriment de sa mise en oeuvre, par exemple. C'est aussi descendre dans un niveau de détails inexploitable. D'un emanière générale, il est essentiel de garder en tête qu'il ne s'agit que d'un outil. Un moyen ne doit pas prendre le pas sur sa finalité.

Les clés de succès d'un plan d'action

- impliquer les collaborateurs concernés dans sa construction pour que tout le monde s'approprie la démarche. Le responsable en charge du projet, du service... ne doit pas bâtir son document dans son coin.

- informer régulièrement les parties prenantes de l'avancée du plan.

- ne pas oublier d'actions.

- prévoir des délais réalistes.

- élaborer un document simple, clair, opérationnel.

Enfin, il ne faut pas négliger les mesures de réussite. En effet, elles sont les garantes d'une mise en oeuvre conforme à ce qui a été prévu.

 

Suite du dossier : Modèle pour concevoir un plan d'action 

 

Ce dossier est référencé dans : Plan marketing - Pilotage - Outils pour améliorer la qualité - Outils du management - Action commerciale - Outils


Commentaires

Pour poster un commentaire sans créer de compte, choisir "I'd rather post as a guest" (sous nom/email/mot de passe)

Comments

No comments on this article.

comments powered by Disqus