Dossier

Conduite de réunion


Comment réussir la conduite de vos réunions ?

Maj le 01/12/2018 par Raphaële GRANGER

La conduite de réunion ne s'improvise pas. Pour atteindre les objectifs fixés et éviter la réunionite, quelques bonnes pratiques sont à maîtriser. Quels sont les différents types de réunion ? Quels outils et méthodes pour animer efficacement ? Quelles sont les différentes phases d'une rencontre ?

En tant que manager, la conduite de réunion est un art auquel vous ne pourrez échapper . En effet, le management d'équipe requiert des échanges plus ou moins réguliers avec vos collaborateurs. Echanges qui se matérialisent, entre autres, par l'organisation et le pilotage de réunions de travail plus ou moins formelles. Il s'agit là de la base d'une communication managériale efficace, un pilier de l'intelligence collective.

Par ailleurs, des échanges avec vos différents interlocuteurs professionnels, notamment dans le cadre de la gestion de projet, sont cruciaux pour atteindre les objectifs fixés et mener le projet à son terme.

Pour conduire une réunion de travail efficacement, vous devez ainsi parfaitement maîtriser les techniques d'animation et connaître les différents outils à votre disposition.

 

Préparer une réunion de travail

Quel que soit le contexte dans lequel vous organisez votre réunion de travail, l'objectif de la rencontre ainsi que les personnes invitées, une préparation rigoureuse est essentielle à son bon déroulement. Par ailleurs, cela vous assurera une efficacité renforcée.

Fixation des objectifs, sélection des participants, compilation des documents utiles... Il est crucial de vous assurer que tout sera prêt le moment venu afin de maximiser la productivité individuelle et collective.

Le jour J, quelques vérifications de dernière minute sont toutefois à prévoir, notamment quant au matériel disponible (bon fonctionnement des différents appareils qui seront utilisés - rétroprojecteur, connexions internet, etc.).

Si vous êtes sujet au trac et/ou que vous n'êtes pas très à l'aise avec la prise de parole en public , apprenez à prendre confiance en vous et apprivoiser votre appréhension pour la transformer en énergie positive.

Vous pourrez ainsi appréhender sereinement la conduite de réunion.

Opter pour le bon format de réunion

Définissez le format que vous souhaitez adopter pour votre rencontre. Selon la thématique abordée, les objectifs attendus ainsi que le contexte dans lequel vous piloterez cette réunion, différents types de réunion sont possibles :

  • réunion d'information : vous transmettez un/des message.s à votre auditoire qui le reçoit de manière "passive".
  • réunion de revue : rencontre formelle que l'on retrouve fréquemment dans le cadre de gestion de projet lors de laquelle toutes les personnes concernées par le sujet/projet participent activement afin de faire le point sur l'avancée des choses.
  • réunion d'échange : tous les participants échangent activement sur un sujet donné.
  • réunion de résolution de problème : l'objectif est clairement de débloquer une situation qui s'enlise, trouver une solution à un dysfonctionnement, gérer un conflit...
  • réunion de prise de décision : vous réunissez différents acteurs afin d’entériner une décision quant à une problématique précise.

Choisir un style d'animation

Optez pour une animation énergique et adaptée. Il est important d'instaurer une certaine dynamique de groupe pour une productivité et une efficacité renforcées. Différentes postures sont possibles en matière d'animation, parmi lesquelles :

  • facilitateur : les participants échangent librement sous le contrôle discret de l'animateur.
  • coordinateur : les protagonistes échangent sur un sujet précis, l'animateur structure les échanges et les débats.
  • directif : peu d'espace laissé aux participants.

En découvrir davantage sur l'animation de réunion.

    Si votre public montre des signes de décrochage, que certains participants remuent à outrance, baillent aux corneilles, sont impassibles, que d'autres encore semblent dormir éveillés... Réagissez ! Re-dynamiser votre réunion avant de perdre l'attention de tout le monde !

conduite reunion

Structurer la réunion de travail

Une fois le format et le type d'animation fixés, voici venu le moment d'architecturer la rencontre à proprement parler :

  • Définissez clairement le sujet ainsi que les objectifs de cette réunion de travail
  • Listez les personnes qui devront être présentes (collaborateurs, intervenants extérieurs, etc.)
  • Définissez un lieu, une date et un horaire adéquat
  • Rédiger l'ordre du jour
  • Fixez une durée (en prenant soin de garder un peu de marge)
  • Invitez les participants en précisant le format de la rencontre ainsi que le rôle de chacun et les objectifs attendus

Quelques méthodes et outils pour piloter efficacement une réunion

Méthodes et outils sont foison quant à la façon de conduire efficacement une entrevue et obtenir les résultats escomptés. On peut toutefois en citer quelques-uns :

En savoir plus sur les outils et méthodes utiles à la conduite de réunion.

Conduire une réunion de travail

Les grandes phases d'une rencontre professionnelle sont les suivantes :

Introduction

Pensez efficacité dès le tout début de la réunion. Il est important de :

  • commencer à l'heure,
  • saluer tous les participants et les remercier de leur présence et ponctualité,
  • faire un tour de table afin que chacun puisse se présenter, le cas échéant,
  • rappeler le contexte de la rencontre, l'ordre du jour, les objectifs escomptés,
  • rappeler le rôle de chacun des participants ainsi que les règles de fonctionnement, notamment le temps imparti à la rencontre,
  • nommer un éventuel rapporteur.

Phase de production

Vient ensuite le temps du travail à proprement parler. En tant qu'animateur, votre rôle est de vous assurer que la réunion se déroule convenablement et efficacement. Vous allez ainsi :

  • amorcer les débats,
  • cadrer les échanges et veiller à ce que les sujets de dérapent pas,
  • vous assurer que chacun puisse s'exprimer et que les temps de parole sont justement répartis,
  • anticiper les éventuels conflits,
  • vous assurer que la réflexion avance dans le bon sens et au bon rythme.

En savoir plus sur le rôle d'animateur de réunion.

Conclusion

Vous concluez les débats par une synthèse de ce qui a été dit ainsi qu'un rappel des décisions prises. Cette étape est importante, car elle permet de verrouiller le travail effectué afin de passer à l'action.

Après la rencontre, vous vous assurerez également de la formalisation du compte-rendu de réunion par le rapporteur à partir des informations récoltées pendant les échanges et sa diffusion auprès de l'ensemble des participants et autres parties prenantes.

Bannissez la réunionite !!

Bien préparer ses rencontres, rappeler aux participants qu'il est indispensable de lire les documents joints avant le jour J, fixer des objectifs clairs, etc. permet d'éviter les réunions stériles !

Ils partagent leur expertise...

E Craipeau Eric CRAIPEAU
Réunions : créez votre propre technique d'animation !

La réunion, régulièrement décriée pour son manque d’efficacité, reste un outil privilégié pour se concerter, réfléchir, construire, et décider ensemble. Adoptez votre propre technique d'animation afin d'en maximiser l'efficacité !

Les ressources accessibles sur notre site

Organiser un atelier de travail Prendre des notes efficaces en réunion, l'essentiel Savoir utiliser un paperboard en réunion Organiser une réunion efficace Animer une réunion avec style !

Retrouvez notre modèle simple pour rédiger un cahier des charges, voir l'exemple.

Sélection de documents publiés sur internet

Articles

Mettez du pep's dans vos réunions !

Quelques pistes pour rendre ses réunions de travail plus dynamiques : faire s'exprimer les non-dits, remettre l'humain à l'honneur, adopter la pensée latérale, alterner séances cadrées et ateliers plus décalés...

actionco.fr Comment gérer un dominateur pendant une réunion ?

Lorsque l'animateur doit faire face à un dominateur que doit-il faire ? Quelques pistes : remercier le dominateur pour ses réactions et demandez l’apport des autres, réitérer le commentaire du dominateur, l'écrire visiblement pour que tous puissent le voir, et demander ensuite d’autres idées afin de compléter la liste...

Dantotsu PM

Cours

Les différentes phases d’une réunion de travail

Préparer la réunion (définir les objectifs, composer le groupe de travail, planifier la progression du groupe…), le déroulement (l'ouverture, les échanges, la clôture des débats), à l'issue (la rédaction du compte rendu, l'évaluation).

CEDIP Réunions de travail

Présentation des différentes phases. Préparation de la réunion, choix et convocation des participants, organisation de la salle de réunion. L'animation : rôle de l'animateur, style d'animation, méthodes de travail...

CEDIP

Autres thèmes en relation


Pour partager cette publication :

Une réaction peut-être ?

Commentaires

  • Gravatar for Factory Forty

    Factory Forty 13/08/2018 17:45

    Merci pour votre article pertinent.
    Pour avoir connu des chefs d'équipe qui avaient la "réunionite aigüe", je tenais à souligner qu'il est également capital que les collaborateurs soient motivés à l'idée de se réunir, y trouvent un sens. C'est le rôle du responsable de faire accepter l'idée que la réunion de travail est positive pour l'équipe, et non plus une contrainte comme elle est trop souvent vécue. C'est à mon sens la seule façon de la rendre réellement productive, au-delà de l'animation (indispensable)!

Ces publications peuvent aussi vous intéresser :